Thales renouvelle son engagement en faveur des personnes en situation de handicap par la signature d’un nouvel accord Groupe

Septième accord Groupe, signé pour la période 2012-2014.

Thales a signé son septième accord Groupe en faveur des personnes en situation de handicap. Cet accord s’inscrit dans une politique proactive et ambitieuse menée par le Groupe depuis 20 ans et qui permet aujourd’hui de compter parmi nos effectifs 5,1% de salariés en situation de handicap.
Loic Mahé, Directeur des Ressources Humaines du Groupe Thales, énonce être « fortement engagé dans une démarche volontariste pour lutter contre toute forme de discrimination tant dans l’accès au monde professionnel que dans l’emploi lui-même. Nous mettons un point d’honneur à développer une politique très forte dans ce domaine et cela se concrétise non seulement par des actions en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap mais également par la sensibilisation de notre personnel à l’accueil et la formation de ces personnels. »

Thales est fortement engagé dans une démarche volontariste pour lutter contre toute forme de discrimination tant dans l’accès au monde professionnel que dans l’emploi lui-même.

A ce jour, Thales emploie en France plus de 1600 personnes en situation de handicap et accueille chaque année une centaine de stagiaires et d’alternants.

Ce nouvel accord Groupe s’articule autour de 4 axes majeurs :

Le maintien et le développement de l’emploi des personnels en situation de handicap. Ce nouvel accord prévoit non seulement une augmentation du nombre de recrutement mais également une compensation des départs en retraite. Gérard Lefranc, responsable de la Mission Handicap chez Thales révèle que « le Groupe compte recruter 120 salariés en situation de handicap, 30 contrats d’alternance et 240 stagiaires sur 3 ans, ce qui représente une augmentation de 25% comparé aux engagements pris dans le précédent accord. »

Thales s’engage également dans un plan de maintien de l’emploi qui comprend la garantie de l’emploi des personnes handicapées, une évolution professionnelle identique pour tous les salariés, la mise en place du télétravail si besoin, l’adaptation du poste et des horaires de travail ainsi qu’une aide au transport et à l’acquisition et à l’aménagement du véhicule personnel.

Le renforcement et le développement de nouveaux des accords de coopération, parrainage et tutorats passé avec les centres de réinsertion professionnels (CRP) et les Universités présents dans les bassins d’emploi où sont localisés nos sites. Thales a déjà signé des partenariats avec les universités de Brest, Grenoble, Toulouse, Bordeaux, Nice Sophia-Antipolis et Pierre et Marie Curie à Paris et prévoit la signature de nouveaux accords cette année aussi bien avec des universités qu’avec des CRP. « Nous avons également des projets concrets menés en partenariats avec des universités et des structures spécialisées pour contribuer à l’insertion professionnelle et sociale des personnes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs» ajoute Gérard Lefranc.

Mise à disposition de technologies spécifiquement développées par le groupe afin d’aider les personnes en situation de handicap dans leur travail quotidien. « Nous proposons actuellement à nos salariés de bénéficier de nouvelles technologies développées en interne, telle que le système Guideo de guidage indoor pour les personnes aveugles ou déficientes visuelles, ou encore Eyeschool pour les besoins des centres de formation des déficients visuels, » énonce Gérard Lefranc. Thales travaille également avec l’Institut de Garches au développement d’un module intelligent pour la navigation indoor des fauteuils roulants.

Une structure de pilotage interne très efficace qui comprend une commission de suivi au niveau de chaque société ou établissement de 250 salariés, une commission de suivi au niveau de chaque bassin d’emploi, deux commissions au sein du Groupe, un correspondant handicap dans chaque société ou établissement du Groupe ainsi qu’un correspondant handicap par bassin d’emploi.

Dans le cadre de ce nouvel accord, Thales s’engage également à se mettre en conformité avec les exigences de la norme « organisme handi-accueillant » d’ici 3 ans. Cette norme a été développée dans le cadre d’une commission de normalisation sous l’impulsion de Thales et est entrée dans le catalogue AFNOR en aout 2010.

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».



Contacts presse :

Thales, Relations Presse Corporate
Florence Pontieux
Tel : +33 1 57 77 91 26
Florence.pontieux@thalesgroup.com

Documents

Feel free to
download the files