Thales Group - Jocelyn Kervorkian
Ingénieur Temps Réel Embarqué (FR)
J’ai rejoint le groupe Thales il y a maintenant 3 ans. J’ai débuté par un stage de fin d’étude puis j’ai eu la chance d’être embauché en CDI.
 
Mon job ? C’est un mélange d’études amonts étalées sur l’année où je dois étudier de nouvelles technos et de nouvelles normes, les comprendre, les évaluer, essayer de les mettre en place pour savoir si nous serions capables de les utiliser par la suite dans nos produits. À cela s’ajoutent des expérimentations ou démonstrations avec des délais souvent très courts où je dois arriver à quelque chose de fonctionnel assez rapidement. Enfin j’ai aussi en charge une partie des stagiaires du service, pour les accompagner et les aider.
Quant aux challenges que je dois relever, on me demande souvent d’étudier des technologies toutes récentes ou des nouvelles façons de les utiliser. Il y a un gros travail de recherche et de compréhension pour aller au bout des possibilités et ne pas rester sur simplement une vision approximative, il faut donc arriver à comprendre comment les systèmes fonctionnent avec parfois des informations très partielles. Ces travaux sont valorisants de par leurs caractères « exploratoires » mais surtout très enrichissants techniquement.

Ma journée est un mix de recherche/test pour parvenir à faire fonctionner le logiciel ou la technologie dont on m’a confié l’étude, sans oublier la partie capitalisation pour ne pas perdre les informations ; chaque étape se joue souvent sur des points de détails qu’il ne faut pas négliger ni oublier.
 
J’ai la chance d’avoir plusieurs environnements de travail ! À mon bureau je possède mon poste bureautique que j’utilise essentiellement pour les mails ou Internet, et un autre poste de développement qui me permet de travailler assez librement. À cela s’ajoute une plateforme, une zone dédiée aux travaux techniques sur matériels, qui me permet déployer tout l’équipement dont j’ai besoin dans mes tâches. J’y aussi accueille les stagiaires du service.

Thales a su rapidement prendre en compte cette mouvance moderne de « bien-être » au travail

Bien qu’étant une entreprise géante, souvent cataloguée comme mammouth, je trouve que Thales a su rapidement prendre en compte cette mouvance moderne de « bien-être » au travail et de centrage sur les personnes. J’ai eu la chance d’intégrer dès mon embauche un service et une équipe de développement très jeune qui m’ont permis de m’épanouir au quotidien grâce à un management adapté. Une chose qui m’a beaucoup plu est l’esprit d’entraide : à chaque fois que quelqu’un cherche une information, il trouvera une personne prête à lui répondre. J’entretiens de très bonnes relations avec mes collègues et mes supérieurs, je pense que c’est primordial dans le quotidien.
 
Travailler chez Thales c’est d’abord une fierté, ce n’est pas n’importe quelle entreprise, elle a une renommée mondiale, une vitrine impressionnante et pour moi c’est valorisant de savoir que je participe à cette aventure. Thales possède une diversité de produits insoupçonnable, ainsi on a la possibilité d’explorer de nombreux sujets lors de nos travaux ce qui est extrêmement enrichissant dans son métier. De plus cela représente des opportunités quasi sans limite à prendre en compte dans son évolution de carrière, dans mon cas après deux ans et demi sur un poste j’ai souhaité découvrir de nouvelles choses et j’ai rapidement trouvé mon bonheur.
 
Si je devais donner un conseil à un candidat je lui dirais que je recherche en lui la passion qu’il a pour son métier ; cela se voit assez rapidement si la personne est vraiment animée par ce qu’elle fait. À cela s’ajoutent les qualités essentielles d’un ingénieur : curiosité, compréhension rapide des problèmes et l’esprit d’innovation sont obligatoires de mon point de vue !