Leader dans nos secteurs d’activité, nous veillons à l’être aussi dans notre politique de recrutement. Deux impératifs guident notre démarche : intégrer des salariés aux profils variés et combattre toute forme de discrimination.

Thales : une alliance de cultures et d’expériences

Groupe international et multi-métiers, Thales est attentif à la diversité. Nous favorisons le brassage des profils, des expériences et des cultures. Il n’est pas ici question d’image mais bel et bien de cohésion sociale et de performance.

Recruter par exemple des salariés dans tous nos pays d’implantation nous permet de mieux comprendre nos clients. Et puis, 4 ou 5 nationalités qui travaillent ensemble, dans une même équipe, c’est autant de points de vue qui se confrontent pour faire jaillir de nouvelles idées.

Lutter contre toutes les formes de discrimination

Âge, handicap, genre… Thales s’est engagé très tôt à lutter contre toute forme de discrimination. Cet engagement est aussi celui de nos salariés. Ils sont sensibilisés aux enjeux de la diversité et de l’égalité dès leur entrée au sein du Groupe, lors de leur séminaire d’accueil, puis tout au long de leur carrière, grâce à des formations spécifiques.

Ce que dit le Code d’Éthique de Thales…
" Le Groupe s’attache au respect de l’égalité de traitement, qui suppose d’éviter toute discrimination pour des motifs d’origine, de sexe, d’orientation sexuelle, d’âge, d’opinions politiques ou religieuses, d’appartenance syndicale ou de handicap des personnes."

 

La mixité hommes-femmes mise en pratique

Saviez-vous que 22 % de nos salariés dans le monde sont des femmes ? Grâce à la mise en œuvre d’une politique de recrutement volontariste (27,5 % des recrutements dans le monde ont concerné des femmes), le Groupe entend associer plus encore les femmes à son développement.

Elles occupent très majoritairement des emplois stables et qualifiés. Côté rémunération, nous veillons à maintenir une stricte égalité de traitement. En termes d’évolution de carrière, nos managers respectent une dynamique positive d’évolution des femmes, afin de soutenir un développement de carrière équivalent entre les femmes et les hommes.

Egalité hommes-femmes, comment Thales s’attaque à la source du problème
Malgré nos efforts, nous sommes de fait confrontés à une  proportion plus réduite de femmes dans les écoles d’ingénieurs, où nous recrutons une grande partie de nos effectifs. Pour y remédier, Thales s’est associé aux principaux projets visant à attirer les jeunes filles vers les carrières scientifiques et techniques, via le Women’s Forum ou l’association Elles Bougent.

 

Dépasser le handicap

Thales valorise l’emploi et l’intégration des personnes handicapées, y compris dans les pays où la loi ne l’y oblige pas. Pour cela, nous nous sommes dotés, en France, d’une organisation centrale, Thales Mission Insertion. Elle est épaulée par des Commissions Emploi Handicap, présentes dans nos entités de plus de 250 salariés.

Ensemble, elles mettent en place des mesures concrètes et variées, comme :

  • des journées de sensibilisation de nos salariés,
  • un accompagnement de lycéens et étudiants handicapés à la découverte du monde du travail,
  • la création, avec l’AFNOR*, d’une nouvelle norme en matière d’entreprise « handi-accueillante ».

 

Réunir les générations

Thales veille à maintenir une représentation de toutes les générations dans ses effectifs. En témoigne le Contrat de Génération signé en 2013, à l’unanimité des organisations syndicales représentatives. Il s’agit notamment d’un engagement déterminé pour la transmission et le partage des compétences entre les jeunes et les seniors.

Côté jeunes, nous pouvons compter sur une politique forte d’attraction et de fidélisation des jeunes diplômés. Nos partenariats avec les grandes écoles et universités en sont le fer de lance.

Le saviez-vous ?
L’âge n’est à aucun moment un critère de recrutement chez Thales. La preuve ? Toutes les références à l’âge ou à l’année de naissance ont été retirées des bases de données de nos services RH.

 

* Association française de normalisation.