50 % : c’est ce que représentent les achats dans le chiffre d’affaires de Thales. Rien d’étonnant à ce que nous accordions une attention particulière à ce poste. Les risques associés sont en effet nombreux. 

 

Des échanges sous le signe du respect et de la transparence

Notre 1re préoccupation : établir des relations respectueuses et durables avec nos fournisseurs. Cela commence dès la phase de sélection. Les entreprises mises en compétition sont traitées de façon équitable et transparente. Ensuite, une fois les contrats signés, nous appliquons scrupuleusement les termes négociés, notamment en matière de délais de paiement et de droits de propriété intellectuelle.
 

Une politique récompensée

Thales est l’une des 1res entreprises à avoir reçu en France le Label « Relations Fournisseur Responsables », en 2012, des mains de la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique.
 

Des fournisseurs passés à la loupe

Notre démarche de responsabilité d’entreprise n’aurait aucun sens si nous travaillions avec des fournisseurs peu scrupuleux. Lorsque nous choisissons nos partenaires, nous sommes attentifs à la qualité et au coût de leur offre, mais aussi à leurs engagements éthiques.

Ils doivent ainsi remplir un questionnaire d’évaluation et signer notre Charte Achats et Responsabilité d’Entreprise, qui suit les principes du Pacte Mondial des Nations Unies en matière de :

  • normes du travail,
  • gouvernance d’entreprise,
  • protection de l’environnement,
  • éthique du commerce,
  • contrôle des exportations.

1 300 acheteurs dans l’indépendance la plus totale

Pas moins de 1 300 acheteurs sont répartis dans nos entités à travers le monde. Indépendants, ils définissent une stratégie adaptée à leur environnement... Tout en gardant la tête froide.

Les avantages et cadeaux de valeur offerts par des fournisseurs sont strictement encadrés par des règles transparentes. Pour nous assurer que les intérêts personnels de nos acheteurs n’influent pas sur leur travail, nous veillons à les changer régulièrement d’affectation, au moins tous les 5 ans.
 

Des achats en accord avec les réglementations

C’est dans le plus strict respect des réglementations en vigueur que nous réalisons nos achats. Si Thales est amené à s’approvisionner en composants pouvant contenir des minerais (étain, or, etc.), à aucun moment le Groupe ne sollicite directement les producteurs concernés.

La  section 1502 de la loi américaine Dodd-Frank, entrée en vigueur en 2010, vise à empêcher que l’argent des minerais ne finance les conflits en République Démocratique du Congo et dans les pays voisins. Au-delà même du cadre légal, auquel nous ne sommes d’ailleurs pas soumis stricto sensu*, c’est par conviction que nous appliquons cette loi à la lettre.
 

Un soutien actif aux petites et moyennes entreprises

Pas question de discriminer ou délaisser les petites et moyennes entreprises (PME). Bien au contraire ! Celles-ci constituent des viviers d’emplois à préserver. Elles sont aussi d’importants terreaux d’innovation, qui enrichissent notre manière de travailler.

Sans surprise, Thales est donc engagé dans les principales initiatives en leur faveur, à savoir :

  • le Pacte PME, qui promeut les bonnes pratiques visant à favoriser la croissance de petites et moyennes structures,
  • la Charte des Relations Fournisseur Responsables, qui a conduit le Groupe à désigner un médiateur en interne pour les PME,
  • la Charte PME innovantes, pour accompagner les petites et moyennes structures dans leurs projets d’innovation,
  • une convention bilatérale relative aux PME de Défense.

La preuve par les chiffres

Notre engagement aux côtés des fournisseurs de petite et moyenne tailles est bien une réalité. En France, nous confions ainsi plus d’un tiers de nos achats à quelque 3 000 PME.

 

* Thales n’est pas coté sur les places boursières américaines.

Contact
Direction Ethique et Responsabilité d'Entreprise
+33 (0)1 57 77 80 00