Aller au contenu principal
Etre une entreprise responsable

Dialoguer avec nos parties prenantes

La transformation rapide de la société, la mondialisation des échanges et le développement des technologies numériques génèrent de nouveaux enjeux de responsabilité et d’éthique tant pour Thales que pour ses parties prenantes.

Ainsi, convaincues que l’écoute des parties prenantes est une source précieuse de savoirs et que la prise de décision s’enrichit du partage de différents points de vue, les équipes de Thales favorisent le dialogue avec leur écosystème.

Nos parties prenantes sont regroupées en fonction de leurs priorités. Cette organisation nous permet de mieux gérer le dialogue et d’en savoir plus sur leurs attentes et sur la manière dont celles-ci s'alignent avec nos objectifs à long terme.
 


Cartographie des parties prenantes

Thales, avec l’aide d’un partenaire extérieur, a consulté ses principales parties-prenantes dans le monde (clients, collaborateurs, investisseurs, fournisseurs, partenaires, et société civile) à travers la mise en place d’enquête en ligne et la réalisation de nombreux entretiens. 

Ce travail a permis d’identifier et de classifier les enjeux de Thales sur les plans environnemental, social et de gouvernance en fonction des attentes financières et extra-financières des parties prenantes, et de l’impact de ces enjeux sur l’activité du Groupe. Ils ont été formalisés au travers d’une matrice de matérialité. Celle-ci permet une meilleure anticipation des enjeux RSE à venir et renforce la capacité du Groupe à saisir les opportunités.


Matrice de matérialité


Participer activement à l’élaboration des standards internationaux en matière de responsabilité d’entreprise

Thales travaille avec les autorités, les ONG et les associations professionnelles à l’élaboration des standards de demain en matière de responsabilité d’entreprise. Une façon de défendre notre point de vue, tout en œuvrant pour l’intérêt commun.

Thales participe activement aux principales initiatives d’élaboration des règles et standards en matière d’éthique et de responsabilité d’entreprise à travers l’établissement d’un dialogue ouvert et riche avec les pouvoirs publics, ses concurrents, ses partenaires ainsi qu’avec la société civile. 

Thales a  ainsi dirigé en 2009 l’élaboration des Global Principles of Business Ethics, fruits d’un travail collectif entre l’ASD* et l’AIA**. Ils fixent des engagements élevés, pour tous les industriels européens et américains de l’aéronautique et de la défense. L’International Forum on Business Ethical Conduct (IFBEC), auquel Thales participe activement, a pour mission de diffuser ces standards dans le reste du monde.

Thales a également plaidé pour le déploiement d’une politique commune au niveau mondial du contrôle du commerce des armes lors des négociations qui ont débouché sur le Traité sur le Commerce des Armes de l’ONU, adopté en avril 2013 (entrée en vigueur au 24 décembre 2014). 

De la même façon, dans le domaine de l’achat responsable, le Groupe a participé à l’élaboration de la Charte PME Innovantes, qui encourage depuis 2012 les grands groupes à aider les petites et moyennes structures dans leurs projets d’innovation.

Enfin, Thales s’implique dans les grandes initiatives internationales au sein d’instances telles que l’OCDE (Guide des bonnes pratiques de l’OCDE), l’ASD (Common Industry Standards) ou les Nations Unies (UN Business and Human RIghts forum)

*Aerospace and Defence Industries Association of Europe 
** Aerospace Industries Association of America


Documents clés


A lire également