Une organisation au service d’une politique volontariste

Préservation de l’environnement est pour Thales un engagement fondamental, qui s'inscrit en droite ligne de sa contribution à un monde plus sûr. Depuis le début des années 2000, le Groupe déploie une politique environnementale affirmée sur l’ensemble de ses sites, de ses activités, de ses produits, et ce à tous les échelons de son organisation.

Cette politique est portée par une Direction Santé Sécurité Environnement Groupe chargée de définir la stratégie et les processus rendant cette démarche concrète au quotidien. Un réseau étendu d’environ 40 responsables « santé, sécurité et environnement » sites et opérations, répartis dans les équipes opérationnelles et en majorité à temps partagé avec l’immobilier, la sécurité, la sûreté, la maintenance ou les ressources humaines, prend le relais au niveau des pays et des entités, tant pour la gestion des impacts environnementaux des bâtiments, que des procédés industriels, de la gestion des déchets, ou des autres impacts sur l’environnement. Ce réseau est complété par environ 200 responsables « environnement produits et services » répartis dans les équipes techniques et en majorité à temps partagé avec l’ingénierie, la technique ou la qualité, qui veillent à intégrer la maîtrise des aspects environnementaux en amont et pendant les phases d'offre et de développement de produits, au sein des Activités Mondiales ou des Business Lines.

 

Un cadre de travail sûr et sain

En temps qu’industriel responsable Thales est engagé depuis plus de 15 ans afin de préserver la santé et la sécurité des femmes et des hommes qui travaillent directement ou indirectement pour le Groupe via le renforcement de sa culture sécurité par exemple en identifiant, anticipant et évitant au mieux les challenges futurs : 

  •     déploiement des systèmes de management de la sécurité (OHSAS 18001) 107 sites certifiés, représentant 82 % de l'effectif
  • réalisation de la campagne de sensibilisation annuelle mondiale sur le risque de la sécurité routière afin de les former aux bons réflexes et contribuer à la réduction des risques ; 
  •     affirmation du rôle des managers et du leadership sécurité dans le déploiement de la culture LEAN ; 
  • belle progression du taux de fréquence sur 5 ans (accidents du travail avec arrêt) avec une légère inflexion en 2017 ; 
  • nette diminution du nombre d'accidents graves en lien avec un risque technique technologique.

 

Des engagements de longue date

Thales est engagé dans une démarche volontaire et responsable en matière de protection de l’environnement. Cet engagement, inscrit dans le Code d’éthique, anime le Groupe depuis plus de 15 ans et se décline dans une politique de réduction des impacts et risques environnementaux dans ses différentes activités à travers le monde,  dans ses produits et aux différents échelons de l’organisation.

Outre le respect des réglementations en vigueur et l’anticipation de celles à venir, cette politique se décline en quatre axes :

Prévenir les effets des activités sur l’homme et l’environnement :
  • en réduisant et maîtrisant les risques et impacts de l’environnement sur la santé,
  • en consommant moins de ressources naturelles et énergétiques,
  • en respectant la biodiversité et le patrimoine culturel ;
Intégrer l’environnement dans les politiques produits et les services :
  • en limitant, quand cela est possible, leur empreinte environnementale,
  • en développant des solutions bénéfiques pour l’environnement,
  • en utilisant l’environnement comme facteur d’innovation ;
Réduire significativement sa propre empreinte climatique mais aussi celle de ses clients et de la société civile :
  • en réduisant les émissions de ses propres activités,
  • en promouvant des solutions bas carbone ;
  • cultiver un état d’esprit innovant dans le domaine de l’environnement :
  • en partageant les compétences,
  • en communiquant de façon transparente,
  • en impliquant les collaborateurs, les fournisseurs et les autres parties prenantes.

Pour concrétiser son engagement, le Groupe fixe, depuis 2007, des objectifs de performances à l’ensemble de ses entités, lesquels ont été étendus, depuis 5 ans, aux acteurs des achats et à ceux de la politique produits et ingénierie, industrie et projets.

Les objectifs actuels sont fixés pour la période 2015- 2018 et portent sur l’énergie, le climat, les déchets, la maîtrise environnementale de la chaîne d’approvisionnement et la conception des produits, en cohérence avec les enjeux environnementaux du Groupe.

Par ailleurs, le Groupe est organisé pour gérer par anticipation la substitution progressive des substances dangereuses interdites d’utilisation susceptibles d’être source d’obsolescence de nos produits.

Enfin dans la continuité de ses actions passées, en particulier celles réalisées lors des événements de la COP21 en 2015, Thales vient, par la signature du French Business Climate Pledge  (11 décembre 2017) confirmer sa volonté et ses engagements en matière de lutte contre le changement climatique (à titre d’exemple via sa cartographie des émissions directes et indirectes (scopes 1, 2 et 3), la réduction de ses émissions directes ou encore le développement de produits et services innovants contribuant à la réduction des émissions de ses clients…).

 

Une démarche associant les parties prenantes

Parce qu’une démarche environnementale passe nécessairement par le partage des bonnes pratiques et le changement des comportements, la formation et la communication constituent des facteurs clés de performance et de progrès.

Ainsi, les collaborateurs de Thales sont sensibilisés, initiés et formés aux sujets environnementaux afin qu’ils les intègrent au quotidien dans leur travail (sessions d’e-learning, intranet dédié, concours, journées événementielles…). Des programmes de formation spécifiques sont élaborés principalement pour les acheteurs, les responsables d’ingénierie et les développeurs produits, acteurs de la démarche environnementale.

D’autre part, les achats représentant près de la moitié du chiffre d’affaires de Thales, l’engagement des fournisseurs à respecter le volet environnemental de la charte Achats et Responsabilité d’Entreprise (cf. p. 43) est donc un point essentiel de la démarche globale du Groupe. À fin 2017, 12 700 sites fournisseurs dans le monde l'ont ainsi signée. L’environnement constitue également un des critères de sélection dans les appels d’offres et les audits des fournisseurs intègrent une composante environnementale adaptée à leurs activités.

Enfin, en acteur responsable, Thales s’applique à communiquer en toute transparence avec les autorités locales, mais également avec ses riverains et la société civile. Des procédures spécifiques permettent ainsi de recueillir, traiter et communiquer les signalements et demandes dans des délais courts.

89 % des collaborateurs travaillent sur un des 124 sites certifiés ISO 14001, la norme de référence en matière de management environnemental. 86 entités sont certifiées selon la version 2015, intégrant les impacts environnementaux des produits.