Un partenariat stratégique dans la défense qui pérennise des centaines d’emplois en Australie

  • Thales et le gouvernement australien ont signé un contrat stratégique (SDMM) de dix ans pour la fabrication de munitions dans le pays qui permettra d’assurer plusieurs centaines d’emplois en Nouvelle-Galles du Sud et dans l’État de Victoria
  • Estimé à plus d’un milliard AUD, ce contrat est un axe clé des capacités de souveraineté industrielle du pays en matière de munitions et d’armes de petit calibre
  • Afin de soutenir le gouvernement dans ses objectifs de développement des capacités industrielles en Australie (AIC), Thales s’est engagé à assurer au moins 75 % de celles-ci, avec les meilleures performances mises à la disposition de la Défense.

Thales et le gouvernement australien ont signé un contrat stratégique d’une durée de dix ans, estimé à plus d’un milliard de dollars australiens  pour la fabrication dans le pays et la fourniture de munitions destinées à la Force de défense australienne (ADF).

Ce contrat souligne une fois encore que la souveraineté industrielle de l’Australie en matière d’équipements militaires est vitale pour assurer les capacités qui permettent à l’ADF de conserver un avantage critique.

La continuité du partenariat à long terme entre Thales et les acteurs de la Défense renforce la volonté et l’engagement du gouvernement à maintenir des capacités sûres et compétitives pour la production de munitions en Australie.

Thales continue d’établir des relations à long terme avec des centaines de fournisseurs australiens, assurant ainsi l’indépendance du pays, en établissant durablement les capacités du secteur manufacturier.

Une étude récemment réalisée sur la chaîne logistique avec le cabinet d’analyse économique et stratégique AlphaBeta Advisors a démontré l’existence d’une étroite corrélation entre les capacités industrielles souveraines et les avantages que peuvent en retirer les fournisseurs australiens.

En 2019, Thales a investi 113 millions AUD avec ses fournisseurs australiens pour les munitions et les armes de petit calibre, soutenant ainsi 414 emplois directs dans la chaîne logistique.  

Ce nouveau contrat permettra à Thales d’enregistrer plus de 450 millions AUD de commandes export et hors ADF au cours des dix prochaines années, venant ainsi souligner et rappeler les capacités de premier plan mondial de l’Australie en termes de fabrication de munitions.

Depuis dix ans, le Groupe a investi plus de 20 millions AUD en recherche-développement, et 25 millions AUD en infrastructures pour les sites de Benalla (Victoria) et de Mulwala (Nouvelle-Galles du Sud), et va poursuivre ses investissements afin de développer de nouveaux produits à l’état de l’art pour les forces de défense australiennes.

Thales  emploie environ 650 ingénieurs et techniciens qualifiés sur les sites de Benalla et de Mulwala, propriétés du gouvernement. Ses produits sont exportés vers 17 pays à travers le monde.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère de la Défense pour fabriquer des munitions depuis maintenant plus de vingt ans. Notre expertise technique nous permet de répondre aux demandes les plus urgentes de l’ADF lorsqu’ elle est déployée en opération. » Chris Jenkins, Chief Executive, Thales Australia
« Tout est question de confiance, notamment en matière de défense. Ce contrat historique avec le gouvernement australien s’appuie sur le partenariat de confiance que nous avons établi de longue date avec le ministère de la Défense, pour la fourniture à long terme des équipements essentiels que requièrent les troupes. »
Christophe Salomon,  Directeur général adjoint, Systèmes Terrestres et Aériens