Aller au contenu principal

Lancement réussi du système spatial de renseignement CERES construit par Airbus et Thales

Héritage des démonstrateurs ESSAIM et ELISA

@AirbusSpace @ThalesDefence @CNES #DGA @AVIO @Arianespace @Thales_Alenia_S #CERES #SpaceMatters #NextSpace
 

Kourou, 16 novembre 2021 – Les satellites du système spatial CERES (Capacité de Renseignement Électromagnétique Spatiale) conçu et réalisé par Airbus Defence and Space et Thales pour la Direction générale de l'armement (DGA) ont été lancés avec succès depuis le port spatial européen de Guyane, à bord d'un lanceur Vega. 

"Nous entamons un nouveau chapitre de la capacité spatiale de surveillance française: CERES ! La confiance accordée à Airbus pour la construction des satellites CERES et la responsabilité du système spatial complet est un plébiscite pour notre expertise et notre maturité technologique, acquises notamment grâce au développement réussi des démonstrateurs ESSAIM et ELISA ", a déclaré Jean Marc Nasr, directeur des systèmes spatiaux chez Airbus. "Les trois satellites CERES fourniront à la France son premier système satellitaire de renseignement électromagnétique, soulignant notre capacité à assurer la maîtrise d'œuvre des systèmes spatiaux de renseignement français", a-t-il poursuivi.

CERES est conçu pour détecter et localiser les signaux électromagnétiques émanant des systèmes de communication radio et des radars dans les zones inatteignables par les senseurs terrestres. Depuis son orbite basse, CERES s’affranchit des contraintes de survol et d’espace aérien et peut opérer par tout temps. Le système fournira des informations détaillées en soutien des opérations militaires des forces françaises, améliorant ainsi la connaissance de situation.

“CERES va compléter les capacités françaises stratégiques et tactiques de Défense avec son premier système satellitaire de renseignement d’origine électromagnétique (ROEM). La DGA nous fait confiance pour assurer la performance de bout en bout de la mission, et Thales s’appuie sur une expérience de plus de 20 ans de ROEM spatial avec ESSAIM et ELISA, notre savoir-faire unique dans les charges utiles satellitaires et de segments sol utilisateur, ainsi que notre large connaissance du ROEM et de la guerre électronique dans tous les milieux” a expliqué Philippe Duhamel, Directeur général adjoint Systèmes de mission de défense chez Thales.

Le système comprend le segment spatial constitué d'un essaim de trois satellites identiques équipés de la charge utile de ROEM ainsi que du segment sol utilisateur et du segment sol de contrôle.

Airbus Defence and Space et Thales sont co-mandataires pour le système de bout-en-bout. 
Airbus est responsable de l’intégration du système complet et du segment spatial comprenant les trois satellites, tandis que Thales est responsable de toute la chaîne de mission et de la performance du système, allant de la charge utile embarquée au segment terrestre utilisateur. En outre, Thales Alenia Space a fourni à Airbus les plateformes des satellites. L'agence spatiale française, le Centre national d'études spatiales (CNES), en tant que partenaire de la DGA, a fourni les services de lancement et le segment de contrôle au sol.

CERES s'appuie sur l’expérience d'Airbus et Thales acquise avec les microsatellites démonstrateurs ESSAIM (intelligence des communications) et ELISA (intelligence électronique) lancés respectivement en 2004 et 2011. Les acquis techniques et opérationnels de ces systèmes ont été déterminants pour atteindre le niveau d'excellence requis pour cette mission en termes de détection et de compatibilité électromagnétiques.
 

CERES satellites – Copyright Airbus

Contact
Maria Mellouli, Media relations, Defence and Civil Aerospace
Tel.:+33(0)1 57 77 84 57 maria.mellouli@thalesgroup.com