Quand les pilotes d’avions de combat revivent leur mission grâce à la réalité augmentée

Quelque part dans l’espace aérien en 2025, Jérôme et Guillaume, capitaines de l’armée de l’air française, jouent un ballet un peu particulier. Chacun à bord d’un Rafale F4, ils effectuent des manœuvres de haut niveau en collaboration avec un F-35 américain et deux F-35 de la Royal Air Force.

Les cinq avions de combat mettent à l’épreuve leur capacité à supprimer une défense anti-aérienne ennemie (SEAD) dans un environnement hostile. Après environ une heure de vol d’exercice, les avions rentrent à la base.

Mission accomplie ? Pas tout-à-fait. Avec les autres pilotes et les états-majors français, britannique et américain, Jérôme et Guillaume vont procéder à terre au débriefing de l’opération. A-t-elle été conforme à ce qui avait été imaginé lors de la phase de préparation ? Y-a-t-il eu des imprévus et pourquoi ?

C’est une étape incontournable dans la formation des pilotes et pour la préparation des prochaines opérations. Pour la rendre plus efficace, ils vont s’appuyer sur SALVe, une solution de restitution de mission développée par Thales et qui intègre la réalité augmentée.

Manipuler des objets virtuels en 3 dimensions

Réunis dans une salle, les militaires enfilent un casque de réalité augmentée de toute dernière génération, il leur permet de voir des objets virtuels en trois dimensions qui se superposent à la réalité.

Ainsi, la cartographie en relief de la zone qu’ils viennent de survoler se matérialise devant eux. Des hologrammes d’avions miniatures, avatars des véritables chasseurs, suivent des trajectoires de couleurs spécifiques qui permettent de les distinguer.

Divers instruments de mesure virtuels servent de repères aux militaires :

  • Les minutes et les secondes s’affichent sur un petit cadran pour suivre avec précision la chronologie de l’exercice, remonter, avancer ou arrêter le temps.
  • Un altimètre en forme de règle placée verticalement permet de connaître l’altitude à laquelle évoluent les avions.
  • Un écran surplombant la zone diffuse de façon synchrone la vision du pilote grâce à un enregistrement vidéo effectué pendant le vol.

Images, sons, datas… Les indicateurs enregistrés pendant le vol sont nombreux. Grâce à SALVe, les militaires français, anglais et américains s’y réfèrent en faisant apparaître, selon leurs besoins, des objets virtuels qu’ils peuvent manipuler aisément. Lumineux et légèrement transparents, ils se distinguent facilement dans l’environnement visuel partagé par les utilisateurs.

Limiter facilement l’accès à certaines données

Avec SALVe, les participants au débriefing analysent rapidement les données opérationnelles clés de la mission :

  • Les conditions de sécurité, comme le respect des distances entre les avions ou les altitudes plafond et plancher entre lesquelles ils doivent toujours voler.
  • Les flux tactiques pour observer comment les chasseurs ont évolué par rapport à ce qui était prévu.
  • L’analyse des tirs de missiles simulés et la fonction « What-if » qui permet de les rejouer différemment pour évaluer leur efficacité selon plusieurs contextes.

Pendant la restitution, Guillaume matérialise d’un geste un écran devant lui afin de vérifier une information. Les indicateurs qui s’affichent étant confidentiels, le pilote français en limite l’accès à Jérôme et à lui-même. Les autres participants au débriefing ne verront pas ce nouvel écran. Grâce à la réalité augmentée, SALVe offre la possibilité à ses utilisateurs de préserver la confidentialité des données.

Le virtuel au service d’une solution qui a fait ses preuves

La réalité augmentée permet une immersion plus complète dans la mission au moment du débriefing. Elle donne aux utilisateurs de SALVe une vision claire des interactions entre les acteurs de la mission et des événements dans leur chronologie. Non seulement le débriefing peut être effectué n’ importe où et sans besoins logistiques particuliers mais la facilité pour les utilisateurs de visualiser n’importe quel indicateur de façon partagée permet de gagner un temps précieux.

L’expertise de Thales dans la restitution de mission n’est pas nouvelle. La version sur tablette et ordinateur de la solution SALVe équipe d’ores et déjà de nombreux escadrons de combat.

La version en réalité augmentée de SALVe, présentée au Salon du Bourget 2019,  devrait être déployée prochainement auprès des pilotes. Aux avant-postes de l’innovation, Thales se positionne ainsi comme un acteur clé dans  la révolution amenée par la réalité augmentée et dont les domaines d’applications s’annoncent exponentiels !