Observatoires spatiaux

Les observatoires spatiaux ont énormément contribué à l’astronomie, améliorant notre compréhension de la naissance et de la mort des étoiles, ou encore des galaxies. À l’origine de milliers d’images et d’articles de recherche, les télescopes spatiaux aident les astronomes à répondre à un vaste éventail de questions sur l’origine et l’évolution de l’Univers.
Thales est fier d’équiper ces instruments fascinants qui repoussent un peu plus chaque jour les limites de la connaissance.
 

JWST

Le JWST est prévu pour succéder au télescope spatial Hubble. Cet observatoire, qui sera lancé en 2018, devrait être exploité pendant 5 à 10 ans.
De nombreuses technologies innovantes ont été mises au point pour le JWST. Elles permettront un vaste éventail d’activités dans le domaine de l’astronomie et de la cosmologie. Les atouts technologiques du JWST lui garantissent une somptueuse qualité d’image, un grand champ de vision, une faible lumière diffusée et un environnement opérationnel très stable.

Thales a fourni les TOP d’une fréquence de 26 GHz (TH4626C) et d’une puissance de 50 watts qui permettront à l’observatoire de transmettre à la Terre de grands volumes de données scientifiques.
 

Herschel

Lancé en mai 2009, cet observatoire collecte la lumière d’objets distants et peu connus, tels que des galaxies naissantes à des milliards d’années-lumière.
Le miroir d’Herschel est plus grand que ceux de tous ses prédécesseurs (environ 7 m de haut et 4,3 m de large). Premier observatoire spatial à couvrir tout le domaine spectral de l’infrarouge lointain au submillimétrique, Herschel se trouve à 1,5 million de km de la Terre, du jamais vu.
 
Thales a fourni les TOP en bande X (TH4604C) d’une puissance de 30 watts qui assurent la transmission des données d’Herschel.