DU BIG DATA À LA SMART INFORMATION…

Dans un environnement complexe et en perpétuelle évolution, Thales fournit à ses clients des solutions intelligentes qui leur permettent de disposer d’une information fiable et contextualisée pour décrypter l’environnement et prendre rapidement les bonnes décisions. La transformation de très grands volumes de données en information utile et/ou indispensable pour l’accomplissement de leurs missions est au cœur de l’activité de Thales.

Partout où des décisions critiques doivent être prises, Thales est présent.
Sur les marchés que le Groupe sert — aéronautique, espace, transport terrestre, sécurité, défense —, ses équipements et systèmes aident ses clients à choisir la meilleure option et à agir en conséquence.

Thales et Big Data : un positionnement unique

« Together. Safer. Everywhere »

Thales relève la mission de la sécurisation du Big Data, partout, ensemble !

Une approche globale

  • Maîtrise des infrastructures « Big Data »
  • « Big Analytics » et « Visual Analytics » pour extraire la valeur des données

…au service des besoins opérationnels de ses clients

  • Les systèmes fournis par Thales génèrent et traitent des volumes énormes de données
  • L’expertise sécurité et cybersécurité de Thales garantit la protection et la sécurité des données

…soutenue par un effort important de R&D

  • Les activités R&D représentent 20% du CA du Groupe
  • L’acquisition et le traitement des données sont depuis toujours et du fait même de l’activité du Groupe au centre des efforts de recherche

Acteur clé de la sécurité des personnes, des Etats, des infrastructures critiques et des données, Thales travaille en étroite coopération avec ses clients – gouvernements, villes, opérateurs d’infrastructures vitales, entreprises et grandes organisations nationales et internationales -  pour concevoir les solutions répondant à leurs enjeux et problématiques spécifiques.

Le Big data est pour Thales, l’un des leaders dans le traitement de l’information, une évolution naturelle de son cœur de métier. Recueillir et stocker une masse de données n’a d’intérêt que si on est ensuite – ou, mieux encore, simultanément - capable  de la rendre efficace, opérationnelle et « apprenante », c’est-à-dire s’enrichissant de son propre historique.

Thales bénéficie d’atouts uniques pour adresser ce marché : d’une part, les solutions de stockage ultra-sécurisées adaptées aux volumes massifs de données de ses clients, et d’autre part, l’arsenal algorithmique complexe - issu de l’effort de recherche important engagé de longue date par le Groupe sur le sujet - indispensable pour leur traitement.

La maîtrise des données, qui progresse aujourd’hui très vite sous l’impulsion des géants de l’internet, repose sur des technologies largement disponibles en open source. Thales sait choisir parmi celles-ci les mieux adaptées à un métier particulier.  Le Groupe attache en outre une importance particulière à la sécurité et à la protection des données, deux enjeux clés du Big data. Thales est aujourd’hui en effet le seul industriel européen à maîtriser les technologies de cryptologie et les architectures de sécurité – gérant, par exemple, l’accès à l’information en fonction du contenu et du contexte - lui permettant de garantir tous les niveaux de confidentialité, depuis le niveau commercial jusqu’aux niveaux top secret.

Valoriser les données

Confronté très tôt à l’explosion du volume des données, du fait de la nature des systèmes à livrer pour répondre aux besoins des marchés qu’il sert - aéronautique, espace, transport terrestre, sécurité, défense –, Thales a su trouver des solutions pour valoriser intelligemment les données dont disposent ses clients.

Les nouveaux outils de la mobilité (réseaux sociaux, communications téléphoniques, etc.) qui produisent des quantités phénoménales de données – on estime que 90% des données existantes ont été générées au cours des deux dernières années -  sont en grande partie à l’origine des stratégies marketing de grands acteurs de l’informatique, de l’internet ou du e-commerce et du « buzz » médiatique autour du Big data  qui les entourent. Mais la multiplication des objets connectés du monde « industriel » (capteurs routiers, GPS, compteurs électriques intelligents, montres, lunettes…), déjà présents dans de nombreux domaines, va encore accentuer le phénomène en générant des quantités de données supplémentaires – d’un tout autre ordre de grandeur -, très convoitées.

Le paradigme « Big data » c’est l’association de collections extrêmement volumineuses de données à des algorithmes totalement dédiés permettant des exploitations allant bien au-delà de l’application classique des processus et des méthodologies usuelles de l’analyse des données

Thales s’est impliqué sur le sujet dès 2009, dans le contexte d’un projet de R&D collaborative portant sur la détection et l’investigation de la fraude à la carte bancaire sur Internet en France. La volumétrie (10 à 15 millions de transactions par jour), la vélocité (décider en moins de 300 ms si une transaction est frauduleuse ou non) et la nature fortement relationnelle des données à traiter (graphe social entre porteurs de cartes – 40 millions – et marchands – 500 000 marchands sur internet) ont nécessité d’une part, de sortir du cadre des bases de données traditionnelles, et d’autre part, d’adapter les algorithmes de traitement, en tirant parti du calcul distribué.

Dans tous les domaines d’activité, les systèmes complexes conçus par Thales répondent à des exigences toujours plus importantes en termes de performances et de sécurité. Ils intègrent de très nombreux composants générant des quantités inédites de données : caméras de vidéosurveillance, satellites, capteurs chimiques ou électromagnétiques… Cette volumétrie en constante évolution impose la mise en œuvre de technologies innovantes de stockage et de traitement des données   (NoSQL, Hadoop, Cassandra…) et  de l’algorithmie adaptée (MapReduce, parallélisation ou linéarisation).

L’approche de Thales est structurée selon les trois axes du Big data  (problématique de gestion/stockage des données), du Big analytics (problématiques de traitement, d’enrichissement et de valorisation des données) et du Visual analytics  (problématiques d’exploitation et de visualisation interactive des données), lesquels sont très fortement imbriqués. Elle permet de définir avec les clients, et dans le cadre d’enjeux métiers bien définis,  ce qui est attendu du processus de collecte, stockage et analyse des données et ouvre des perspectives inédites, notamment dans des situations où la prise de décision dépend d’informations complexes et doit être argumentée dans un temps relativement contraint.

Des compétences très pointues

Le « dataclysme » est loin d’avoir atteint son pic. Avec la multiplication des objets connectés, le phénomène ne fera que s’amplifier dans les années qui viennent. Pour proposer à ses clients des solutions opérationnelles tirant le meilleur parti de ces fabuleux gisements de données, Thales a créé un laboratoire de R&D, le CeNTAI (Centre de Traitement et d’analyse de l’Information) qui développe des méthodes et technologies de Big data et Big Analytics, principalement pour les domaines de la cybersécurité, du cybercrime, du renseignement et du transport. Il travaille en étroite collaboration avec le Laboratoire d’Informatique de l’Université Paris 6 (LIP6), internationalement reconnu dans le domaine du Big Analytics, avec lequel un laboratoire commun a été créé en vue de développer ensemble des projets de recherche et transférer vers Thales les algorithmes Big Analytics ainsi développés.

Thales s’emploie par ailleurs à développer les compétences indispensables en recrutant des Data Scientists, combinant une expertise dans les techniques d’analyse de données et des statistiques avancées, dans les technologies et outils informatiques des nouvelles bases de données (NoSQL et NewSQL…) et des nouveaux modes d’implémentation des algorithmes (Hadoop Pig/Hive, MapReduce, Storm) ainsi qu’un savoir-faire métier dans les domaines d’application des données étudiées.

Enfin, grâce à la mise en place de nouvelles méthodes de travail et de collaboration qui ont permis de construire au fil du temps un écosystème entré sur le client, une démarche de co-développement, en mode agile, avec capitalisation des retours d’expérience a pu être mise en place. Ainsi, l’innovation développée par Thales dans le domaine du Big Analytics est-elle assurée d’apporter à ses clients des réponses toujours plus pertinentes à leurs besoins opérationnels.

Pour aller plus loin

Découvrez l'ensemble de notre offre Big Data

  • Smarter Data pour plus de cybersécurité
    Les technologies Big data /Big analytics mises en œuvre par Thales permettent de consolider les historiques d’informations internes et externes afin de détecter, comprendre et analyser les cybermenaces et y répondre.
  • Smarter data pour comprendre le ciel
    Grâce à une architecture Big data, Thales a fourni au CNES une infrastructure de calcul complète, du matériel au logiciel, permettant de répondre aux besoins de la mission Gaia partie cartographier un milliard d’étoiles.
  • Smarter data pour la sécurité nationale
    Le système conçu par Thales restitue en temps réel aux forces de gendarmerie toutes les informations nécessaires à l'exécution de leurs missions.
  • Smarter data pour le transport
    Les organismes chargés des transports publics et les opérateurs eux-mêmes accumulent d’énormes masses de données, dont une grande partie est générée par les cartes de transport intelligentes.

News et Evenements