Aller au contenu principal

Supériorité opérationnelle sur le terrain : gardez un temps d’avance !

Entretien avec un Expert:

Général Bernard Barrera
Conseiller Défense Terre, Thales


 

 

 

 

 

 

Comment caractériseriez-vous l'environnement de menaces auquel les forces armées sont confrontées aujourd'hui ?

Nous vivons dans un monde en constante évolution, où les équilibres stratégiques et les hiérarchies de puissance sont remis en cause ; un monde où tous les champs de conflictualités (sur terre, sur et sous les mers, dans les airs, l’espace et le cyberespace) sont concernés.  Le combat de haute intensité aéroterrestre de demain impose dès aujourd’hui une évolution capacitaire accélérée des forces terrestres pour vaincre, garantir la souveraineté des Etats et défendre les populations.

Dans ce contexte, la transformation numérique et la maîtrise des nouveaux effets qu’elle induit revêtent un enjeu primordial.

 

 

De quel type de nouvelles technologies les forces armées ont-elles besoin ?

La Transformation Numérique irrigue chaque jour davantage notre quotidien, comme le monde de la recherche, de l’innovation et du développement ; mais aussi celui de l’engagement militaire en opérations.

Elle permet aux centres de commandement de partager et d'exploiter leurs informations critiques rapidement. La connectivité à haut débit, le Big Data, l'intelligence artificielle, le passage au cloud, l'Internet des objets - avec les protections nécessaires en matière de cybersécurité - ont le potentiel d'accélérer radicalement la boucle OODA [Observation-Orientation-Décision-Action] et constituent le socle d’une transformation militaire significative.

 

Tous les acteurs de défense sont désormais en quête de solutions leur offrant l’accès à ces technologies et leur permettant d’en tirer le meilleur parti pour leurs besoins militaires : aide à la décision, combat collaboratif, traitement des données, fusion du renseignement, protection et résilience…

Dans le même temps, comme le démontrent les tout derniers conflits, l'utilisation de systèmes robotiques et notamment des drones modifie la façon dont les opérations sont menées dans les conflits, qu'ils soient conventionnels ou asymétriques.

 

 

Comment le Groupe Thales peut-il accompagner les forces terrestres dans ces changements ? Et en quoi « fait-il la différence ? »

Thales accompagne les forces par la formation de leur personnel à l'utilisation de ces nouveaux systèmes et technologies et par la mise en place de chaînes d'approvisionnement solides, en s’appuyant sur des partenaires de confiance et des industries locales dans chaque pays ou région.

Thales possède cette aptitude unique à pouvoir aussi bien concevoir les architectures d’ensemble des systèmes les plus complexes, dans une logique de « bout en bout » qu’à en réaliser les équipements constitutifs (capteurs, effecteurs, connectivité…). Le savoir-faire de Thales est multiple : embarquer de l’intelligence sur tous types de plateformes, appréhender le contexte de fonctionnement de ces plateformes et fournir les solutions de leur intégration dans leur environnement de combat. Cela rend le combat collaboratif accessible et en fait une réalité, dès maintenant.

Partenaire de confiance au service des forces armées, engagé dans tous les milieux, Thales permet aux armées d’atteindre la supériorité tactique et l’indépendance stratégique.

Totalement investi dans l’innovation et les technologies du numérique, Thales assure une cohérence et une complémentarité unique de solutions avec un souci constant d’interopérabilité entre les systèmes, de compatibilité entre les équipements de générations différentes.

 

Thales concentre ses efforts sur les capacités et technologies disruptives –mais simples d’utilisation- qui assureront la supériorité opérationnelle et informationnelle des forces terrestres.

Dans le domaine de la connectivité, des débits de données plus élevés, une latence plus faible et de meilleures performances de portée permettront aux forces de décider plus rapidement et de faire plus avec moins. Tenant compte de l’évolution des menaces et des technologies qu’il développe (cloud, stations satellitaires, équipements interopérables avec nos alliés), Thales améliore l’agilité, la discrétion, la performance et la protection des PC.

Les nouveaux capteurs offrent non seulement une meilleure portée et une plus grande précision, mais par l’adjonction de l’intelligence artificielle, ils deviennent capables d’extraire des informations utiles à partir de très grands volumes de données. Ils facilitent la prise de décision et leur interconnection va rapidement permettre d’améliorer la connaissance de la situation au profit des unités, de dissiper le brouillard de la guerre.

En termes de renseignement, Thales vise à offrir aux chefs une vue multidimensionnelle du champ de bataille en corrélant les données provenant de sources multiples - imagerie, systèmes de guerre électronique, renseignement humain, renseignement de source ouverte. Là encore, les technologies d'intelligence artificielle seront utilisées pour aider les analystes du renseignement à faire face aux énormes volumes de données multisources.

Au niveau tactique, l'électronique des véhicules terrestres et aéro-terrestres, la plate-forme numérique de combat et les environnements en clouds sécurisés permettront aux communautés d'intérêt de partager des informations en temps réel pour permettre des manœuvres tactiques plus fluides et plus transparentes, embarquées ou à terre, en bénéficiant des équipements du combattant du futur.

Dans le domaine des effecteurs, Thales développe de nouvelles armes dotées d'une meilleure précision et d'une plus grande agilité augmentant les capacités des plateformes de demain et réduisant l'empreinte logistique de la force.

Enfin, comme pour les radios, les réseaux et les systèmes radar définis eux-aussi par logiciel vont véritablement changer la donne pour les forces terrestres. Mis à jour régulièrement, ils prendront en compte les nouvelles menaces en évitant de devenir trop rapidement obsolètes.

 

 

Quelles sont les principales références Thales  « Combat Proven » ?

Depuis les capteurs intelligents jusqu’aux systèmes de combat, incluant l’équipement et la connectivité des soldats sur le champ de bataille, nos solutions assurent la supériorité de l’information et donnent aux forces, à chaque moment décisif, la maîtrise de l’action. Ces équipements sont engagés quotidiennement en opérations et sont « combat proven » : la simulation (Cerbere), les communications satellitaires (VAB ML, HDTAC, Venus, Astride), tactiques (PR4G, Melchior), les mortiers, les radars, les optiques de blindés et d’hélicoptères, les optroniques du fantassin, les drônes (Spyranger) et dans le domaine de la protection le GA 10 et le SL2A sur nos bases au Sahel.

 

En France, l'armée française s'oriente maintenant vers le combat connecté et collaboratif avec le programme de véhicules SCORPION et le programme de radio logicielle CONTACT.

Ces deux programmes s'inscrivent dans le cadre d'une évolution plus large où des capteurs et effecteurs intelligents sont connectés à travers un "Internet de l'espace de bataille" dans le but de rendre le champ de bataille plus transparent, d’augmenter le rythme opérationnel et de garantir la supériorité opérationnelle.

 

 

Que présentez-vous sur cette édition 2022 du salon Eurosatory ?

Sur cette édition 2022 du salon Eurosatory, le visiteur du Pavillon Thales bénéficiera d’un parcours immersif au cœur d’une mission opérationnelle. De la préparation de la mission jusqu’à sa conclusion, en passant par son exécution sur le terrain, vous verrez comment Thales vous accompagne à chaque étape. Venez vivre votre mission à travers nos cinq grandes zones : Entrainement et soutien, Préparation de mission,  Commandement et Contrôle, Combat, et Protection des forces.

Nos experts vous attendent pour répondre à toutes vos questions !