Aller au contenu principal

Thales va réaliser les réseaux de communication des théâtres d’opérations pour les forces armées françaises

  • La Direction générale de l’armement a confié à Thales la conception du réseau de communication haut-débit des théâtres d’opérations pour l’armée de terre française, atout majeur pour le combat collaboratif.
  • Thales livrera plus de 200 stations modulaires et mobiles dans le cadre de la première tranche du marché ASTRIDE Phase 3.
  • Rapidement déployable et conforme aux standards d’interopérabilité OTAN, ASTRIDE 3 permettra à la France d’assurer aussi bien le commandement d’une coalition en tant que nation cadre, que la projection autonome de plusieurs brigades.

Dans un contexte de résurgence des conflits de haute intensité, la Direction générale de l’armement a confié à Thales le marché ASTRIDE 3 (Accès par Satellite et par Transmission hertzienne au Réseau de zone et de l'Intranet De l'Espace de bataille). Thales, associé à plusieurs entreprises de la Base Industrielle et Technologique de Défense (BITD) française, va livrer des infrastructures de commandement haut débit sécurisées, résilientes, mobiles et déployables dans des conditions d’emploi tactique extrêmement variées.

Après des décennies d’engagements asymétriques, les forces armées font face à de nouveaux types de conflits de haute intensité, qui exigent résilience, furtivité et mobilité de la part des postes de commandement et des réseaux de théâtre d’opérations. Combattre dans ces espaces contestés impose un partage accru de données pour connecter une multitude de capteurs et d’effecteurs au bénéfice du combat collaboratif, ainsi que la collaboration multi-sites, multi-domaines et interalliées.

C’est pour répondre à l’ensemble de ces enjeux qu’ASTRIDE 3 intègre de nouveaux moyens de connectivité tels que les terminaux satellites de dernière génération (SYRACUSE IV), les faisceaux hertziens haute capacité, les radios logicielles tactiques (CONTACT) ou encore la desserte sans fil (technologie LTE – Long Term Evolution).Combinés, ces moyens permettront de mailler l’espace de bataille et de constituer un réseau résilient et mobile, allant du poste de commandement opératif connecté jusqu’aux niveaux tactiques sur le terrain. ASTRIDE 3 est également prédisposé pour héberger le cloud de défense pour le commandement collaboratif, et s’intégrer dans une démarche plus globale de lutte informatique défensive (LID) pour faire face aux menaces cyber.

Les stations intégrées et automatisées permettront d’accélérer et de simplifier la manœuvre sur les théâtres d’opérations. Les forces pourront s’adapter à des situations tactiques très variées grâce aux différents formats de stations : durcie (shelter), sous abris (en colis) ou mobile préintégrées dans des véhicules blindés de l’écosystème SCORPION. Les dessertes sans fil permettront un déploiement très rapide des postes de commandement, en réduisant significativement le nombre d’opérations manuelles. Enfin, les outils de planification, de commandement et de supervision des réseaux MOSART (Mise en Œuvre et Supervision de l’Architecture du Réseau de Théâtre) confèreront aux forces terrestres une réactivité sans précédent pour s’adapter au tempo de la mission.

Les stations intègrent les derniers standards d’interopérabilité FMN (Federated Mission Network). Elles permettront notamment à la France d’assurer en tant que nation cadre un commandement de niveau LCC (Land Component Command) ou divisionnaire.

Acteur de confiance et référence en matière de communications militaires, Thales fournit aux armées dans le monde l'ensemble des éléments de communications, des radios portatives jusqu'aux communications par satellite, et s’appuie sur sa maîtrise des problématiques réseaux et de l’intégration dans les plateformes.

Les sites de Thales à Cholet (Pays de la Loire) et Gennevilliers (Ile-De-France), ainsi que ceux de nombreux partenaires technologiques français, PME, contribuent tant dans le développement que dans la production des composants physiques et logiciels du système ASTRIDE 3.

« Thales est fier d’accompagner à nouveau les forces terrestres françaises dans leur transformation numérique avec la fourniture d’infrastructures de commandement haut débit, résilientes, sécurisées, mobiles et déployables en toutes conditions. La Phase 3 du programme ASTRIDE est une nouvelle étape vers le combat collaboratif, plaçant la connectivité et le cloud de combat terrestre au cœur de la haute intensité. » Marc Darmon, Directeur général adjoint, Systèmes d'Information et de Communications Sécurisés, Thales.

Contact
Camille Heck, Thales, Media Relations Land & Naval Defence
+33 (0)6 73 78 33 63 camille.heck@thalesgroup.com
Alice Pruvot, Group and Innovation
+33 7 70 27 11 37 alice.pruvot@thalesgroup.com