Happy Birthday Iridium NEXT

Il y a 3 ans, le 14 janvier 2017, sous le ciel ensoleillé de Californie, les 10 premiers satellites Iridium® NEXT étaient lancés avec succès depuis la base de lancement de Vandenberg. Nous ne le savions pas encore à cette époque mais ce lancement allait véritablement faire date dans l’histoire des constellations. Il fut en effet annonciateur du renouvellement de l’intégralité de la constellation Iridium. Depuis, en l’espace de deux années, 75 satellites Iridium® NEXT ont été lancés au rythme effréné de 8 lancements ; une véritable performance industrielle. Le 5 février 2019, la constellation, entièrement opérationnelle, est entrée en service.

 

« En l’espace de 3 ans, la constellation Iridium® NEXT a fait preuve d'une robustesse et d'une fiabilité irréprochables, chaque satellite fonctionnant de manière très performante » a déclaré Matt Desch, CEO Iridium. « Je tiens à remercier Thales Alenia Space, maître d’œuvre industriel du programme, pour l'excellent travail réalisé dans le cadre de ce programme majeur d'une grande complexité industrielle».

1er Lancement Iridium NEXT, c'était il y a 3 ans

 

Iridium NEXT : le système de télécommunications le plus sophistiqué en orbite

 

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore ce programme, Iridium® NEXT est une constellation de satellites de télécommunications en orbite basse, comprenant 66 satellites opérationnels sur 6 plans orbitaux de 11 satellites chacun, interconnectés et exploités depuis une altitude de 780 km. La constellation comprend également 9 satellites de rechange en orbite ainsi que 6 satellites additionnels au sol. Pour vous donner un ordre d’idée, la masse au lancement de chacun des satellites était de 850 kg, soit le poids d’une voiture de petite taille.

Réseau mondial fournissant une capacité inégalée pour des communications en mouvement (personnes, véhicules, avions, bateaux), Iridium® NEXT offre, de par son architecture, une couverture globale intégrant les océans et les pôles. Ce système complexe, reconnu pour sa robustesse et sa sophistication, est le seul dispositif de la sorte à pouvoir en effet fonctionner au-dessus des mers et des océans, qui recouvrent 70% de la Planète.

 

 

Son autonomie vis-à-vis des infrastructures au sol, grâce à des liaisons inter-satellites, garantit des télécommunications sécurisées, avec une protection contre les risques d’intrusion et de piratage. En outre, à la suite de catastrophes naturelles (typhons, ouragans, tsunamis), la constellation peut apporter une assistance significative pour maintenir les services de télécommunications vitaux.

 

Artistic views & video ©Thales Alenia Space/Master Image Programmes - Photos ©Thales Alenia Space Imag[IN]