"Immersive Space Journey", embarquez à bord d’un voyage au cœur de l'espace !

Le film « Immersive Space Journey » a été conçu comme un véritable voyage au cœur de l'espace et nous emmène de la Terre vers la planète Mars. Bienvenue à bord de cette expérience spatiale insolite, qui s’effectuera par palier…

 

Un observatoire gigantesque en plein désert !

 
Thales Group - ALMA_1100


Le voyage commence sur Terre, à 5000 mètres d’altitude, dans le désert d’Atacama, au Chili. Sur le plateau de Chajnantor, on y trouve le plus grand radiotélescope jamais réalisé dans le monde : ALMA. Constitué de 66 antennes paraboliques géantes, cet observatoire titanesque a été réalisé dans le cadre d’une coopération internationale entre l’Europe, les Etats-Unis et le Japon... La réalisation des 25 antennes paraboliques européennes avait été confiée à Thales Alenia Space.  L’objectif d’ALMA ? Observer l’Univers dit « froid », le gaz moléculaire, fournir aux scientifiques et astronomes des images d’étoiles, de planètes en formation, détecter des galaxies naissantes telles qu’elles pouvaient exister il y a plus de 10 milliards d’années… + d’info : Cliquez ici

 

Etre connectés en toutes circonstances :

 
Thales Group - Connectivity_1100
 

Nous sommes à présent à 10.700 mètres d’altitude. Vous êtes passager à bord d’un avion de ligne long courrier. Vous pouvez téléphoner, accédez à vos emails, regarder un film, avoir accès à des services en ligne… L’utilisateur d’aujourd’hui cherche à bénéficier de davantage de connectivité, de mobilité, et avoir accès à tout instant à des contenus de plus en plus riches et volumineux. La solution la plus appropriée pour répondre à cette tendance confirmée du marché est définitivement le système satellitaire de télécommunications. A titre d’exemple, l’opérateur SES a sélectionné Thales Alenia Space en 2016 pour réaliser un satellite de télécommunications Très Haut débit, SES-17, visant en particulier à connecter les avions et les passagers en vol. Cliquez ici

 

Is it a bird? A plane? A drone? No, it’s StratobusTM!

 
Thales Group - Stratobus_1100


Nous sommes à présent à 20 kilomètres d’altitude, au-dessus des jet-streams et du trafic aérien. Dans quelques années, c’est justement depuis la stratosphère que volera le fameux StratobusTM, plateforme stratosphérique autonome multi-missions, à mi-chemin entre un drone et un satellite.  Parfait complément du satellite, en rupture technologique par rapport aux systèmes existants [sa mise en opération ne requiert pas de lanceur], StratobusTM sera en mesure de répondre aux besoins des organes de sécurité et de défense en proposant par exemple une solution de surveillance permanente sur une zone de couverture régionale définie. + d’info Cliquez ici

 

“Ground Control to Major Tom”

 
Thales Group - ISS_1100
 

Vous êtes à présent à 400 kilomètres d’altitude, dans la Station Spatiale Internationale. Là-aussi, vous trouverez toute l’expertise de Thales Alenia Space en matière d’infrastructures orbitales. Avec les Node 2 et 3, le module polyvalent PMM, les modules logistiques MPLM, la structure du laboratoire Columbus, les modules de fret des vaisseaux de ravitaillement ATV, Thales Alenia Space a fourni 50% du volume pressurisé de la Station Spatiale Internationale. La société a réalisé par ailleurs les modules cargos pressurisés des vaisseaux ravitailleurs Cygnus pour le compte d’Orbital ATK. C’est depuis la Cupola, également réalisée par les ingénieurs turinois de Thales Alenia Space, que de nombreux astronautes ont pris des clichés spectaculaires de notre Planète ! + d’info Cliquez ici
 
 

“Eye in the Sky”

 
Thales Group - Observation_1100
 

700 kilomètres : c’est à cette altitude que l’on retrouve les satellites d’Observation de la Terre. Collecte de renseignements, surveillance de l’environnement, cartographie, gestion de crises… L’Espace permet aux utilisateurs, les Etats en particulier, d’avoir accès à de nombreuses applications en terme de surveillance, garantissant ainsi à la fois leur sécurité et leur souveraineté. De plus en plus de pays ont manifesté leur intérêt quant à l’acquisition de systèmes spatiaux capables de fournir de manière autonome des images de renseignement très précises. Thales Alenia Space propose une offre d’Observation complète (optique, radar et segment sol utilisateur) répondant aux attentes confirmées du marché en la matière.
 
 

Connecting people

 
Thales Group - Iridium_NEXT


780 kilomètres : Courant 2018, la constellation Iridium® NEXT devrait être complètement opérationnelle à cette altitude. Réalisée sous maîtrise d’œuvre Thales Alenia Space pour le compte d’Iridium, la constellation comptera 66 satellites opérationnels en orbite, ainsi que 15 satellites de rechange (orbite et sol confondus). Iridium® NEXT est l’un des programmes spatiaux les plus complexes et ambitieux qu’il ait été donné de concevoir. Il vise à connecter des milliers d’utilisateurs à travers le monde, via un maillage ingénieux, reliant entre eux des dizaines de satellites de télécommunications répartis autour du Globe.

 

Réduire la Fracture Numérique :

 
Thales Group - Telecom_Satellites_1100
 

On monte, on monte, on monte… 36 000 kilomètres, lieu de résidence des satellites de télécommunications géostationnaires.
En 2017, la fracture numérique demeure plus que jamais une problématique de société. Plus de 4 milliards d’habitants ne sont pas ou peu connectés à Internet à ce jour. Sur les 42 pays les moins connectés [cela représente 2,5 milliards d’humains !], l’accessibilité à Internet par des moyens traditionnels terrestres demeure très difficile. Les satellites de télécommunications à Très Haut Débit [Very High Throughput Satellite], dont Thales Alenia Space est l’un des fers de lance incontestés, représentent une alternative significative pour réduire la fracture numérique dans le monde. L’atout de la solution satellitaire repose sur sa capacité à fournir un accès internet sur l’intégralité d’un territoire dit « couvert », indépendamment de la qualité des infrastructures terrestres et ce, à un coût de connexion au réseau équivalent pour tous.
 


500 millions de kilomètres : Mars et au-delà

 
Thales Group - ExoMars_TGO_1100
 
 
500 millions de kilomètres, 7 mois : c’est la distance et le temps qu’il aura fallu au module orbital d’ExoMars pour atteindre avec succès l’atmosphère de Mars en octobre 2016. Son rôle consiste à « renifler » l’atmosphère martienne pour y trouver des traces de gaz, du méthane en particulier. Au terme de la seconde mission d’ExoMars, en 2020, une plateforme d’atterrissage russe ainsi qu’un rover européen se poseront sur la surface de la Planète Rouge. Ce dernier prélèvera des échantillons du sol martien, analysés ensuite par l’entremise d’un laboratoire scientifique logé à l’intérieur du rover. Les données seront transmises via le module orbital qui servira de relai de communications vers la Terre à la fois pour les rovers de la NASA et le futur rover de l’ESA. Mené conjointement par l’ESA et Roscosmos, le programme ExoMars, sous maîtrise d’œuvre Thales Alenia Space, vise à déterminer s’il y a eu des traces de vies antérieures sur Mars ; une question existentielle qu’a sans doute dû se poser David Bowie dans sa chanson « Life on Mars », parue en 1971 sur son album Hunky Dory.

 
Thales Group - Rover_1100

 
Vénus, Mars, Mercure, Titan, astéroïdes et comètes… Thales Alenia Space a toujours été un partenaire incontournable des plus fantastiques missions européennes à travers le Système Solaire.
 
Sur Terre, en avion, dans la stratosphère, à l’intérieur de la Station Spatiale Internationale, en orbite, à travers le système solaire… Thales Alenia Space a la conviction que l’Espace, sous toutes ses formes, apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre !


Video and artistic views: ©Thales Alenia Space/Master Image Programmes