Isabella Citrea relève les defis d’un environnement High-Tech en pleine mutation

En quoi consiste votre activité au sein de Thales Alenia Space ?

Il y a quelques mois, je me suis lancée dans une nouvelle aventure en tant que Responsable de Projet du radar à synthèse d’ouverture (SAR) et du sous-système de liaison de données (DLS) pour le programme coréen : SmallSat Korea "425". Au mois de décembre, nous avons en effet signé deux contrats majeurs en Corée avec, d’une part, KAI (Korean Aerospace Industries), d’autre part HSC (Hanwha Systems Corporation (HSC). Nous allons ainsi réaliser, non pas un, mais 4 satellites d’Observation de la Terre dotés de Radars à Synthèse d’ouverture (SAR).

 

 

Cette constellation sera utilisée par les autorités coréennes pour des applications liées à la surveillance, le renseignement et le contrôle de zones d’intérêt spécifiques, grâce à l’acquisition d’images de haute résolution.

Les satellites pourront par ailleurs fonctionner quelles que soient les conditions météorologiques, de jour comme de nuit, avec une fréquence de revisite globale très élevée. N’oublions pas que l’avantage de la technologie radar permet aussi de voir à travers les nuages.

Nous devrons faire face à de nombreux défis, tant programmatiques, industriels que technologiques, dans un environnement multiculturel. Nous pourrons compter sur la diversité et l’esprit d’équipe qui nous animent pour nous conduire au succès.

 

 

Qu’est-ce qui vous rend le plus fière dans votre quotidien professionnel ?

J’évolue dans un environnement de travail où tout va extrêmement vite. La polyvalence et de solides capacités d’adaptation sont de rigueur dans un tel métier. Aucune journée ne ressemble à une autre. Par-dessus tout, je suis fière que nous ayons dû faire face à de très nombreuses difficultés, ce qui ne nous a jamais empêché de livrer les produits à temps, tout en respectant nos engagements budgétaires et de qualité.

 

Pouvez-vous nous citer un élément marquant de votre carrière ?

Le lancement d’un satellite est toujours un moment extrêmement émouvant. Véritablement passionnée par les satellites, je dirais que la complexité, l’intelligence et la perfection sont les 3 qualificatifs les mieux adaptés pour parler de ces « chefs d’œuvre industriels ». Un lancement réussi est vécu, par les personnes qui ont œuvré sur un programme spatial, comme l’aboutissement de longues années de travail.

 

Quelles sont les qualités requises dans votre métier ?

 

 

L’esprit d’équipe, le respect de ses collègues et un vrai tempérament de winner

 

Copyrights: first artistic view ©Thales Alenia Space/Marchioro - Others: ©Thales Alenia Space