Aller au contenu principal

L’astronaute de l’ESA Alexander Gerst teste les conditions de vie du futur module cislunaire sur le site turinois de Thales Alenia Space

L’astronaute de l’Agence spatiale européenne Alexander Gerst a récemment testé le futur habitat humain en orbite lunaire à l’intérieur d’une maquette physique et d’un environnement en réalité virtuelle sur le site de Thales Alenia Space à Turin, où le Lunar Gateway sera en partie fabriqué, notamment le module pressurisé I-HAB (International Habitation Module).

© Thales Alenia Space

Une session à l’intérieur du simulateur Crew Quarter Compartment a permis à Alexander Gerst d’expérimenter cet environnement et de livrer ses impressions sur le volume habitable réel du compartiment réservé aux futurs membres d’équipage et à des activités personnelles telles que dormir ou communiquer avec la Terre. L’astronaute de l’ESA s’est déclaré satisfait de l’aménagement et du volume prévus, tout en émettant des recommandations et suggestions qui seront extrêmement utiles à l’équipe de Thales Alenia Space pour la prochaine phase de conception.

© Thales Alenia Space

D’autres caractéristiques de l’I-HAB ont été testées virtuellement au sein de l’environnement collaboratif Gateway4U développé par Thales Alenia Space. L’équipe de soutien, composée de membres du personnel de l’ESA, de Thales Alenia Space et de la NASA, a participé à une session à distance d’ingénierie concourante très constructive, tandis qu’Alexander Gerst interagissait à l’intérieur de l’habitat virtuel. L’équipe a ainsi recueilli à chaud de précieuses informations pour peaufiner la conception du module.

© Thales Alenia Space

À l’issue de cet exercice, Marcella Salussolia, responsable du programme I-HAB au sein de Thales Alenia Space, a déclaré : « Notre approche centrée sur l’humain, qui mobilise dès le début du programme des astronautes comme Alexander Gerst, Samantha Cristoforetti et Luca Parmitano, apporte une contribution vitale à la conception du module. Cette démarche inédite permettra ainsi d’optimiser les conditions d’accueil et de vie des futurs usagers de l’habitat cislunaire international. »

© Thales Alenia Space

Franco Fenoglio, responsable Human Planetary Exploration au sein de Thales Alenia Space, a ajouté : « Pour nous, cette collaboration est une nouvelle étape majeure qui souligne la façon dont les meilleures solutions sont conçues par Thales Alenia Space. Après avoir conçu une part significative de la Station spatiale internationale, nous faisons fructifier ce précieux héritage en développant de nouvelles solutions d’avant-garde, qui illustrent notre vision des infrastructures à la fois actuelles et futures dédiées à l’exploration humaine de l’espace. »

© Thales Alenia Space