Aller au contenu principal

Le vaisseau-cargo Cygnus s’est amarré avec succès à la Station spatiale internationale ce Station

Baptisé en l’honneur de l’ancien astronaute et climatologue renommé Piers Sellers, le tout dernier vaisseau-ravitailleur Cygnus s’est amarré avec succès à la Station spatiale internationale (ISS). La 17ème mission opérationnelle de Cygnus a été lancée le samedi 19 février, par une fusée Antares 230+ depuis le Wallops Flight Facility (WFF) de la NASA à Wallops Island, en Virginie.

© NASA

Le vaisseau Cygnus comprend deux principales sections : le Module de Service fabriqué par Northrop Grumman et le Module Cargo Pressurisé (PCM) développé et construit par Thales Alenia Space. Ce dernier peut contenir plus de 3700 kg de charge utile, notamment des fournitures vitales pour l’équipage telles que nourriture, eau et effets personnels. La cargaison comprend également des pièces de rechange et des fournitures destinées aux expériences scientifiques menées à bord du module laboratoire de l’ISS, dont le but consiste à démontrer de nouvelles technologies ou à permettre des recherches impossibles à réaliser sur Terre.

Les expériences emportées à bord de cette mission incluaient des kits destinés à tester des thérapies anticancéreuses, à étudier les effets de la microgravité sur le vieillissement de la peau, et à explorer des méthodes alternatives de culture hors sol. De telles expérimentations nous aideront à préparer les futures missions de longue durée dans l’espace, tout en trouvant des moyens d’améliorer la vie sur Terre. Chaque mission Cygnus dure environ trois mois.

© NASA

Le site turinois de Thales Alenia Space produit d’ores et déjà les trois prochains modules Cygnus : le PCM-18 est en cours d’intégration avancée en vue de son lancement en août 2022, tandis que les PCM-19 et PCM-20 sont en cours d’assemblage.

Grâce à l’excellente collaboration entre Thales Alenia Space et Northrop Grumman, Cygnus achemine des cargaisons critiques à destination de l’ISS depuis 2013.

© Thales Alenia Space