Rencontre avec Eugenia-Mariana Puchianu, basée au Royaume-Uni

En quoi consiste votre activité au sein de Thales Alenia Space ?

Je suis responsable de la planification et du contrôle de projet concernant le module de propulsion et les mécanismes d'entraînement du propulseur de la famille de satellites de télécommunications Spacebus NEO.

Mes activités, en support du chef de projet, consistent à établir le calendrier général, à assurer le suivi des données du calendrier, à évaluer l'impact des décisions d'approvisionnement, à identifier et à signaler les chemins critiques afin d’optimiser la planification de l’ensemble du projet. D’un point de vue financier, je consolide et contrôle ces aspects pour l’ensemble des lots relatifs à chaque programme. J’interviens également en support à la gestion financière des contrats de sous-traitance (préparation des commandes et autorisation des paiements).

En outre, j'ai récemment participé à Space Inspire, la nouvelle ligne de produits de Thales Alenia Space pour les satellites de télécommunications entièrement numériques.

Mon expérience précédente portait sur les systèmes sous-marins. L'espace représentait un nouveau challenge pour moi, raison pour laquelle j'ai décidé, avec grande joie, de rejoindre Thales Alenia Space. 

Qu’est-ce qui vous rend le plus fière dans votre quotidien professionnel ?

Je suis fière de faire partie d’une équipe projet au sein de Thales Alenia Space. Je suis également ravie d’évoluer dans un environnement multiculturel, entourés de collègues passionnés et hautement qualifiés.

C’est aussi un honneur de travailler sur notre ligne de produits de satellites de télécommunications géostationnaires : Spacebus NEO. A ce jour, sur 11 satellites de télécommunications à propulsion électrique attribués à des constructeurs européens, Thales Alenia Space a remporté 7 contrats à l’issue d’appels d’offres internationaux. Notre premier satellite Spacebus NEO, EUTELSAT KONNECT, a été lancé avec succès au mois de janvier 2020. Je suis très fière qu’il embarque à son bord notre système de propulsion électrique.

 

 

Ces satellites, tels que EUTELSAT KONNECT VHTS, sont équipés d’un processeur numérique de 5ème génération, extrêmement puissant, qui est à l’état de l’art de la technologie. Certains d’entre eux, dont le satellite indonésien SATRIA, vont fournir des services de télécommunications au service de la connectivité et de la réduction de la fracture numérique.

Notre future ligne de produits de télécommunications, Space Inspire, est un réel défi technologique à relever par Thales Alenia Space, ainsi que par nos équipes britanniques qui seront impliquées dans la réalisation des systèmes de propulsion. Cette dernière viendra en complément de notre ligne de produit actuelle Spacebus NEO. Basée sur une nouvelle plateforme de taille intermédiaire, la solution numérique Space Inspire [software-defined] est entièrement reprogrammable en orbite, y compris au niveau des zones de couverture. Embarquant un processeur numérique de 6ème génération, Space Inspire offrira encore plus d’agilité aux opérateurs de télécommunications. Au Royaume-Uni, nous sommes tous très motivés à l’idée de travailler sur un tel programme annonciateur du renouveau des technologies spatiales dédiées aux télécommunications.

 

Pouvez-vous nous citer un moment marquant de votre carrière ?

J'ai pu suivre de près la conception, le développement et la construction de la plateforme de satellite Spacebus NEO ! J'aime beaucoup travailler avec mes collègues de Thales Belfast chargés de l'assemblage et des essais du module de propulsion et du mécanisme d'entraînement du propulseur. J’apprécie également d’avoir la possibilité d’évoluer dans un environnement industriel international.

Quelles sont les qualités requises dans votre métier ?

L’esprit d’équipe, la flexibilité et la proactivité.

 

Copyrights © Thales Alenia Space/Marchioro - ©Thales Alenia Space/Master Image Programmes