Thales Alenia Space contribue depuis plus de 50 ans à l’aventure des lanceurs européens

L’électronique de Thales Alenia Space au service du cœur du lanceur, de sa chaîne de sauvegarde et de son système de poursuite

 

Thales Alenia Space contribue depuis plus de 50 ans à l’industrie européenne des lanceurs, en passant par Europa, la famille Ariane jusqu’aux lanceurs Soyouz et Vega. L’entreprise est devenue, en quelques années, le fournisseur clé de nombreux équipements électroniques développés et fabriqués en Belgique. Depuis 2017, la filiale en  Espagne complète également la gamme de produits ‘made by Thales Alenia Space’ dédiés aux lanceurs européens.

Une expertise remontant aux années 1970

Lorsque le développement d’Ariane fut décidé par le Conseil des Ministres européens réuni à Bruxelles sous la présidence belge, le 3 juillet 1973, Thales Alenia Space disposait sur papier d’une solution « banc de contrôle » héritée d’Europa III. Cette expertise a permis à la société d’obtenir rapidement de nouveaux contrats de développement et de fabrication d’équipements électroniques embarqués. C’est ainsi que Thales Alenia Space marque le début de l’aventure avec Ariane. Cette histoire perdure depuis Ariane 1, jusqu’à aujourd’hui avec Ariane 6 et s’est étendue à Soyouz et à Vega.

Thales Alenia Space : principal fournisseur d’équipements électroniques pour Ariane 5

 

 

Les 23 équipements fournis par Thales Alenia Space et montés à bord de chaque Ariane 5  représentent 50% de l’électronique du lanceur. Ils sont essentiels puisqu’ils assurent la distribution de l'électricité à bord, le pilotage des tuyères pour maintenir le lanceur sur sa trajectoire, le calcul de sa position dans l'espace, la séparation des étages et l'ouverture de la coiffe de protection des satellites durant le vol ainsi que le système de sauvegarde du lanceur en cas de trajectoire erronée. Thales Alenia Space a produit en Belgique plus de 5000 équipements pour les lanceurs Ariane fabriqués à ce jour.

En parallèle, en tant que fournisseur européen de systèmes de contrôle pour lanceurs, Thales Alenia Space délivre également à Arianespace la plupart des bancs de contrôle de la famille des lanceurs Ariane 1 à 5, incluant le plus vital, celui qui procède aux vérifications finales et à la préparation au décollage.

Thales Alenia Space à bord d’Ariane 6

 

 

En 2017, l’électronique de Thales Alenia Space monte à bord d’Ariane 6. En Belgique, l’entreprise est responsable du développement de la chaîne de sauvegarde et de l’électronique de pilotage du système d’orientation des tuyères d’Ariane 6. Ariane 6 présente une nouveauté pour Thales Alenia Space qui se voit confier le développement, en Espagne, du transmetteur de télémétrie du nouveau lanceur européen. Ce transmetteur est chargé de transférer vers le sol les données émises par le lanceur durant toute la durée de la mission de lancement. 

 

 

En avril 2018, le CNES  avait sélectionné la Space Alliance, formée par Telespazio et Thales Alenia Space, pour assurer l’extension du système de transmission par fibre optique (STFO) du Centre Spatial Guyanais (CSG), port spatial de l’Europe en Guyane Française, et plus spécifiquement du nouvel ensemble de lancement en construction d’Ariane 6. Le système de communications STFO agit en interface entre les bancs de tests de lancement et les satellites pendant les différentes phases de la campagne de lancement menées sur les installations du CSG, incluant le remplissage du satellite, l’encapsulation du satellite sous la coiffe de la fusée  et les opérations sur la rampe de lancement. En service depuis les années 90, ce système est étendu et amélioré afin de s’adapter aux demandes des clients d’Ariane 6. Le CNES est en charge du segment sol du CSG. Telespazio France, maître d’œuvre, et Thales Alenia Space en Espagne, sous-contractant, apportent au projet leurs expertises complémentaires en matière d’ingénierie système, de réseaux de communication, de systèmes logiciels, de fréquences radio et de fibre optique. La Space Alliance est également en charge des opérations et de la maintenance du système STFO actuel. Ces activités, initiées en 2018, sont en cours de finalisation.

Thales Alenia Space : unique fournisseur européen à bord de Soyouz

 

 

Le lanceur russe Soyouz compte également sur l’expertise de Thales Alenia Space, seul fournisseur européen, pour son système de sauvegarde. Celui-ci équipe les Soyouz lancés de Guyane française et permet de neutraliser le lanceur en cas de trajectoire incorrecte.
Thales Alenia Space livre également des équipements à bord pour Soyouz, à raison de deux à quatre lanceurs Soyouz par an depuis 2011. L’entreprise fournit en outre le Système Répéteur Passif (SRP) qui permet une communication entre les charges utiles à bord et les systèmes de contrôle au sol avant le lancement.

Thales Alenia Space est également responsable de l'installation des 3 antennes relais vers les radars Bretagne1, Bretagne2 et Adour2 en Guyane. Ces antennes sont  nécessaires pour la vérification du bon fonctionnement de la chaîne de sauvegarde, tant au niveau de la localisation que des télécommandes lorsque le lanceur est sur le pas de tir.

Dernier né de la série des lanceurs  : VEGA

 

 

Thales Alenia Space en Belgique et en Espagne participent également à la réalisation du lanceur européen VEGA. Les équipes belges participent à la centrale inertielle du lanceur VEGA et les équipes espagnoles viennent de remporter le contrat pour les phases initiales de développement du transmetteur de télémétrie du lanceur. Ce dernier a pour but d’améliorer le système de télémétrie de VEGA grâce au transfert de données par satellites géostationnaires. Le nouveau système permettra de transmettre les données de télémétrie à une constellation de satellites géosynchrones dédiée, qui relaiera ensuite le signal aux stations au sol. Ce dispositif améliorera considérablement la communication entre le sol et le lanceur, en assurant la transmission continue des données de télémétrie tout au long de la trajectoire du lanceur. Le système sera compatible avec la version actuelle du lanceur VEGA et facilement adaptable aux futurs évolutions du lanceur, comme la version VEGA-C.

 

Copyrights: ©ESA/CNES/ARIANESPACE - ©ESA/S. Corvaja - ©ESA/J. Huart - ©ESA/M. Pedoussaut