Thales Alenia Space au Salon du Bourget 2019

Le Salon du Bourget ouvrira ses portes dans quelques jours. Des milliers de visiteurs y sont attendus. Au programme : démonstrations aériennes, visites de délégations, annonces et conférences de presse. Tous les acteurs des secteurs aéronautique et spatial s’y sont donné rendez-vous. Le programme sera également dense pour Thales Alenia Space, dont les activités seront mises en exergue au sein du pavillon de Thales. Cette 53ème édition du Paris Air Show permettra au constructeur de satellites de présenter une vaste étendue de son offre produits, en particulier ses solutions de télécommunications et d’Observation de la Terre destinées à des applications civiles, militaires et duales ainsi que son approche en matière d’ In-Orbit Servicing.

L’Espace pour se connecter 

 

 

Parce que nous voulons aujourd’hui pouvoir être connecté n’importe où et en toutes circonstances ; parce que nous avons besoin de pouvoir bénéficier à tout instant de contenus de plus en plus volumineux ; parce qu’aucune zone géographique, notamment les zones « blanches », ne doit être laissée pour compte dans le cadre de la réduction de la fracture numérique… Le système satellitaire de télécommunications, dans son incarnation digitale en particulier, est incontestablement la solution la plus appropriée pour répondre à la demande d’un marché des « Telecom » extrêmement compétitif et en constante évolution.

 

Internet Très Haut Débit et Réduction de la fracture numérique

 

 

En complément des infrastructures de télécommunications terrestres, les systèmes satellitaires, flexibles et numériques, apportent une réponse pertinente à un marché des télécommunications actuellement en pleine mutation. De nouveaux segments de marché émergent également, en particulier pour les communications aéronautiques et maritimes, entraînant un boom des besoins de connectivité. 

La solution VHTS (Très Haut Débit), dont Thales Alenia Space est le fer de lance incontesté, est numérique. Elle offre par conséquent une immense agilité ! Ce type de solutions est d’abord arrivé sur le marché des « telecom » militaires. Elles ont ensuite été instanciées sur le marché commercial plus récemment. Aujourd’hui, les opérateurs en redemandent, et pour cause… Elles allient forte capacité, agilité numérique et compétitivité. D’une grande flexibilité, les solutions VHTS permettent à tout instant d‘adapter la distribution du débit sur la zone de couverture. En d’autres termes, ces charges utiles répondent aux besoins évolutifs des opérateurs au cours d’une mission de télécommunications. A titre d’exemple, nous allons réaliser un satellite de télécommunications pour Eutelsat, KONNECT VHTS. Doté d’une plateforme électrique et d’une charge utile équipée d’un processeur numérique de très haute performance, le satellite, pourra apporter l’Internet Très Haut Débit dans les zones blanches (où il est difficile de mettre en place des infrastructures de télécommunications terrestres), en France comme en Europe.

 

 

Nous réalisons en parallèle des satellites de télécommunications géostationnaires tels que SES-17 ou Inmarsat GX5, qui offriront des services de connectivité aux passagers à bord des avions.

L’Espace au service de la défense et de la sécurité

 

 

Les moyens spatiaux ont une place de plus en plus importante dans le cadre des opérations militaires. Les satellites d’observation contribuent à la fonction renseignement, à la planification et de plus en plus à la conduite des opérations. Les satellites de télécommunications militaires permettent en effet d’acheminer l’information de manière sécurisée, sur de longues distances. Ils sont aujourd’hui déployés sur de multiples porteurs (du fantassin à l’avion de combat en passant par les drones). En capitalisant sur une expérience de plusieurs décennies en matière de systèmes de télécommunications de défense et de renseignement image, Thales Alenia Space propose des solutions éprouvées destinées à la souveraineté et la protection de l’Espace. Le nouvel enjeu consiste à mieux maîtriser  l’espace qui devient un milieu de confrontation. Thales Alenia Space travaille à ce titre sur des solutions de surveillance de l’espace et de protection des satellites.

 

Surveillance de l’espace

La Space Alliance a pris récemment une participation dans la société NorthStar Earth & Space Inc. Il s’agit d’une société canadienne, qui développe le système le plus avancé dans le monde en matière de surveillance de l'environnement et de l'espace proche. Les données issues de Northstar contribueront à la tenue de situation spatiale, élément de base de la surveillance de l’espace. Via cet investissement, l’alliance spatiale entre Telespazio et Thales Alenia Space fournira à NorthStar des solutions pour la conception, le développement et la réalisation d'une constellation unique de 40 satellites.

 
Communications sécurisées pour les forces armées 

 

 

Thales Alenia Space réalise des systèmes de télécommunications militaires depuis plus de 30 ans. Nous avons fourni 4 générations de satellites Syracuse pour la France, 2 générations de satellites Sicral pour le compte du ministère italien de la Défense, le satellite de télécommunications duales Athena-Fidus pour la France et l'Italie ainsi que deux satellites Satcom BW pour l'Allemagne. A travers Athena-Fidus et Sicral 2, Thales Alenia Space est au cœur de la collaboration européenne en matière de défense. Thales Alenia Space a également exporté son expertise concernant les systèmes de télécommunications duaux en Turquie, au Brésil ou encore en Corée du Sud.

 

Une offre d’Observation complète 

 

 

Collecte de renseignements, surveillance maritime, cartographie, gestion de crises… L’Espace permet aux utilisateurs, les Etats en particulier, d’avoir accès à de nombreuses applications en termes de surveillance, garantissant ainsi à la fois leur sécurité et leur souveraineté. De nombreux pays ont manifesté leur intérêt quant à l’acquisition de systèmes spatiaux capables de fournir de manière autonome des images de renseignement très précises. En capitalisant sur une expertise de plus de 30 ans, Thales Alenia Space, seul industriel européen maitrisant les instruments tant optique que radar de très haute résolution, propose une offre d’Observation complète répondant aux attentes confirmées du marché en la matière.

A titre d’exemple, Thales Alenia Space est maitre d’œuvre de COSMO-SkyMed, le système radar italien d'observation de la Terre. Nous avons également réalisé GÖKTÜRK-1, satellite turc d'observation de la Terre, y compris son instrument optique de haute résolution. Thales Alenia Space est par ailleurs le fournisseur exclusif de l’ensemble des instruments optiques de très haute résolution destinés aux satellites de renseignement français, parmi lesquels Pleiades, Helios et CSO.

 

 

En 2018, nous avons été sélectionnés par la Corée du Sud pour la construction de 4 satellites d'observation de la Terre, dotés de radars à synthèse d'ouverture (SAR). Aujourd'hui, grâce à notre expertise inégalée en termes de technologies optiques et radar, nous développons de nouveaux produits d'observation de la Terre, y compris des solutions de haute revisite. Thales Alenia Space et la start-up américaine Spaceflight Industries ont ainsi créé LeoStella LCC, une joint-venture détenue à parts égales qui répond pleinement aux besoins du nouvel environnement spatial. Implantée à Seattle, l’objectif de LeoStella est de déployer la première constellation avec des temps de revisite courts, comprenant 60 satellites optiques à haute résolution.

 
L’approche Stratobus 

 

 

StratobusTM sera également du voyage au Paris Air Show. Parfait complément du satellite traditionnel, cette plateforme stratosphérique autonome multi-missions est un peu le chaînon manquant entre le drone et le satellite. L’engin, destiné à des missions localisées, est conçu pour évoluer à 19 kilomètres d’altitude (au-dessus des jet-streams et du trafic aérien). Il est destiné à des applications régionales – civiles et/ou militaires – adaptées à différents domaines : télécommunications, navigation, observation. En rupture technologique par rapport aux systèmes existants [sa mise en opération ne requiert pas de lanceur], StratobusTM est en mesure de répondre aux besoins des organes de sécurité et de défense en proposant par exemple une solution de surveillance permanente sur une zone de couverture régionale définie.

In-Orbit Servicing : les « couteaux suisses » de l’espace

 

 

« Une fois un satellite lancé, il n’y a plus de service-après-vente possible en orbite » ! Cette phrase, qui faisait mouche autrefois dans les salles blanches des fabricants de satellites, ne sera sans doute plus d’actualité dans un futur proche. Véritables couteaux suisses, les véhicules destinés à l’In-Orbit Servicing seront à même de mener à bien un large éventail d’opérations en orbite parmi lesquelles : la désorbitation de débris spatiaux, la manipulation robotique, l’extension de la vie opérationnelle d’un satellite, le ravitaillement en orbite, l’inspection… Avec ces nouveaux engins, on assistera à un réel changement de paradigme d’un espace, où la stationnarité est de circonstance, vers un espace au contraire dynamique. L’In-Orbit Servicing, qui fera l’objet d’une conférence au Bourget, apportera une nouvelle approche relative à l’accès à l’espace… Et si à l’avenir, l’on parvenait à construire des bases lunaires,  l’In-Orbit Servicing sera d’un grand intérêt pour des missions de transport et d’assemblage des différents éléments.

 

Photos copyrights: ©Thales Alenia Space/Mater Image Programmes - ©Thales Alenia Space/Briot - ©Thales Alenia Space/Paul Ridderhof