Thales Alenia Space s'associe à la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées

Du 13 au 19 novembre 2017, Thales Alenia Space décline sur ses sites la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées

Thème 2017 : handicap invisible / handicap psychique
 
Depuis maintenant 10 ans, Thales Alenia Space mène une politique très volontariste en matière d’intégration des personnes en situation de handicap, que ce soit en termes de maintien dans l'emploi et de recrutement ou encore d’accès à l'information.  En parallèle, Thales Alenia Space sensibilise de manière régulière l'ensemble de ses salarié(e)s sur la problématique du handicap. Thales Alenia Space profite de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées pour aller plus loin en proposant sur ses sites cannois et toulousains différents ateliers pratiques, conférences, expositions, partenariats. De manière plus globale, l’ensemble des actions menées dans le cadre du handicap S inscrit pleinement dans la politique d’inclusion portée par Thales Alenia Space et par le Groupe Thales considérant la diversité comme un véritable facteur d’innovation et de performance.

 

Des salarié(e)s sensibilisé(e)s au handicap chez Thales Alenia Space :


Les référents Handicap de chaque site, les équipes Ressources Humaines et les membres de la Commission Emploi Handicap seront mobilisés tout au long de cette semaine. Conférences, expositions, présentations et témoignages d’associations et d’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), des ateliers ludiques seront proposés aux salarié(e)s… L’objectif est toujours le même : contribuer à faire évoluer les idées reçues sur le handicap, notamment cette année sur le thème du handicap invisible et plus spécifiquement sur le handicap psychique.



Des établissements Thales Alenia Space reconnus Handi-Accueillants :


Pour rappel, les deux établissements français Thales Alenia Space sont reconnus « handi-accueillants » selon la norme AFNOR  X50-783* depuis 2014. Pour arriver à ce résultat, les sites de Cannes et Toulouse ont démontré leur niveau d’implication dans les différents domaines listés par l‘AFNOR, comme le recrutement et le maintien dans l’emploi, la sensibilisation de l’ensemble des salarié(e)s, l’accès à l’information ou encore l’accueil des personnes en situation de handicap. D’importants achats de matériels, aménagements de locaux et de postes de travail ont également été réalisés afin de répondre à différents handicaps : installation d’ascenseurs ou de rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite, logiciels spécifiques permettant aux déficients visuels d’utiliser un ordinateur, achat de prothèses auditives, de fauteuils ergonomiques, de chaises d’évacuation spécifiques en cas d’incendie, installation de voyants lumineux indiquant les issues de secours aux personnes malentendantes.
« Avec plus de 100 salarié(e)s en situation de handicap (dont 14 recrutements entre 2016 et 2017) le taux d’emploi de personnes handicapées de l'établissement de Cannes dépasse désormais depuis 3 ans l’obligation légale (6% de l’effectif) et atteint 6.2% pour 2017. C’est le résultat d’un travail de fond réalisé depuis de nombreuses années et du développement de nos partenariats avec des ESAT locaux », déclare Béatrice Bretegnier, Directrice des Ressources Humaines de l’établissement de Cannes.
« Il en va de même sur l’établissement de Toulouse », souligne Claire Oksman, Directrice des Ressources Humaines de l’établissement. « Notre ratio est de 5,96%, et progresse de manière significative d’année en année, avec notamment en 2017 l’embauche de 6 salariés en situation de handicap en CDI, stage et alternance ».