Aller au contenu principal

Le 1er satellite imageur de la flotte Meteosat Troisième Génération en phase finale d’intégration avant son départ pour Kourou

MTG-I1 va révolutionner les prévisions météorologiques en Europe

Cannes, le 7 Septembre 2022 - Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), et maître d’oeuvre des satellites Meteosat Troisième Génération (MTG), réalise actuellement la phase d’intégration finale du satellite MTG-I1. Ce dernier partira très prochainement pour le Centre Spatial de Kourou, en Guyane française, où son lancement est prévu fin 2022 à bord d’une fusée Ariane 5.

MTG-I1 est le premier satellite imageur du programme Meteosat Troisième Génération dédié à l’amélioration des prévisions météorologiques en Europe et en Afrique. Destiné à prendre la relève de la série Meteosat Seconde Génération (MSG), MTG est une coopération entre l’Agence spatiale européenne (ESA) et EUMETSAT1 afin d’assurer la continuité de la veille météorologique à haute résolution au-delà de 2040. Les satellites MTG, fabriqués par Thales Alenia Space en coopération avec OHB, évolueront en orbite géostationnaire, à 36 000 km de la Terre, et auront une durée de vie de 8,5 ans.

Le programme se compose de 6 satellites : 4 satellites imageurs (MTG-I) et 2 sondeurs atmosphériques (MTG-S) capables de fournir une cartographie 3D de l’atmosphère. Il s’agit là d’une véritable rupture technologique.

Le satellite MTG-I1 est équipé d’un imageur combiné flexible, bijou de technologie, qui fournit une photographie complète de la Terre en seulement 10 minutes, contre 15 minutes pour la génération précédente, avec un mode rapide permettant de prendre des photos au-dessus de l’Europe toutes les 2,5 minutes. Doté d’une résolution spatiale comprise entre 500 m et 1 km, cet équipement permettra d’améliorer la fiabilité des bulletins météo, allant de quelques minutes à quelques heures d’échéance.

 

 

Le satellite embarque également un instrument ultrasophistiqué, premier du genre en Europe, capable de détecter les éclairs. Développé par Leonardo et composé de 4 caméras, il peut visualiser les éclairs entre les nuages, ainsi qu’entre les nuages et le sol, dans tous les scénarios possibles (par exemple de jour comme de nuit). Cet instrument unique permettra de mieux comprendre comment sont générés les éclairs et d’alerter au plus tôt les populations à risque. Il améliorera en outre les prévisions météo immédiates, la sécurité du contrôle du trafic aérien et la compréhension des mécanismes du changement climatique.

Ce premier satellite de la série MTG, qui sera opérationnel en orbite dans l’année 2023, sera rejoint par trois satellites imageurs et deux satellites sondeurs entre 2024 et 2030. Ils formeront une constellation géostationnaire opérée par EUMETSAT. Ensemble, ils formeront une constellation en orbite géostationnaire qui sera opérée par EUMETSAT et représenteront une avancée significative en terme de surveillance des phénomènes météorologiques extrêmes.

La constellation Meteosat Troisième Génération permettra de révolutionner les prévisions météorologiques et de mieux comprendre les changements climatiques actuels. En intégrant de nouvelles données d’imagerie spectrales et sur les éclairs, le programme MTG permettra une détection précoce des orages violents et autres épisodes météorologiques extrêmes qui constituent une menace croissante pour les populations

, a déclaré Pierre Armand, Responsable du programme MTG pour Thales Alenia Space.

Le satellite imageur MTG-I1 quittera le site de Thales Alenia Space à Cannes fin septembre 2022. Des moyens spéciaux seront déployés afin de transporter ce satellite d’environ 4 tonnes et son conteneur pour son départ en bateau depuis le port de Fos-sur-Mer. Son lancement est prévu fin 2022 depuis le Centre Spatial de Kourou, à bord d’une fusée Ariane 5.
 

Vers une météorologie de plus en plus précise

 

Au fil des décennies, la météorologie européenne n’a jamais cessé de gagner en exactitude. Avec la première génération des satellites Meteosat, les images étaient rafraîchies toutes les 30 minutes. Ce délai a été réduit à 15 minutes avec la constellation de deuxième génération, et sera de 10 minutes seulement avec MTG en mode disque complet et 2,5 minutes avec le mode « rapide » sur la zone Europe, rendant les bulletins météo encore plus fiables.

Thales Alenia Space est le maître d’oeuvre des satellites Meteosat pour l’ESA depuis plus de 30 ans. La société a livré en orbite 7 satellites Meteosat Première Génération (dont le premier modèle a été lancé en novembre 1977) et 4 satellites Meteosat Seconde Génération, dont 2 sont toujours opérationnels en orbite. L’entreprise réalise actuellement les 6 satellites de Meteosat Troisième Génération, en partenariat avec OHB. Thales Alenia Space est aussi impliquée dans le développement du segment sol pour EUMETSAT, via la conception et la réalisation de la composante de traitement des images de premier niveau (Image Data Processing Facility). Telespazio (société conjointe entre Leonardo, 67 % et Thales, 33 %) participe également au segment sol, tant pour l'acquisition des données que pour la commande et le contrôle des satellites, et fournira à EUMETSAT les services de lancement et de mise en orbite de deux satellites (avec une option pour un troisième).

Les satellites Meteosat constituent, depuis 1977, la principale source de données météorologiques pour l'Europe et l'Afrique. Les données de ces satellites sont l'une des contributions clés de l’ESA et d'EUMETSAT au système mondial d'observation de l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

 

Illustrations: © Thales Alenia Space/Imag[IN] & © Thales Alenia Space

 

À PROPOS DE THALES ALENIA SPACE
Combinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en termes d’expertise, de talents et de cultures, les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space afin de concevoir, réaliser et livrer des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde ; observer notre Planète ; optimiser l'utilisation des ressources de la Terre et celles de notre Système solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space forme également la Space Alliance avec Telespazio pour proposer une offre complète de solutions incluant les services. Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d'affaires d’environ 2,150 milliards d’euros en 2021 et emploie environ 8900 personnes dans 10 pays, avec 17 sites en Europe et une usine aux États-Unis.
www.thalesaleniaspace.com

 

THALES ALENIA SPACE - CONTACTS PRESSE
Sandrine Bielecki : Tél. : +33 (0)4 92 92 70 94 sandrine.bielecki@thalesaleniaspace.com
Catherine des Arcis : Tél. : +33 (0)4 92 92 72 82 catherine.des-arcis@thalesaleniaspace.com