Aller au contenu principal

Thales à nouveau dans le Top 100 des innovateurs mondiaux

Thales est une nouvelle fois présent dans le Top100 mondial des entreprises et instituts de recherche les plus innovants publié par Clarivate Analytics. C’est la huitième fois que le Groupe figure dans ce palmarès depuis sa création, il y a dix ans.

© LIGHT EX-MACHINA

Philippe Valéry, vice-président Stratégie et Partenariats à la Direction technique de Thales, tire pour nous quelques enseignements de ce cru 2021.

Philippe Valery, pouvez-vous nous rappeler sur quels critères la société Clarivate1 se base pour établir sa liste annuelle des entreprises et organismes de recherche les plus innovants dans le monde ?

La liste – car il s’agit bien d’une liste et non d’un classement – établie par Clarivate est fondée sur le nombre de brevets déposés par les entreprises et instituts de recherche dans la durée- ce qui témoigne d’un effort continu de leur part -  et aussi sur la qualité de ces brevets, mesurée à la fois par le nombre de leurs citations dans d’autres brevets et le taux de conversion entre les demandes initiales et leur transformation effective en brevets. Leur portée internationale est également prise en compte.

Quelles enseignements peut-on tirer de ce Top 100 2021 ?

En premier lieu, je crois, le poids des entreprises fondées il y a cent ans ou plus. Il y en a 29 sur les 100 de la liste, la doyenne étant Saint-Gobain, créée en 1665, et présente depuis dix ans dans le top 100 ! Cela montre bien qu’ancienneté ne rime pas nécessairement avec infertilité et que des entreprises ayant un long passé comme Toshiba (1875), GE (1876) ou Thales (1893) sont encore aujourd’hui en première ligne de l’innovation technologique et capables d’inventer le monde de demain.

 Ce que l’on observe aussi à la lecture de ce Top 100 2021, c’est l’arrivée de nouvelles entreprises et d’instituts de recherche venues de Chine, de Taiwan, et de Corée du Sud. En revanche, plusieurs entreprises françaises et japonaises ont été sorties de la liste. 

Troisième observation : l’importance prise par les entreprises de l’électronique et des semiconducteurs, avec l’arrivée de sociétés comme Bose, Kinpo Electronics, KLA, ASUS, Arm et Qorvo.
 

© Clarivate

Et quelle signification pour Thales ?

D’abord, ne boudons pas notre fierté de figurer dans ce Top 100 des innovateurs mondiaux, et pour la huitième fois, de surcroit. C’est une superbe reconnaissance de la qualité de notre propriété intellectuelle, de notre rayonnement international et, surtout, du dynamisme de notre portefeuille de brevets. Dynamisme, car il faut bien voir que les citations de nos brevets dans d’autres brevets portent sur les cinq dernières années, ce qui montre bien que l’influence de notre propriété intellectuelle est tout à fait actuelle, et non une sorte d’héritage du passé.

Plus largement, je pense qu’il s’agit aussi d’une belle récompense de la qualité de notre R & D, de l’excellence de nos équipes et de leur créativité.

 C’est une sorte de marqueur du bien-fondé de la stratégie du Groupe en matière de R & D et des importants moyens humains et financiers qu’il y consacre. Les activités techniques concernent 30 000 personnes, soit près d’un tiers des effectifs globaux du Groupe qui consacre 20 % de son chiffre d’affaires à la R & D et plus d’1 milliard d’euros à la R & D autofinancée.

Chez Thales, nous avons compris, depuis longtemps, que nous ne pouvions pas innover seuls. Toute notre stratégie en la matière consiste à bâtir un écosystème co-développé avec nos clients et fondé sur des partenariats académiques et entrepreneuriaux. 

Cette dynamique, nous allons la maintenir, même en ces temps de crise que nous traversons, parce que l’innovation est au cœur de notre ADN et qu’elle constitue la condition de notre développement durable. 

1 Clarivate Analytics est une société britannique qui possède et propose des outils et des services autour de la propriété intellectuelle et de la production de connaissances scientifiques. Elle publie notamment de nombreuses revues scientifiques.