Aller au contenu principal

Une solution de paiement sûre pour les personnes déficientes visuelles

Le chiffre est proprement stupéfiant : pratiquement 90 % des personnes déficientes visuelles disent avoir déjà été victimes de fraudes ou d’une erreur au moment de payer un achat. Une proportion qui pourrait être réduite significativement grâce à la solution inventée par Thales pour permettre aux personnes atteinte d’un handicap visuel de procéder à des achats de manière autonome et en toute sécurité.

Thales a été sensibilisé par son partenaire HandSome sur les fraudes et les erreurs dont étaient victimes ses clients déficients visuels au moment de régler leurs achats avec leurs cartes de paiement. 

Très vite, une idée s’est fait jour entre HandSome et l’équipe de Thales chargée de trouver une solution : utiliser le Bluetooth pour connecter la carte de paiement au téléphone portable de l’usager, et lui fournir ainsi les informations relatives à sa transaction de manière vocale. L’utilisateur peut ainsi procéder au paiement en toute confiance et en toute discrétion sans autres accessoires qu’une carte de paiement et son téléphone. 

Les réactions des premiers usagers à avoir testé les prototypes de ces cartes ont été extrêmement positives et ont motivé l’équipe à faire aboutir leur projet en le perfectionnant..

Simplicité, autonomie, sécurité

Le mode d’emploi de cette solution, compatible avec tous les terminaux de paiement, est simple :  au moment de payer, un lien sécurisé connecte la carte de paiement vocal au téléphone portable de l’usager. Le téléphone communique oralement le montant de la transaction à ce dernier avant qu’il ne tape le code de sa carte sur le terminal de paiement. Le téléphone confirme ensuite, toujours vocalement, la transaction.

Quelque 300 cartes de paiement vocal seront livrées au deuxième trimestre 2021 à deux banques françaises pour une première expérimentation. D’autres vont être livrées à une grande banque sud-américaine avant l’automne, et des discussions sont en cours dans plusieurs pays.

Cet exemple, parmi d’autres, montre comment la technologie peut améliorer les conditions de vie et notamment, dans ce cas précis, celles des personnes avec une déficience visuelle, et contribuer à construire un avenir de confiance.