Thales, entreprise du numérique par nature

 
Sous l’impulsion des géants du numérique, un bouleversement majeur s’opère depuis un quart de siècle, impactant nos existences, nos manières de communiquer, d’interagir, de produire, de réfléchir, que ce soit dans un cadre privé, professionnel, associatif…Chacun est aujourd’hui conscient du rôle incontournable des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), NATU (Netflix, AirB&B, Tesla, UBER) et autres acteurs d’un univers électronique et informatique en mutation permanente. Dans ce cadre crucial de la transformation numérique, on retrouve deux types d’entreprises : celles qui ont été à l’origine de cette révolution industrielle et celles qui surfent sur elle. Thales appartient aux premières. Aux côtés d’autres groupes, Thales est un pionnier et un pilier de ce monde connecté, dans lequel il évolue depuis plus d’un demi-siècle. Un statut de leader qu’il conserve en s’adaptant sans cesse aux nouveaux business models, aux nouvelles technologies, pour proposer en permanence des solutions créatrices de valeur à ses clients, quel que soit leur métier.

En 2017, Thales, c’est plus de 10 000 développeurs de logiciels ou équivalents sur un effectif total de 63 000 personnes. Des profondeurs océaniques, avec ses sonars, jusqu’aux orbites géostationnaires avec ses satellites de télécommunications à très haut débit, l’entreprise est présente, assurant des missions et des services dont le grand public ignore parfois l’importance vitale.
 

Le défi de la connectivité

Dans un contexte aux besoins de sécurité accrus, Thales assure la connectivité de nombreuses armées, corps de police et de pompiers, met en relation des centaines de milliers d’individus partout dans le monde, parfois sur des terrains d’opérations. Un défi d’autant plus grand que ceux-ci agissent fréquemment dans des conditions hostiles, nécessitant robustesse des matériels, et inviolabilité des communications. Outre les liaisons satellitaires proposées par Thales, ce sera le cas avec CONTACT, radio logicielle aux formes d’onde offrant une sécurité de communication maximale, pour permettre à l’ensemble des forces engagées sur un théâtre d’opérations numérisé de partager une même connaissance de la situation en temps réel, tout en étant séparées par plusieurs centaines de kilomètres.

Ce besoin d’une connectivité permanente, sécurisée, dépasse de loin le cadre militaire. Il n’est plus concevable aujourd’hui pour une compagnie aérienne de ne pas offrir à ses passagers une connexion permanente au wi-fi, ou au réseau indispensable aux smartphones, y compris en vol. Thales offre là aussi ses solutions.

Car le socle technologique du Groupe est éminemment dual, susceptible de trouver des usages aussi bien au sein de la défense que du monde civil.
 

Des capteurs capables d’observer et d’analyser tous les milieux

Les capteurs développés par Thales s’inscrivent dans cette logique. Ils assurent la vision d’un pilote de chasse sur des centaines de kilomètres via, par exemple, le radar RBE2 à antenne active, atout majeur du Rafale, permettent à un satellite de livrer une image précise des dégâts occasionnés d’une catastrophe naturelle, les sonars préviennent à grande distance les navires  des éventuels dangers qu’ils sont susceptibles de rencontrer sur leur route

Présents au cœur de notre quotidien sans même que nous nous en rendions compte, ils nous offrent la possibilité d’interagir avec notre environnement, via les capteurs numérisés de nos smartphones, en toute sécurité pour nos informations confidentielles.
 

Une priorité : la sécurité

La sécurité est au cœur des métiers de Thales depuis toujours, quel que soit le domaine d’application, civil ou militaire. Le Groupe protège aussi bien la communication on the move, par chiffrement, que les données on rest, stockées dans un cloud, via par exemple les technologies développées par sa filiale Vormetric. Il sécurise les communications, les transactions bancaires*, les infrastructures sensibles des entreprises mais aussi des agglomérations, via le concept de Smart city. Ce sont ses systèmes de communication, en connexion avec divers capteurs, qui ont permis de faire de Mexico, longtemps considérée comme une des plus dangereuses mégapoles au monde, une ville plus sûre via le programme « Ciudad Segura ».
 

Rester à la pointe

Thales encourage le développement en interne de jeunes pousses particulièrement novatrices, leur offrant toutes les conditions optimales afin qu’elles puissent se concentrer exclusivement sur leurs travaux de recherche et technologie (R&T). Créant ses propres start-ups, l’entreprise acquiert aussi sur le marché les pépites qui sont susceptibles de lui apporter les atouts nécessaires à une rupture technologique. De la sorte, Thales reste à la pointe de l’innovation. Ces trois jours InnovDays, qui présentent quelques-unes des percées technologiques réalisées par le Groupe, en attestent.

Philippe Migault
Centre Européen d’Analyses Stratégiques

* Thales assure la sécurisation de 80% des transactions financières dématérialisées dans le monde, des ordinateurs des institutions bancaires jusqu’aux terminaux de paiement électroniques destinés aux cartes de crédit.