Intelligence artificielle: maximiser la protection des infrastructures critiques

La cybersécurité est cruciale pour les opérateurs d'infrastructures essentielles. Cybels Sensor, développé par Thales A.I., est un outil de pointe qui offre une protection contre tout type d'attaque.

La cyberattaque « WannaCry » de mai 2017 a rappelé les dangers que représentent les logiciels malveillants, en coûtant des millions d’Euros de perte de revenus à de nombreuses entreprises. La protection des opérateurs d'importance vitale (OIV) est particulièrement importante, car une attaque réussie contre une importante entreprise de service public, par exemple, pourrait paralyser un pays entier.
 
Cybels Sensor, une sonde de détection des cyberattaques, est un outil perfectionné, conçu par Thales, qui offre une protection de pointe aux OIV. D'ores et déjà utilisé par des entreprises telles que La Poste - le service postal français -, cet outil est en cours d'évaluation par l’Agence Nationale française de la Sécurité des Systèmes d’Information.
 

Intelligence artificielle, architecture résiliente 

Basée sur l’intelligence artificielle, Cybels Sensor est constamment à la recherche de sources d'attaques potentielles. L’équipe d’experts du laboratoire de renseignements sur les cybermenaces de Thales, alimente en permanence le système avec les signatures des derniers types de logiciels malveillants connus, et le logiciel est programmé pour donner l’alerte lorsqu’il les détecte. De plus, Cybels Sensor est capable de masquer ces signatures, ce qui signifie que les attaquants potentiels ne savent pas quels virus il a identifié, ce qui leur complique la tâche s’ils cherchent à contourner ses défenses.
 
Par ailleurs, Cybels sensor intègre des algorithmes comportementaux, ce qui lui permet, lorsqu’il sonde les profondeurs d’un réseau, de signaler toute activité qui lui paraît anormale. Enfin, Cybels Sensor analyse tous les fichiers qui passent par un réseau donné : là encore, il les explore, les passe au peigne fin et donne l'alerte lorsqu’il rencontre la moindre trace de logiciel malveillant ou la moindre anomalie. La sonde est donc capable de détecter de nouveaux logiciels malveillants, dont les signatures n’ont pas encore été identifiées. 
Son architecture résiliente, associée à cette combinaison de caractéristiques, font de Cybels Sensor un outil efficace et fiable, et puisqu’il répond aux exigences de l’Agence nationale française de la Sécurité des Systèmes d’Information, les utilisateurs/clients seront eux-mêmes en conformité avec les obligations légales en matière de cybersécurité ."
Eric Weber, Responsable marketing des produits de sécurité chez Thales.
 Plus d'articles sur le sujet :