Voyagez à travers le monde, en toute sécurité

Stratégiques pour l'économie de tout un pays, les aéroports représentent un défi sans équivalent en matière de sécurité.

En effet, l’arrêt de l’activité aéroportuaire même momentané peut engendrer des dizaines voire des centaines de milliers de dollars de pertes pour un aéroport, jusqu’à avoir des répercussions économiques à l’échelle d’un Etat, et peut rapidement paralyser tout un pays. Les opérateurs aéroportuaires doivent répondre aux nouveaux enjeux sécuritaires tout en assurant la continuité d’activité en toutes circonstances et en garantissant la maîtrise de leurs principaux objectifs économiques.

Des succès emblématiques

Un grand nombre d’aéroports à travers le monde ont déjà fait confiance à Thales et lui ont confié la sécurité de ses infrastructures, ses personnels et voyageurs, ses opérations et données.

Ainsi, l’aéroport John F. Kennedy (JFK) de New York a récemment confié à Thales la modernisation du centre des opérations de sécurité de son Terminal 4, le plus important de l’aéroport avec plus de 20 millions de voyageurs par an. Thales fournit un centre de contrôle des opérations aéroportuaires, ou AOCC (Airport Operation Control Centre), mettant à disposition les outils nécessaires pour rendre la gestion de la sécurité et des opérations plus homogène et plus efficace au sein du terminal  et permettre ainsi une meilleure réactivité du personnel de sécurité en cas de situation d'urgence.

Avec l’ambition de devenir l’un des plus importants hubs mondiaux pour le tourisme et les affaires, l’aéroport de Barheïn a confié au consortium Thales SITA le déploiement d’un système de sécurité et de gestion des opérations au sein de l'aéroport international. Grâce à un traitement intelligent des données, ce système fournira aux opérateurs une image en temps réel de l’état de la sécurité et du fonctionnement de l’aéroport.

Avec 86 millions de passagers en 2016, l’aéroport de Dubaï est l’un des premiers aéroports au monde pour le trafic passagers. Avec plus de 10 000 points de contrôle d’accès et 1 500 caméras de vidéoprotection, l’aéroport bénéficie, grâce à Thales, de solutions de communication et de sécurité performantes, offrant le plus haut niveau de sureté et de sécurité. Tout comme les deux principaux aéroports du sultanat d’Oman, à Mascate et Salalah, qui s’appuient sur une solution intégrée de pointe - gérée par un AOCC également fourni par Thales - incluant système de détection d’intrusion et vidéoprotection, contrôle d’accès et points de contrôle de sécurité, système de télécommunication, etc.

Confortant le positionnement de Thales en tant qu’acteur majeur dans ce domaine, l’aéroport international de Doha au Qatar a également fait appel à Thales pour la conception et le déploiement des systèmes de sécurité et de communication du nouveau terminal passagers, ainsi que pour tous les bâtiments de l’aéroport qui sont aujourd’hui interconnectés et bénéficient des technologies les plus innovantes.

Les aéroports de Changi à Singapour, King Shaka en Afrique du Sud, Lyon saint Exupéry, Pise, Florence, Madrid ou encore Funchal au Portugal, font tous confiance aux solutions Thales.

Réussir le pari sur l’avenir

En s’associant à Thales, les opérateurs d’aéroports mettent toutes les chances de leur côté pour entrer de plain-pied  dans le XXIe siècle, celui de la mobilité, des échanges et de l’interconnexion. Au-delà de répondre à leurs besoins de sécurité, Thales offre l’opportunité aux aéroports de devenir résolument  intelligents. Grâce à sa connaissance approfondie de la complexité du fonctionnement d’un aéroport et sa capacité à dialoguer avec l’ensemble des intervenants, sa parfaite maîtrise des technologies de pointe et sa capacité éprouvée d’intégrateur, Thales est un partenaire clé pour accompagner les aéroports dans leur transformation numérique. Des aéroports récents les plus modernes – Moyen-Orient, Asie… - aux hubs « historiques » en Europe ou aux Etats-Unis, avec Thales tous sont assurés de bénéficier d’un savoir-faire unique pour réussir leur pari sur l’avenir.