Un système de renseignement et d’opération intégrés pour la Gendarmerie nationale: BDSP

Une base de données intelligente 

La Gendarmerie nationale recueille quotidiennement plus de 20 000 appels sur toute la France, et intervient dans près de 5000 affaires sur le terrain. Pour gérer  ces deux tâches majeures, elle utilisait plusieurs systèmes anciens et hétérogènes, répartis sur le territoire.
Avec la BDSP, Thales a répondu à une double demande :
  • L’unification et la modernisation  de la plateforme de gestion des appels d’urgence ; adossée à un SIG (Système d’Information Géographique) précis et polyvalent.
  • La création d’un système de commandement unique optimisant la gestion des interventions et d’une base de données intelligente pour centraliser l’information et permettre une  analyse en temps réel.
La solution mise en œuvre par Thales relève ces deux défis tout en optimisant les ressources et l’utilisation du renseignement.
 

Un outil unique de renseignement et d’aide aux opérations

L’efficacité de BDSP repose sur :
  • Une plateforme de gestion et d’analyse des appels d’urgence simple et efficace ;
  • Une base de données centralisée alimentée aussi bien par les comptes-rendus des gendarmes eux-mêmes que par le centre d’appels ;
  • Deux  plateformes dédiées  pour le traitement de données, avec un moteur de recherche sémantique et des outils d’analyse intelligente mobilisables instantanément et ultraperformants, accroissant la réactivité de l’institution ;
  • Un accès partagé entre les 60 000 gendarmes répartis sur 4 300 sites sur l’ensemble du territoire national, en métropole et dans les départements outre-mer ;
100 millions de documents agrégés, 8 millions d’appels par an, 1,5 million de missions.