ETCS : Signalisation sans frontières

L’ETCS – le système européen de contrôle des trains – est une technologie normalisée de signalisation et de contrôle des trains qui permet de franchir les frontières nationales sans avoir à s’arrêter pour changer de locomotive.

En quoi l’ETCS est-il nécessaire ?

Le contrôle des trains – qui permet à la signalisation de les stopper en cas de besoin – a été mis en service pour la première fois il y a plus d’un siècle.
L’absence de compatibilité des normes nationales de contrôle des trains constitue actuellement un obstacle majeur au trafic international sur les grandes lignes européennes.

• Il y a actuellement plus de 20 systèmes différents de contrôle des trains en service en Europe.
• Adapter une locomotive pour qu’elle puisse circuler sur un réseau national voisin peut coûter plus de 2 millions d’euros.
 


En quoi l’ETCS aide-t-il ?

Les trains munis de l’ETCS peuvent circuler librement sur toute voie de n’importe quel pays équipée à cet effet. La signalisation en cabine est une composante vitale de l’ETCS. Elle permet non seulement de se passer des signaux classiques, et aussi de faire circuler des trains en toute sécurité à des vitesses pouvant atteindre 500 km/h. En Europe, plus de 40 000 km de voie ETCS sont actuellement en service dans 24 pays.

• ETCS niveau 1
Il s’agit de la version de base de l’ETCS qui peut facilement être installée en parallèle aux systèmes de signalisation nationaux existants. Elle comprend la protection des trains, la supervision de la vitesse et la signalisation en cabine.

• ETCS niveau 2
La référence en matière de signalisation pour grandes lignes et lignes à grande vitesse. La liaison radio permanente entre la voie et les trains permet d’améliorer la performance et de se passer des signaux latéraux.

• ETCS niveau 3
Toujours en cours de développement, l’ETCS niveau 3 promet d’importants gains de capacité, de nouvelles réductions des infrastructures de voie et la possibilité d’automatiser les trains.

 

Déploiement de l’ETCS dans le monde

• Plus de 80 000 km de réseau ferré dans le monde sont actuellement équipés de systèmes ETCS ou en passe de l’être, contre moins de 40 000 km en 2010.

10 000 véhicules ferroviaires dans le monde sont équipés pour fonctionner avec l’ETCS.
• Au Moyen-Orient et en Asie, l’ETCS est déployé sur plus de 33 000 km de voies dans 9 pays, dont l’Arabie Saoudite, l’Inde et la Chine.

• L’ETCS s’impose peu à peu comme le standard en Afrique, avec plus de 7 000 km de lignes ETCS dans 7 pays, de l’Algérie à la Zambie.

Thales et l’ETCS

Thales a été le numéro 1 du déploiement de l’ETCS dès le début. Le Groupe a réalisé en 1999 le premier programme mondial d’ETCS niveau 1 commercial. Il a également déployé le premier ETCS transfrontalier d’Europe et le premier ETCS du continent américain. Actuellement, les solutions ETCS de Thales sont déployées dans les programmes ferroviaires les plus prestigieux et les plus ambitieux du monde. C’est le cas notamment des tunnels suisses du Lötschberg et du Saint-Gothard creusés sous les Alpes, et de la liaison ferroviaire Nord-Sud de l’Arabie saoudite qui traverse le désert totalement inhabité du Néfoud.
Source : www.ertms.net
 
Actuellement, les solutions ETCS de Thales sont déployées dans les programmes ferroviaires les plus prestigieux et les plus ambitieux.
Thales Group - Rail signalling ETCS

L’ETCS dans le monde


Plus de trains – L’ETCS permet une augmentation de la capacité des réseaux existants pouvant aller jusqu’à 40 %.
Une fiabilité renforcée – Les communications radio et la réduction du nombre d’infrastructures nécessaires diminuent les risques de problèmes.
Un marché ouvert – Les équipements de voie et embarqués sont construits par de nombreux fournisseurs sur un marché compétitif.
Un coût de possession inférieur – La suppression de certains équipements de voie (tels que les signaux) diminue les coûts de maintenance.