A Hong Kong, Thales puise un trésor du « lac de données »