Thales Alenia Space chosen to build Athena-Fidus, the French-Italian dual telecommunications system

Première coopération réussie dans le domaine des satellites de télécommunication destiné à la sécurité et la défense en Europe

Cannes, le 10 février 2010 – Thales Alenia Space a signé un contrat avec les agences spatiales française et italienne, le CNES et l’ASI, pour développer, construire, tester et livrer en orbite un satellite civil et militaire de télécommunication très haut débit, Athena-Fidus.

Le programme Athena-Fidus (Access on theatres for European allied forces nations-French Italian dual use satellite) comprend un satellite géostationnaire fonctionnant en bandes Ka et EHF et son segment sol de contrôle associé. Le satellite utilisera les standards de télécommunications civiles les plus performants, DVB-RCS et DVB-S2, afin d‘optimiser la capacité de transmission et la disponibilité des services. Il fournira des capacités aux ministères de la Défense français et italien ainsi qu’aux acteurs institutionnels de la sécurité de ces pays (sécurité civile, sécurité intérieure : police, pompiers, carabinieri). De plus, Athena-Fidus viendra compléter les capacités déjà offertes par Syracuse et Sicral.

Le programme Athena-Fidus, ainsi que le programme Sicral-2 dans lequel Thales Alenia Space est également très fortement impliqué, sont les premières coopérations européennes dans le domaine des satellites de télécommunications. Elles ouvrent la voie à “l’Europe de la défense”. « Ces coopérations permettent aux pays partenaires de partager les coûts fixes concernant la plate-forme, le service de lancement et le segment sol de contrôle, tout en répondant à leur besoin propre à travers les charges utiles embarquées » énonce Reynald Seznec, Président-directeur général de Thales Alenia Space.

Basé sur une plate-forme Spacebus 4000B2, le satellite Athena-Fidus aura une masse au lancement de plus de 3 tonnes et une durée de vie opérationnelle supérieure à 15 ans. Le satellite emportera 2 charges utiles, une française et une Italienne, et sera lancé en 2013 par Arianespace.

Reynald Seznec ajoute : « Notre coopération avec Telespazio, dans le cadre de la Space Alliance, a été un élément déterminant dans le choix final. Nous avons combiné les compétences de chaque pays, que ce soit dans le domaine industriel avec Thales Alenia Space ou de services avec Telespazio. »

Ce programme est géré par le CNES pour la partie française et par l’ASI pour la partie italienne.

A propos de Thales Alenia Space
Leader européen des systèmes satellitaires et acteur majeur des infrastructures orbitales, Thales Alenia Space est une joint venture entre Thales (67 %) et Finmeccanica (33 %). Aux côtés de Telespazio, Thales Alenia Space forme une Alliance spatiale entre les deux groupes. L’entreprise s'affirme aujourd’hui comme une référence mondiale dans les domaines des télécommunications, observation radar et optique de la Terre, défense et sécurité, navigation et sciences. Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en 2008 et emploie 7200 personnes sur 11 sites industriels en France, Italie, Espagne et Belgique.
www.thalesaleniaspace.com

Contacts presse Thales Alenia Space
Florence Pontieux - Tel: +33 (0)1 57 77 91 26
florence.pontieux@thalesaleniaspace.com

Sandrine Bielecki - Tel: +33 (0)4 92 92 70 94
sandrine.bielecki@thalesaleniaspace.com

Documents

Feel free to
download the files