Le ciel de Saint-Martin bientôt sous l'égide de la gestion du trafic aérien de Thales

Île paradisiaque en mer des Caraïbes, Saint-Martin a été sévèrement touchée par le passage des ouragans Irma et Maria en 2017. Le trafic aérien et les infrastructures aéroportuaires ont été particulièrement affectés et le pays a œuvré d'arrache-pied pour rétablir ses principaux moyens de transport à destination et en provenance de l'île. C'est pourquoi l'aéroport international Princess Juliana (aéroport SXM) de Saint-Martin a choisi de faire confiance à Thales pour concrétiser son ambition de se rétablir, de rendre à l'île sa beauté originelle et de retrouver son statut de principale destination touristique mondiale.

Points clés
  • Après les ravages de l'ouragan Irma, Thales a choisi d'accompagner Saint-Martin dans la reconstruction de son infrastructure de contrôle du trafic aérien (ATC) et de surveillance radar.
  • Saint-Martin prévoit de déployer le système ATC ainsi que les radars primaires et secondaires de Thales en un temps record.
  • En choisissant les systèmes les plus évolués du marché pour positionner cette île paradisiaque comme plaque tournante du transport aérien dans les Caraïbes orientales, l'aéroport SXM ambitionne d'aller bien au-delà du rétablissement de ses services.
Déployé en un délai record de 7 mois, le programme prévoit l'installation du radar primaire TopSky-ATC et STAR NG co-monté avec le radar secondaire Thales RSM970S. Les contrôleurs pourront ainsi bénéficier des toutes dernières technologies en matière d'automatisation et de surveillance radar. Ces avancées contribueront à renforcer le trafic aérien à mesure que Saint-Martin et les îles voisines se remettront des dégâts et pourront à nouveau accueillir leurs visiteurs.
 Tous nos clients ont de grandes ambitions, c'est pourquoi ils choisissent Thales, mais il est rare de voir la détermination et l'esprit visionnaire affichés par l'aéroport international SXM Princess Juliana. Thales est honoré d'avoir été choisi pour l'accompagner dans son ambition non seulement de restaurer le pays mais aussi de devenir un véritable pôle du transport aérien régional. Thales s'engage à tout mettre en œuvre pour aider Saint-Martin à concrétiser  cette ambition.
Jean-Marc Alias, Vice-président de Thales, Gestion du trafic aérien
Mais les ambitions de l'île ne se limitent pas à son rétablissement. En choisissant de déployer les systèmes ATM les plus évolués du marché, Saint-Martin témoigne également de sa volonté de s'affirmer comme une véritable plaque tournante du transport aérien dans les Caraïbes orientales et de répondre ainsi aux besoins de toute la région.
 
Après la République dominicaine, la Jamaïque et Aruba, Saint-Martin devient le 4ème utilisateur de TopSky ATC dans la région des Caraïbes. Avec plus de 150 radars et 25 centres de contrôle aérien en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, en République dominicaine, en Équateur, au Mexique, au Panama et en Uruguay, ainsi que des systèmes d'aide à la navigation (Navaids) en activité dans quasiment tous les pays de la région, Thales confirme sa place de leader mondial en Amérique latine et dans les Caraïbes.
Thales est ravi d’avoir été retenu par St Martin afin de contribuer à son ambition de restituer à l’ile toute sa beauté et sa sécurité. Leader dans le domaine des radars de contrôle du trafic aérien en Amérique Latine, Thales s’engage encore davantage dans la région et est fier de compter St Martin comme nouvelle référence.
Ruben Lazo, Vice-président de Thales, Amérique Latine
Contact
Giaime Porcu, Relations Média Aéronautique Civil
+33 (0)1 57 77 92 18