Aller au contenu principal

 La protection du Rafale  est confiée au SPECTRA (Système de Protection et d’Evitement de Conduite de Tir du Rafale), une suite intégrée de détection et d’autoprotection multispectrale développée par Thales en partenariat avec MBDA.
 
SPECTRA intervient dans les domaines électromagnétique, laser et infrarouge, utilisant la fusion de données intelligente à partir de capteurs multispectraux pour fournir l'identification, la localisation, le brouillage et le leurrage contre un large éventail de menaces.

SPECTRA s’appuie sur un système de récepteurs et de contre-mesures. Les détecteurs RF (radiofréquence) utilisent des techniques sophistiquées telles que l'interférométrie pour la direction d'arrivée précise et la télémétrie passive, ainsi que la mémoire numérique de fréquence pour la cohérence du signal. Le système utilise également des détecteurs d'alerte laser précis avec capacité de radiogoniométrie et un système passif d’alerte aux missiles infrarouges. Les données des trois suites de capteurs sont fusionnées et traitées par un ordinateur central, qui hiérarchise et active les contre-mesures pertinentes, sur la base de la comparaison entre les signaux reçus et une bibliothèque de menaces intégrée.

Le brouillage RF est transmis par le biais d'antennes actives. L'utilisation de cette technologie de pointe permet de concentrer le signal de brouillage dans le secteur où cela est nécessaire. Cela a pour effet non seulement d’augmenter son efficacité, mais aussi de réduire la probabilité d'interception par les propres capteurs de l'adversaire.
En plus des brouilleurs RF, le système SPECTRA incorpore des contre-mesures mécaniques pour la distribution de paillettes et de leurres qui sont efficaces dans les domaines électromagnétiques ou infrarouges. En plus de protéger le Rafale, SPECTRA a également une fonction offensive précieuse. Les données fusionnées des capteurs fournissent des pistes de menace dans le système d'arme, qui peuvent être affichées dans le cockpit. Ces pistes peuvent être utilisées pour la désignation de cibles dans le rôle de suppression de défense. 
De plus, les données issues des capteurs SPECTRA sont de très haute qualité, ce qui permet au système de les utiliser pour la collecte d'Elint (renseignement électronique).

Les menaces rencontrées sur le théâtre des opérations peuvent être comparées à la bibliothèque de menaces, qui peut être mise à jour avec de nouvelles informations.
Les données produites par SPECTRA sont également enregistrées et peuvent être téléchargées au retour de l'avion à la base pour une analyse plus détaillée dans le centre d'assistance au sol. De cette façon, les bibliothèques originales de menaces peuvent être mises à jour et les fichiers de données révisés pour les missions suivantes.

© Thales - Temps Présent

 

CONTACTEZ-NOUS

Pour une demande d'information : cliquez-ici