Thales Alenia Space occupe l’Espace au Space Symposium

Thales Alenia Space est du 13 au 16 avril au National Space Symposium à Colorado Springs, aux Etats-Unis. Agences spatiales, clients institutionnels, secteur de la Défense, opérateurs prestigieux, nouveaux entrants, fournisseurs de services, industriels… Tous se sont donnés rendez-vous au Space Symposium. Thales Alenia Space tient une place singulière au cœur de cet événement. La société a en effet beaucoup œuvré pour le compte de la NASA, fournissant plus de 50% du volume pressurisé de la Station Spatiale Internationale. Elle est par ailleurs maître d’œuvre de 3 constellations de satellites de télécommunication, pour le compte de 3 grands opérateurs américains : Globalstar, O3b et Iridium. L’expertise de la co-entreprise franco-italienne est donc fortement reconnue aux Etats-Unis. Ce salon international offre à Thales Alenia Space l’opportunité de mettre en avant ses technologies dans différents domaines : constellations, observation de la Terre, climatologie, gestion de l’environnement, exploration et navigation.
 

Sur le stand de Thales Alenia Space :

Thales Group - Thales Alenia Space booth

 

Cette année, Thales Alenia Space, à travers l’exemple d’Iridium NEXT, met l’accent sur son savoir-faire inégalé en matière de constellations de télécommunication en orbite moyenne et basse. Impossible d’assister à un tel événement sans rappeler en outre l’expertise de Thales Alenia Space en matière d’infrastructures orbitales ; la contribution de la société à l’ISS en est la parfaite illustration. Enfin, les plateformes EliteBus et PRIMA sont fortement mises à l’honneur à l’occasion de cette 31ème édition du Space Symposium
 

Iridium NEXT : la plus grande constellation actuelle de satellites de télécommunication

Thales Group - Iridium NEXT
 

Iridium Next est à ce jour la plus grande constellation de satellites de télécommunication en orbite basse. Elle vise à remplacer progressivement la constellation Iridium existante tout en y apportant de nouvelles fonctionnalités pour les services mobiles telle que la téléphonie 3G ou 4G… La constellation est basée sur 66 satellites opérationnels en orbite répartis en 6 plans orbitaux de 11 satellites chacun, complétée par 6 satellites de rechange en orbite et par 9 satellites additionnels au sol. Maître d’œuvre du programme, Thales Alenia Space est en charge de l’ingénierie, de l’intégration et de la validation du système ainsi que de la fourniture des 81 satellites.
 

3 constellations, 117 satellites, 1 plateforme identique : EliteBus

Thales Group - Constellation Iridium NEXT
 

EliteBus est une plateforme haute performance, agile et flexible que l’on retrouve sur les 3 constellations de satellites de télécommunication réalisées sous la maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space : Globalstar 2ème génération, O3b et Iridium NEXT. Conçue pour s’adapter à des charges utiles de plus de 550 kg et d’une puissance de 2500 watts, cette plateforme, validée en orbite, est facilement adaptable à un grand nombre de missions : grappes de satellites spécifiques ou constellations en orbite moyenne et basse. Sa production en série en fait un produit fortement compétitif, parfaitement adapté au marché américain. EliteBus est compatible avec les lanceurs Atlas, Dnepr, Falcon et Soyouz.
 

A propos de PRIMA :

Thales Group - Cosmo-SkyMed


PRIMA est une plateforme italienne multi-applications et reconfigurable. Flexible, elle est compatible avec différents types de missions, allant de l’orbite terrestre basse (LEO) à l’orbite elliptique à forte excentricité (HEO). Elle peut être utilisée pour des missions de navigation, de défense, de gestion de l’environnement et d’Observation de la Terre. Elle est conçue, suivant les configurations, pour s’adapter à des charges utiles allant jusqu’à 1200 kg avec une puissance s’élevant jusqu’à 3500 W. On retrouve la plateforme PRIMA de Thales Alenia Space à bord de grands programmes tels que Radarsat-2, la constellation de satellites d’observation radar Cosmo-Skymed ainsi que sur les missions de gestion de l’environnement, Sentinel-1 et Sentinel-3, dans le cadre du programme Copernicus de l’ESA. La plateforme est compatible avec la majorité des lanceurs pour des lancements simples ou doubles.
 

Des infrastructures orbitales aux systèmes de transport du futur :

Thales Group - Cygnus_900
 

Avec 50% du volume pressurisé de la Station Spatiale Internationale à son actif, Thales Alenia Space a déjà fourni les modules NODE 2 et 3, MPLM, COLOMBUS, CUPOLA, PMM, les modules de services pressurisés des 5 vaisseaux ATV et a remporté le contrat pour les 9 modules cargos pressurisés des vaisseaux Cygnus pour le compte de la NASA. La société a capitalisé sur son expertise unanimement reconnue en matière d’infrastructures orbitales pour assurer le développement de l’avion spatial expérimental européen (IXV), dont le succès de la mission a été mondialement félicité en février 2015. Grâce ce savoir-faire unique, Thales Alenia Space jouera un rôle de premier plan dans le cadre de la mission MPCV (module pour la capsule américaine Orion), utilisée à des fins exploratoires au-delà de l’orbite basse.