Thales Alenia Space est à l’origine de la navigation par satellite en Europe avec la maîtrise d’œuvre d’Egnos, le précurseur de Galileo, et joue un rôle central dans son évolution avec le support système de Galileo et l’implication dans la phase de Validation en Orbite avec les quatre premiers satellites de la constellation lancés, mais surtout avec la réalisation du Segment Sol de Mission de la constellation complète.
 

A propos du système EGNOS

Le système EGNOS est le système Européen de navigation par satellite qui a pour vocation d’améliorer les messages de positionnement fournis par le système GPS. Thales Alenia Space en est le maître d’œuvre. EGNOS est déployé depuis 2005 et est opérationnel en « service ouvert » depuis 2009. Le service « Safety of Life » du système EGNOS a été déclaré officiellement disponible en mars 2011 et permet son utilisation dans le domaine de l’aviation pour les phases d’atterrissage, afin d’effectuer des approches de précision sur les aéroports Européens, sans équipement d’aide au guidage au sol.
 

Contribution de Thales Alenia Space au programme Galileo

 


Thales Alenia Space a été depuis l’origine un partenaire important du programme Galileo, avec le banc d’essai au sol GSTB (Galileo System Test Bed) en 2003 et en tant que premier sous-traitant pour le démonstrateur GIOVE-B, lancé en 2008. En tant que maître d’œuvre pour l’assistance au système Galileo, Thales Alenia Space fournit à l’ESA un soutien industriel au niveau système qui couvre l’ingénierie du système, ses performances, son assemblage, son intégration et sa validation, ainsi que l’ingénierie du signal spatial et de la sécurité et l’assurance produit. Thales Alenia Space est également maître d’œuvre pour le développement et le déploiement du Segment de mission Galileo (GMS) et du Service de sécurité Galileo (GSF) qui contrôlera l’ensemble du système de navigation depuis le sol. De plus, Thales Alenia Space fournira les unités de génération de signal et les antennes, deux éléments critiques de la charge utile de navigation, pour les 22 premiers satellites déjà commandés pour démarrer le déploiement de la constellation pour la pleine capacité opérationnelle (FOC).