Le 4 avril 2007, la Commission Européenne a approuvé le transfert à Thales des participations détenues par Alcatel-Lucent dans les deux sociétés communes du secteur spatial Alcatel Alenia Space* (67 % pour Thales, 33 % pour Finmeccanica) et Telespazio (67 % pour Finmeccanica et 33 % pour Thales).

Le feu vert donné par la Commission Européenne vient parachever la deuxième phase de l'accord entre Thales et Alcatel-Lucent annoncé le 5 avril 2006. Il constitue l'approbation finale des autorités de régulation et permet la création d'une nouvelle Alliance Spatiale entre Finmeccanica et Thales, à laquelle Alcatel-Lucent restera associé.

Pour Thales, cette opération marque une avancée stratégique importante qui lui permet d'acquérir une dimension nouvelle en termes de capacités spatiales (communication, navigation, observation, sciences) venant renforcer le Groupe sur chacun de ses trois grands marchés: la Défense, l'Aéronautique & Espace et la Sécurité.

Finmeccanica accueille cette opération comme l'opportunité de créer avec Thales une nouvelle Alliance Spatiale qui jouera un rôle central au sein de l'industrie spatiale européenne. Les deux groupes partagent la même vision du développement futur de l'Alliance et de leur contribution commune au secteur spatial. Les complémentarités qu'offre Thales Alenia Space dans les systèmes de satellites, et Telespazio en matière de services satellitaires, contribueront de manière significative au renforcement de l'industrie spatiale européenne.

Pascale Sourisse continue à occuper les fonctions de PDG de Thales Alenia Space et rejoint le Comité Executif du groupe Thales. Parallèlement, Giuseppe Veredice reste PDG de Telespazio.

« Thales et Finmeccanica se félicitent de la décision annoncée par la Commission Européenne. Cette opération est désormais finalisée, concrétisant ainsi la nouvelle Alliance Spatiale (Thales Alenia Space et Telespazio) entre Finmeccanica et Thales. L'association de nos entreprises dans le secteur spatial permettra de conforter notre leadership dans les technologies et les services satellitaires », ont souligné Pier Francesco Guarguaglini, CEO de Finmeccanica et Denis Ranque, PDG de Thales.

* Alcatel Alenia Space sera rebaptisé Thales Alenia Space.

À propos de Finmeccanica
Finmeccanica est le premier groupe de haute technologie italien spécialisé dans la conception et la fabrication d|hélicoptères, d|avions civils et militaires, d|aérostructures, de satellites, d|infrastructure spatiale, de missiles et d'électronique militaire. Il joue un rôle prédominant dans l'aérospatial et la défense en Europe, et participe à certains des programmes internationaux les plus importants du secteur grâce à ses alliances bien établies avec des partenaires européens et américains. Finmeccanica témoigne également d'atouts notables en termes de production et de compétences dans le transport et l|énergie. Le groupe est coté à la bourse de Milan et opère en Italie et à l'international par le biais de ses sociétés et joint-ventures. Son effectif s|élève à environ 57 000 employés au total. Dans le cadre de son objectif de consolidation de son savoir-faire technologique, Finmeccanica consacre 15% de son chiffre d'affaires aux dépenses de recherche et développement.

À propos de Thales
Thales est un leader mondial de l'électronique et des systèmes. Partout dans le monde, le groupe sert les marchés de la défense, de l'aéronautique et de la sécurité, appuyé par une offre globale de services. Le groupe optimise le développement parallèle des activités civiles et militaires au service d'un seul objectif : la sécurité des personnes, des biens et des États. Avec plus de 20 000 chercheurs de très haut niveau, Thales constitue une capacité unique en Europe pour créer et déployer des systèmes d'information critiques. Fort de 70 000 personnes dans cinquante pays, Thales a enregistré en 2006 un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros et un carnet de commandes record de plus 20 milliards d'euros.