Innovation : Thales poursuit son investissement dans l’impression 3D

Points clés

  • Création au Maroc d’un centre de compétence industriel capable de maîtriser l’ensemble de la chaîne de production de l’impression 3D métallique.
  • La fabrication additive est une véritable révolution technologique en termes de conception et de fabrication de pièces mécaniques.
  • Thales poursuit ses engagements dans le cadre de sa coopération avec le Maroc.

Ce projet industriel s’inscrit pleinement dans la démarche du Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020, porté par les autorités marocaines, qui prévoit la structuration d’un écosystème innovant impliquant Thales et ses fournisseurs locaux. Cette coopération entre Thales et le Maroc, s’articule autour de trois axes dont la création d’un centre de compétence industriel de haute technologie.

La fabrication additive permet de produire des pièces avec une structure interne plus complexe que les procédés de fabrication traditionnels et une mise sur le marché plus rapide. Le procédé d’impression 3D retenu par Thales consiste à agglomérer des poudres d’alliages métalliques à l’aide d’un laser à haute intensité.

« Ce centre de compétence va nous permettre de bénéficier d’un écosystème de fournisseurs industriels performant dans le domaine de la mécanique pour répondre à l’ensemble de nos besoins et exigences en termes de matériaux, de performances et de reproductibilité propres aux marchés de l’aéronautique et de l’espace».
Pierre Prigent, Directeur de Thales au Maroc.

L’utilisation de l’impression en 3D va engendrer une réduction des délais de développement et de fabrication de pièces à haute valeur ajoutée en alliages métalliques complexes pour les domaines de l’aéronautique et du spatial. L’expertise reconnue de Thales dans la maîtrise des matériaux, des procédés industriels et des exigences propres aux domaines d’activités de l’aéronautique et du spatial permettra une acquisition plus rapide des connaissances nécessaires à la maîtrise de cette technologie. La création de ce centre de compétence, de par sa maturité industrielle et ses capacités de fabrication, vient compléter les actions développées en amont par Thales pour maitriser l’usage de cette technologie innovante au sein du Groupe et notamment en France.

Le projet, qui démarrera en 2016, permettra à Thales de disposer dès 2018 d’une usine de production par impression 3D. 

« Ce projet consolide la position du Royaume du Maroc en tant que plateforme incontournable, complétant ainsi son écosystème aéronautique, par l'introduction de cette technologie, qui façonnera sans nul doute le futur de l'industrie aéronautique».
Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique.