La première des cinq frégates de taille intermédiaire (FTI) commandées par la Marine Nationale sera livrée en 2023. Dotée d’un système de communication extrêmement moderne et novateur signé Thales, cette frégate résolument tournée vers l’avenir a décidément tout d’une grande…

Opérés par les enfants du numérique (la « génération Z »), les navires de demain seront extrêmement numérisés, avec des systèmes connectés et interactifs omniprésents. L’intégration et l’évolutivité des nouvelles technologies représentent un véritable défi.

Avec leurs 4000 tonnes les situant entre les corvettes et les frégates lourdes de type FREMM (Frégate Multi Missions), les frégates de taille intermédiaire (FTI) sont l’illustration de cette nouvelle génération de bâtiments numériques. Développées pour la Marine Nationale et destinées également au marché international, plus accessibles et plus simples d’utilisation que les frégates lourdes, elles bénéficieront néanmoins d’équipements électroniques de pointe et d’innovations technologiques Thales, pensés pour l’avenir.

Les FTI bénéficieront ainsi d’un système de communication avancé résolument tourné vers l’avenir, le système Aquilon.

Ouvert, adaptable aux besoins du client, évolutif et parfaitement sécurisé, le système de communication AQUILON répond en tout point aux enjeux de la future frégate numérique. Organisé autour d’un réseau local IP sécurisé, ce système entièrement intégré (Fully Integrated Communication System, FICS) couvre l’ensemble des communications voix et données internes et extérieures au bâtiment et ce, dans les gammes de fréquences HF, V/UHF et Satcom.

En particulier, Partner, l’outil qui permet de gérer les services radio (sélection et paramétrage des antennes, modems, radios, droits d’accès…) sera modernisé dans le cadre du programme FTI pour faciliter l’intégration de nouvelles fonctionnalités dans les prochaines décennies..

La frégate de taille intermédiaire bénéficiera également des dernières avancées dans le domaine des communications en bande HF avec l’intégration de la HF XL (ou Wide Band HF) dans le système Aquilon. La HF XL permettra d’augmenter le débit et la qualité de service des communications  tout en offrant une solution plus résiliente, facile à mettre en œuvre et plus résistante au brouillage. Les perspectives d’applications navales sont nombreuses : échanges avec la terre ou entre groupes navals distants, communications longue distance des sous-marins et de bâtiments de surface en toutes circonstances, etc.

Côté communications en bande V/UHF, la FTI profitera des ajouts technologiques issus du programme français de radio logicielle CONTACT.

La FTI bénéficiera également d’un système d’identification Ami / Ennemi (IFF) novateur, avec 4 panneaux fixes rayonnant actifs, parfaitement complémentaire du radar Sea Fire. Ce système, véritable radar secondaire de la frégate, entièrement numérique apportera un vrai gain opérationnel grâce à ses modes de balayage intelligent, tout en apportant une complète interopérabilité OTAN avec le dernier standard mode 5.

Un Equipage connecté…

Enfin, le système Aquilon intègrera les nouveaux terminaux utilisateurs COMTICS, véritables smartphones du marin cybersécurisés « by design », offrant l’accès à des services multimédia (y compris web et réseaux sociaux publics si la situation opérationnelle le permet). COMTICS favorisera ainsi le développement de la mobilité à bord, au service d’une plus grande efficacité opérationnelle : où qu’il se trouve, le commandant pourra, par exemple, surveiller le décollage d’un hélicoptère depuis son terminal ; en cas de panne, le mécanicien pourra envoyer une image de la machine au centre de support à terre, etc.

Issues de l’expérience unique de Thales auprès de plus de 50 marines à travers le monde, conjuguant résilience et innovation, les solutions de radiocommunications Thales apportent une réponse parfaitement adaptée aux enjeux majeurs de la future frégate de taille intermédiaire :

Intégration au sein d’une force navale (conformité aux standards OTAN pour une parfaite interopérabilité), intégration entre les frégates elles mêmes pour une meilleure coopération (HF XL…), intégration à la plateforme (architecture IP ouverte);

Connectivité : tout en offrant la capacité de transmission de données tactiques, l’architecture du système de communication s’intègre dans le spectre plus large de la frégate et de son équipage connectés ;

Cybersécurité Militaire : les systèmes et produits de radiocommunication Thales sont cyberprotégés « by design » en réponse aux exigences élevées de la DGA et de Naval Group (ex DCNS). De plus, la redondance du système permet de pallier toutes les avaries (de combat, de mer…) et d’utiliser le système de communications dans les conditions les plus extrêmes.

A lire également 

Thales se félicite de l’annonce de la notification du programme de frégates de taille intermédiaire par le ministère de la Défense (communiqué de presse, 21/04/2017)

Aquilon, un vent de modernité sur les communications navales