Big data : Interview de Patrice Caine au sujet de l’acquisition de Guavus, l’un des pionniers de l’analyse « big data » en temps réel

Ensemble, nous allons faire de Thales une référence mondiale de la transformation digitale au profit de nos clients. Guavus va offrir à Thales une capacité unique de traitement de volumes immenses de données en temps réel .

Thales annonce ce matin l’acquisition de l’américain Guavus, l’un des pionniers de l’analyse « big data » en temps réel. Pourquoi avoir acquis cette entreprise ?

PC : Le big data est l’une des quatre technologies clés de la transformation digitale de nos clients, avec la connectivité, l’intelligence artificielle et la cybersécurité, qui sont véritablement au cœur de nos activités.
Avec cette acquisition, Thales se renforce dans le big data, c’est à dire la gestion, le stockage, le traitement, l’analyse ou encore la visualisation de données.
Guavus va nous apporter une expertise supplémentaire, en qualité de pionnier des solutions de traitement et d’analyse en temps réel des mégadonnées. La société offre une plateforme big data industrielle reconnue, capable de traiter l’information au fil de l’eau et d’assurer une disponibilité maximale du service, conforme à l’exigence de nos métiers. C’est un socle technologique solide et innovant, sur lequel Thales va  développer des nouvelles solutions pour ses clients dans l’Aérospatial, le Transport, la Défense ou encore la Sécurité. Cette pépite technologique accompagne aujourd’hui 20 opérateurs majeurs dans le monde, parmi lesquels les cinq premiers opérateurs mobiles nord-américains (AT&T, Rogers, Sprint, T-Mobile et Verizon), quatre des cinq opérateurs américains « backbone » constituant la colonne vertébrale de l’internet mondial et enfin sept des huit premiers opérateurs de réseaux câblés.
Guavus traite d’ores et déjà chaque jour plus de 5 peta-octets (5 000 tera-octets) de données pour ses clients. C’est l’équivalent de 3 millions de long-métrages analysés chaque jour ou 500 fois l’ensemble des collections de la bibliothèque du Congrès américain ! Cette acquisition va donc offrir à Thales une capacité unique de traitement de volumes immenses de données en temps réel.


De façon plus générale, en quoi cette acquisition s’inscrit-elle dans la stratégie du Groupe?

PC : Thales réaffirme sa position de leader de la transformation digitale à travers une stratégie d’acquisitions ciblées et complémentaires. Celle de Guavus fait suite à plusieurs autres dans le domaine de la connectivité (LiveTV, RUAG/division optoélectronique), de la mobilité (Aviovision) et de la cyber-sécurité (Vormetric, Alcatel Cybersécurité).
Ce qui a plu aux créateurs de Guavus chez Thales, ce sont les possibilités technologiques et les défis offerts par un Groupe mondial comme le nôtre. Pour Thales cette acquisition représente une nouvelle étape pour « faire le break » face à nos concurrents et conquérir une position de leader dans tous nos marchés.
Par sa maîtrise d’une technologie à très fort potentiel, Guavus représente un formidable accélérateur de notre stratégie digitale. Son expertise en matière d’analyse de données massives va trouver des applications sur tous nos marchés, dans l’aéronautique, l’espace, la signalisation ferroviaire, la défense et la sécurité.  Car le traitement et l’analyse prédictive des mégadonnées, est un facteur de plus en plus critique des prises de décision en temps réel.
 

Par exemple ?

PC : Les mégadonnées et leur traitement industrialisé, notamment en temps réel, sont un accélérateur de la transformation numérique des gouvernements, des entreprises et des villes. Les compagnies aériennes, les opérateurs de satellites, de contrôle aérien, de métros ou de trains, les forces armées ou les responsables de la sécurité des grandes infrastructures urbaines ou énergétiques s’appuient sur les solutions de hautes technologies de Thales pour prendre les meilleures décisions en temps réel.
Le volume des données issues des capteurs toujours plus connectés connaît une croissance exponentielle, l’Internet des Objets ferait doubler le nombre de données mondiales toutes les deux heures.
L’acquisition de Guavus va multiplier les opportunités pour Thales dans des applications aussi diverses que la maintenance prédictive, la cybersécurité, la surveillance des infrastructures critiques ou l’optimisation des réseaux et systèmes télécom.
Au-delà, le big data est aussi et surtout un socle indispensable pour beaucoup d’applications de l’intelligence artificielle, qui a besoin de traiter beaucoup de données.


Avec cette opération, Thales renforce sa présence aux Etats-Unis et en Inde…

PC : Thales poursuit son internationalisation et capte les hautes technologies et les compétences partout où elles se trouvent. Guavus est à la fois ancré aux Etats-Unis et en Inde, deux pays stratégiques pour le Groupe, et viviers mondiaux d’innovation numérique. De plus, Guavus est également présent au Canada, à Montréal, près de l’IVADO, Institut de Valorisation des Données, au cœur de l’écosystème de l’intelligence artificielle, regroupant plus de 1 000 scientifiques de HEC Montréal, Polytechnique Montréal et de l’Université de Montréal. C’est cette diversité et la richesse de nos équipes qui portent nos capacités uniques d’innovation. Nous allons poursuivre dans cette voie, et faire de Thales une référence mondiale de la transformation digitale au profit de nos clients.