Espace 4.0 : la transformation numérique au service de l’Usine Spatiale du Futur

La révolution industrielle a également touché de plein fouet le secteur spatial. Moteurs de la Recherche & Développement et des nouveaux modèles de production, les investissements dédiés à l’innovation injectés aujourd’hui, constitueront sans aucun doute la richesse de demain.

 

 

Tout comme le cyberespace a transformé le monde au début du troisième millénaire, l'espace est destiné à changer la donne du futur. Depuis l'Espace 1.0 et la curiosité intemporelle de l'Homme pour le Soleil, la Lune et les étoiles, nous avons évolué vers l'espace 2.0 avec l’apparition des fusées qui a abouti à la course vers la Lune dans les années 1960. L’espace 3.0 a vu le jour dans les années 1990, lorsque nous avons établi une présence permanente dans l’espace, avec la Station Spatiale Internationale réunissant les États-Unis, l'Europe, la Russie, le Canada et le Japon.

Aujourd’hui, nous entrons dans l’Espace 4.0, basé sur de nouvelles applications spatiales qui donneront naissance à des activités jusqu'alors inconnues, entraînant un bouleversement économique retentissant.

 


© Vadim Sadovski/123rf

La situation actuelle, qui a contraint de nombreuses entreprises à travers le monde à réduire voire stopper leurs activités pendant plusieurs mois, est unique. Tandis que la plupart des pays relancent progressivement leur économie (et que d’autres ont poursuivi sur le même rythme), il ne fait aucun doute que l’impact sur les entreprises et sur le comportement des citoyens sera profond et durable.

Comment l'industrie, et plus particulièrement le secteur spatial, font-ils face à cette crise sans précédent ?

Le rôle crucial de la fabrication additive et de la robotisation

 

 

De nombreuses innovations ont vu le jour ces dernières années, notamment la fabrication additive, la réalité virtuelle et augmentée, les objets connectés et l'introduction de robots et de cobots (robots collaboratifs conçus pour travailler en collaboration avec un opérateur).

En raison de leurs avantages bien connus, les cobots se développent à grande vitesse : selon Market Data Forecast, par exemple, le marché mondial de ces machines devrait passer de 981 millions de dollars en 2019 à 7,161 milliards de dollars en 2025, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de plus de 40%. Thales Alenia Space est à l’avant-garde de ces tendances, avec le déploiement de solutions « Usine 4.0 » telles que le système d'assemblage robotisé SAPHIR à Cannes (France), le robot collaboratif CRATOS à L'Aquila (Italie) et le nouveau site de production automatisée en Belgique. L'innovation est résolument au cœur de notre ADN.

 

 

Nous vous invitons à (re)découvrir le système de robotique collabative SOLAR, opérationnel depuis mars 2020. Ce dispositif a, au coeur de la période de confinement, été utilisé sur le programme EUTELSAT KONNECT VHTS.

 

 

Un pionnier de l’espace 4.0

Il y a quelques années encore, l'espace était synonyme de dépenses publiques : les coûts élevés et les risques encourus rendaient ce secteur généralement inaccessible aux acteurs privés. Aujourd'hui, d’importantes avancées technologiques et une nouvelle approche entrepreneuriale  façonnent une nouvelle économie spatiale : le « New Space ». De nouveaux acteurs privés émergent, percevant des opportunités commerciales inégalées dans l'Exploration et l'exploitation de l'espace grâce aux technologies de pointe et à la révolution des données.

 

 

La fabrication additive, la réalité virtuelle et augmentée, le BIG DATA, le cloud, l'Intelligence Artificielle, la robotique, la cobotique T-WINX, SOLAR, COLROBOT et Digital Twins, font partie intégrante de la stratégie de Thales Alenia Space, qui s’appuie sur l'innovation et la transformation digitale pour façonner l'usine du futur. Reflétant la transformation digitale de l'entreprise, cette approche « Usine 4.0 » est conçue pour intégrer pleinement les dernières technologies dans nos processus de production.