ADIF confie à Thales la maintenance des installations de contrôle des lignes à grande vitesse Madrid-Séville et Cordoue-Malaga

  • Thales Espagne réalisera la maintenance de plus de 2 200 kilomètres de lignes du réseau à grande vitesse espagnol, lequel est le plus étendu d’Europe et le deuxième au monde derrière celui de la Chine.
  • D’une valeur de 68,77 millions d’euros (TVA incluse), ce contrat couvrira une période de 48 mois.

La maintenance des lignes à grande vitesse est un enjeu crucial pour la sécurité, la fiabilité et la disponibilité des systèmes de transport. Cette activité joue un rôle clé dans la réussite du processus de libéralisation du transport ferroviaire, l’infrastructure étant amenée à connaître une forte augmentation du trafic. Thales intervient dans le secteur ferroviaire espagnol depuis de nombreuses années, notamment en matière de maintenance.

Après l’octroi du contrat de maintenance des installations de contrôle et de détection du trafic sur 20 ans des 122 kilomètres de lignes reliant Antequera à Grenade et celui, sur 25 ans, du tronçon de 105 kilomètres La Encina-Valence appartenant au corridor ferroviaire méditerranéen, ce sont désormais plus de 2 200 kilomètres de lignes à grande vitesse espagnoles qui sont entretenus par Thales.

« Depuis plus de 25 ans, Thales assure la maintenance d’une grande partie du réseau ferroviaire à grande vitesse de l’Espagne, un service clé pour la réussite du processus de libéralisation de ce secteur. En assurant une maintenance à la fois préventive, prédictive et corrective, Thales Espagne garantira la sécurité et le confort de tous les voyageurs empruntant ce réseau. » Jesús Sánchez Bargos, président de Thales en Espagne.

Renouvellement du contrat de maintenance des lignes Madrid-Séville et Cordoue-Malaga

ADIF renouvelle sa confiance en Thales, lui attribuant un contrat de 68,77 millions d'euros pour la maintenance des éléments de signalisation et de contrôle du trafic, sur une durée de 48 mois, de la ligne à grande vitesse reliant Madrid à Séville. Ce contrat comporte deux volets : une maintenance préventive visant à réduire les risques de panne ou de dysfonctionnement des éléments du système et une maintenance corrective visant à corriger les défauts constatés. Par ailleurs, il prévoit également une maintenance prédictive, basée sur une surveillance des opérations et sur des paramètres pré-établis, permettant ainsi d’optimiser encore plus la disponibilité des lignes à grande vitesse en Espagne.

La ligne à grande vitesse Madrid-Séville a été officiellement inaugurée en 1992 et Thales Espagne s’est vu confier sa maintenance dès son ouverture, ainsi que celle de l’embranchement La Sagra-Tolède en 2005, celui-ci ayant permis de prolonger de 21 km les 470 km de cette ligne à double voie. Thales a également été chargé des travaux de maintenance de la ligne Cordoue-Malaga dès son entrée en service en 2007.

Les équipements de signalisation et de contrôle du trafic nécessitant une maintenance comprennent les enclenchements électroniques, dont la fonction est d'activer les équipements de voie et les signaux pour assurer la sécurité du trafic ; les systèmes automatiques de protection des trains et d’aide à la conduite ASFA (répétition des signaux et freinage automatique), LZB et ERTMS ; les détecteurs d’objets sur les voies, de boîtes chaudes et de vents latéraux ou encore les locaux techniques. Thales est fier d’aider ADIF à offrir à ses usagers une sécurité et un confort maximum.