Thales, Peking University and École Polytechnique sign a strategic Cooperation Agreement in Physics to further advance scientific research in China

 

  • En présence du président chinois Xi Jinping et du président français Emmanuel Macron, Thales a signé un accord stratégique de coopération avec l’Université de Pékin et l’École Polytechnique afin de promouvoir la recherche scientifique.
  • Cet accord vise à intégrer des compétences et équipes internationales, à promouvoir une collaboration trilatérale en matière de R&D et à déployer des installations communes dans des domaines tels que la physique des hautes énergies, la physique à haute densité ou encore la physique des lasers.
  • Ces ambitieux projets sont liés aux découvertes réalisées par Gérard Mourou, professeur émérite de l’École Polytechnique, notamment celle de la technique dite d'amplification à dérive de fréquence, ou Chirped Pulse Amplification (CPA), qui lui a valu le prix Nobel de physique en 2018.

 

En présence du président chinois Xi Jinping et du président français Emmanuel Macron, Thales a signé un accord stratégique de coopération avec l’Université de Pékin et l’École Polytechnique pour promouvoir la recherche scientifique dans le domaine de la physique. La signature s’est déroulée au Palais de l'Assemblée du Peuple de Pékin.

S’inscrivant dans le cadre du grand projet national d’infrastructures technologiques et scientifiques défendu par l’Université de Pékin, et notamment du développement d’installations laser multifaisceaux, cet accord vise à promouvoir la recherche et le développement trilatéraux et le déploiement d'installations communes dans des domaines tels que la physique des hautes énergies, la physique à haute densité ou encore la physique des lasers, scellant ainsi les bases d’une future coopération entre la France et la Chine en matière de recherche scientifique.

Ces projets ambitieux sont liés aux découvertes réalisées par Gérard Mourou, professeur émérite de l’École Polytechnique, notamment celle de la technique dite d'amplification à dérive de fréquence, ou Chirped Pulse Amplification (CPA), qui lui a valu le prix Nobel de physique en 2018. Les travaux de Gerard Mourou sont le fruit d’un partenariat de longue date entre son laboratoire et Thales, dont la technologie laser de pointe permet, chaque jour, de repousser les limites d’utilisation de cette importante découverte.

« Cela fait de longues années que Thales encourage la coopération avec des laboratoires et organismes de recherche de renommée internationale. Nous sommes donc ravis de cette nouvelle collaboration et de contribuer ainsi à la recherche scientifique en Chine. Partenaire de confiance de l’industrie chinoise dans les secteurs de l'aéronautique, des transports, de l'identité numérique ou encore de la sécurité, Thales soutient activement le renforcement de la coopération avec l'Université de Pékin et l'École Polytechnique sur la recherche scientifique en physique. » Pascale Sourisse, Présidente de Thales International

Le leadership actuel de Thales en matière de technologies laser est le fruit de trois décennies d’expérience et de travail avec 90 équipes de chercheurs sur tous les continents. Cette collaboration inclut notamment le laser ELI-NP, le plus puissant au monde avec une puissance de 2x10 PetaWatt (1 PW = 1015 W), développé et mis en service en Roumanie dans le cadre d’un programme de recherche européen.