La Belgique fait confiance à Thales pour l’intelligence embarquée et la valorisation de l’information de ses forces terrestres de demain

  • Après la signature de l’accord inter-gouvernemental CaMo (Capacité Motorisée) entre la France et la Belgique fin 2018, Thales a débuté les travaux sur la première capacité CaMo le 26 juin 2019 pour la livraison des systèmes électroniques à bord de véhicules Scorpion répartis en 382 Véhicules Blindés Multi-Rôles (VBMR) Griffon et 60 Engins Blindés de Reconnaissance et de Combat (EBRC) Jaguar, fournis en coopération avec Arquus et Nexter.
  • Thales, industriel français de référence pour les systèmes intelligents embarqués, apportera à bord l’ensemble des technologies permettant la valorisation des données et des informations des véhicules. Cela inclut la vétronique commune embarquée et les systèmes de communication, avec la radio logicielle CONTACT, proposée à l’export sous le nom de SYNAPS.
  • Les technologies digitales de Thales mises en œuvre à bord du véhicule prédisposent ces véhicules au combat collaboratif de demain.

Acteurs particulièrement exposés, les opérateurs de véhicules ont besoin de comprendre, décider et agir plus vite que l’adversaire pour être mieux protégés et plus efficaces. Afin de réduire le temps de détection d’une menace et sa neutralisation, l’information doit être partagée au plus vite. L’expertise de Thales en équipements numériques permettra aux forces terrestres d’être mieux protégées grâce à des équipements de haute technologie.

Comme pour le programme français SCORPION, Thales apporte à bord des véhicules l’ensemble des technologies permettant la valorisation des données et des informations pour l’engagement collaboratif des plateformes. Cela inclut la vétronique commune embarquée, qui s’appuie sur des calculateurs et fait le lien entre tous les systèmes de navigation, de protection, d’observation et de communication. Elle permet la gestion et la fusion de toutes les données au sein du véhicule. La radio logicielle CONTACT (SYNAPS à l'export) assure la mise en réseau des forces en apportant des capacités de communication en temps réel. Thales fournit également la Fonction Détection d’Alerte Laser et une prédisposition à la Détection Départ Missile, ANTARES, qui permet la reconstitution de la vision 360 sur un écran pour la reconnaissance autour du véhicule. Le capteur brouilleur anti-IED actif de nouvelle génération, ECLIPSE, détecte et réagit instantanément au déclenchement des engins explosifs improvisés. La centrale de navigation inertielle TopAxyz de Thales, qui équipe le Jaguar, mesure l’attitude et la position de la plateforme dans les conditions opérationnelles les plus extrêmes.

Ces systèmes, connectés au système d’information et limitant l’exposition des combattants aux menaces potentielles, visent à apporter un avantage décisif aux unités en étendant leur capacité de renseignement et d’intervention. Leur présence dans cette première capacité CaMo ouvre de nombreuses  possibilités pour d'autres capacités CaMo. En effet, via ces systèmes d'information et de communication, le combattant débarqué pourra échanger des informations en temps réel et en toute sécurité avec tous les acteurs du champ de bataille. Il disposerait alors de moyens d’échanges de données lui permettant d’accéder à des informations provenant des autres combattants et véhicules.

Le partenariat inter-gouvernemental comporte également un volet opérationnel incluant des entraînements, de la formation, ainsi qu’un plan de développement capacitaire.

 « Grâce à la contribution de Thales, la Belgique disposera de véhicules à la pointe de la technologie pour le combat terrestre. L’expertise de Thales dans le domaine de la numérisation des véhicules et de la connectivité participe à projeter les capacités opérationnelles de la Belgique vers le futur. » Marc Darmon, Directeur général adjoint, Systèmes d’information et de communication sécurisés.