Les missions de surveillance et de renseignement boostées par les mini drones de Thales

  • Thales présente le Spy’Ranger 550, son nouveau système de mini drones tactiques de surveillance et de renseignement. Il complète la gamme de systèmes de mini drones proposée par Thales.
  • Déployable en vingt minutes, sa portée de 50 kilomètres et ses cinq heures d’autonomie,  sur des gammes de températures et d’altitudes très contraignantes, offrent un avantage tactique déterminant.
  • Equipé d’une chaine image à la pointe de la technologie, les forces armées bénéficieront à terme de la capacité à combiner sa charge utile optronique à d’autres types de charges utiles aux fins de renseignement à chaque moment décisif.

Dans la course à l’anticipation que nécessite la lutte pour la sécurité nationale, la connaissance des risques et donc un renseignement fiable constituent l’élément clé des décisions en appui aux opérations. Bénéficiant de la maîtrise technique de Thales en termes de système, de charge utile, d’intelligence artificielle et de cybersécurité, le Spy’Ranger 550 est la toute dernière génération de mini drones tactiques. Il permet aux forces armées et de sécurité de bénéficier d’un avantage tactique déterminant : déployable en moins de vingt minutes, il facilite l’accès aux meilleurs renseignements dans les moments décisifs afin de faire face aux défis opérationnels d’aujourd’hui et de demain.

Grâce à ses  performances technologiques et sa capacité de vol multi-drones, le Spy’Ranger 550 remplit les missions suivantes : éclairer la progression d’un groupement tactique interarmes, appuyer une reconnaissance offensive ou une réduction de résistance isolée, caractériser une menace, assurer la surveillance persistante d’une zone d’intérêt, et surveiller des frontières ou des infrastructures critiques linéaires. Seul drone à disposer d’une motorisation électrique, il est silencieux et très discret ce qui permet la réalisation de missions de jour comme de nuit en limitant l’exposition des combattants.

Une charge utile comprenant une voie jour/proche infrarouge et une voie infrarouge hautes définitions offre une vision détaillée des éléments surveillés. Cette dernière est couplée à des algorithmes avancés dérivés  de ceux utilisés sur d’autres produits de Thales, facilitant l’exploitation des nombreuses informations recueillies.

Une liaison de données performante et sécurisée, développée par Thales, assure la transmission des informations recueillies en temps réel et à haut débit; avec ses cinq heures d’autonomie, la capacité du segment sol à opérer deux drones en vol en même temps et à sa portée de 50 kilomètres, le système couvre ainsi une superficie particulièrement importante.

Le système a été conçu de façon à maximiser sa robustesse, et à faciliter son utilisation : le logiciel de contrôle et de commande du système, Spy’C, offre une interface utilisateur intuitive et de nombreuses fonctionnalités simplifiant la mise en œuvre du système. L’assemblage du système se fait simplement, sans outillages spécifiques de façon à pouvoir être déployé par deux personnes en moins de vingt minutes. Le système de lancement, constitué d’une rampe légère et robuste, permet de s’affranchir des entrainements lié aux lancements à la main.

« De fabrication et de conception française, le Spy’Ranger 550 offre aux forces armées de nombreuses innovations, leur apportant un véritable gain capacitaire. Il contribuera ainsi de manière déterminante à la collecte du renseignement de contact pour protéger les forces armées et les citoyens. » Jean-Pascal Arrou-Vignod, Directeur des activités Optroniques de Thales.