Thales lance le premier système d’identification ami-ennemi à panneaux fixes au monde pour les futures frégates de la Marine nationale

  •  Après la détection, l’identification des cibles aériennes est un enjeu capital sur les théâtres d’opérations. Pour répondre à ce besoin des Forces, Thales dévoile le dernier né de sa famille d’interrogateurs IFF (Identification Friend or Foe), le TSA6000. 
  • Entièrement numérique, le TSA6000 est composé de quatre panneaux fixes permettant une couverture à 360° et offrant une capacité d’identification inégalée.
  • Plus efficace qu’un système à antenne rotative, plus petit et plus léger, l’interrogateur est capable d’identifier une cible en un temps très court et révolutionne l’identification ami-ennemi.

Thales présente sa dernière innovation en matière d’IFF, le TSA6000, le premier interrogateur ami-ennemi à panneaux fixes actifs et plans. Cette solution innovante et unique au monde offre une couverture à 360°, sans compromis sur la portée, et permet une capacité d’identification inégalée, dans des temps très courts.

Aujourd’hui, les forces navales doivent pouvoir compter sur les nouvelles technologies pour prendre les meilleures décisions dans chacune de leurs missions décisives. Thales les accompagne dans leur besoin de sécurité accrue, à chaque moment critique. Fort de son expertise en surveillance aérienne et de sa connaissance approfondie des contextes opérationnels, Thales a mis au point des solutions d’identification ami/ennemi de bout-en-bout à haute valeur ajoutée.

Basé sur une technologie révolutionnaire à panneaux plans fixes et entièrement numérique, le système d’identification ami-ennemi TSA6000 assure un balayage électronique intelligent à 360° permettant des identifications dans des temps très courts face aux nouvelles menaces. 

La conception à quatre panneaux permet de garantir aisément une couverture complète à 360° sans risque de masquage des ondes, notamment grâce à la flexibilité de dispositions des panneaux sur le navire.

Plus petit et plus léger, le TSA6000 offre aux intégrateurs une facilité de disposition et d’installation sur le navire, bien meilleure comparée aux systèmes IFF à antennes tournantes ou les systèmes IFF à antennes cylindriques fixes.

Les panneaux du TSA6000 sont indépendants du système radar, offrant ainsi une flexibilité supplémentaire pour l'installation et la maintenance. L’architecture modulaire, évolutive et entièrement numérique simplifie grandement les opérations de soutien : la duplication des éléments apporte une redondance potentielle et permet d’assurer la disponibilité permanente du système. L'absence de partie mécanique et de partie tournante augmente aussi significativement la fiabilité et la rapidité de réparation du système.

Le système TSA6000 est conforme aux normes et standards exigées par le mode 5, le nouveau mode d'identification sécurisée de l'OTAN. Thales peut alors garantir l'interopérabilité entre l'OTAN et les forces alliées pour les prochaines décennies et assurer une capacité d'identification ultra performante. 

Le TSA6000 équipera les futures frégates de défense et d’intervention (FDI) de la Marine Nationale dès 2021 en association avec le radar Sea Fire doté lui aussi de panneaux fixes. Le couple radar/IFF offrira ainsi une capacité de détection et d'identification de la menace hyper véloce quasi instantanée.

Leader mondial dans le domaine de l’identification ami-ennemi, Thales offre une gamme complète et adaptée de solutions IFF répondant aux besoins actuels et futurs des forces armées. Plus de 20 000 systèmes IFF ont ainsi été installés à ce jour sur une centaine de plateformes aériennes, terrestres et navales dans 70 pays. 

« Le TSA6000, dernier né de la famille d'équipements IFF de Thales, répond parfaitement aux exigences opérationnelles actuelles et futures. Son architecture numérique unique lui confère la capacité d'évoluer facilement pour faire face aux nouvelles exigences et aux menaces futures. Nous sommes fiers de contribuer à la sécurité des forces armées en leur offrant des solutions à la pointe de la technologie, toujours plus innovantes qui leur assurent une meilleure protection et plus de sécurité. » Florence Gourgeon, Directrice des activités de radiocommunication, Thales.