Thales dévoile le TRAC NG, nouveau radar aux capacités duales

A l’occasion de l’ouverture du salon du Bourget, Thales dévoile le TRAC NG, nouveau radar de surveillance en vol, aux capacités duales (civiles et militaires) exceptionnelles. Dérivé du STAR NG, radar d'approche que Thales avait dévoilé lors de l’édition 2015 du salon du Bourget, le radar TRAC NG répond aux besoins de renforcer la capacité de surveillance primaire en vol dans des espaces aériens toujours plus saturés, et d’assurer une surveillance accrue dans les espaces aériens militaires sécurisés.
 

Points clés

  • Thales dévoile le TRAC NG, radar primaire de surveillance en vol aux capacités duales.
  • Déjà vendu à plusieurs clients dont le Brésil, il satisfait aux exigences les plus pointues des opérateurs de l'aviation civile et des forces armées.
  • En s’appuyant sur les technologies développées pour le radar primaire STAR NG, TRAC NG offre d’excellentes performances   pour un faible coût d’exploitation, comparé aux autres radars sur le marché.

Deux clients ont déjà opté pour ce nouveau radar, notamment l'armée brésilienne qui gère à la fois le trafic aérien civil et militaire du pays.

Les radars de surveillance primaires sont les instruments généralement utilisés par les opérateurs de gestion du trafic aérien pour déterminer la position et la vitesse d'un avion. Contrairement aux radars secondaires qui s’appuient sur les données transmises par l'avion à l'aide d'un transpondeur radar, un radar primaire sait toujours où se trouve sa cible et où elle se dirige. À l'origine, cette fonctionnalité était principalement nécessaire lorsque les appareils étaient en approche des aéroports.  En raison de l'augmentation des volumes de trafic et des voies aériennes de plus en plus saturées, l'industrie ATM a développé une solution permettant d'optimiser l'espace aérien grâce à une surveillance primaire omniprésente, même sur les segments en vol.

Le radar TRAC NG de Thales est un radar primaire en bande L avec une portée maximale de 250 miles nautiques. Il est parfaitement adapté à la surveillance primaire de grands axes de l'espace aérien.

Tout comme le STAR NG, le TRAC NG un système complet aux capacités duales, civiles et militaires, doté d'options comme l'altimétrie et la capacité à détecter des cibles à déplacement lent ou rapide, comme les hélicoptères, ou les très petits objectifs, comme les drones. Il offre également un éventail de capacités militaires telles que l'agilité en sauts de fréquences, un stroboscope détecteur de brouillage et un sélecteur de fréquences les moins brouillées, le rendant plus résistant aux contre-mesures électroniques que n’importe quel radar civil.

Les caractéristiques uniques du  radar TRAC NG permettent de réduire le coût d'exploitation et en font un radar particulièrement adapté aux besoins des utilisateurs civils comme militaires.

Son architecture compacte permet d'optimiser la consommation d'énergie et facilite l'installation sur site. Autres avantages : son faible budget énergétique, la stabilité du système, sa portée dynamique et une bande passante instantanée pour une meilleure détection. Le rapport signal-confusion et des fonctionnalités de gestion de fausses alarmes rendent le brouillage du radar plus difficile même lors d'opérations complexes. Tout comme les plateformes de surveillance de dernière génération de Thales, le radar TRAC NG est également pensé pour éliminer les effets des éoliennes et filtrer les interférences des signaux mobiles.
Contact
Anne-Sophie Malot, Aéronautique de défense
+33 (0) 1 57 77 89 52
See the list of our contacts