Thales Alenia Space, ALTEC, l’Agence spatiale italienne et l’Agence spatiale européenne inaugurent le centre de contrôle des opérations du Rover de la mission ExoMars 2020

Le ROCC va contrôler les opérations de surface du Rover à la recherche
des signes de vie présents ou passés

 

Turin – 30 mai 2019 – Le centre de contrôle des opérations du Rover (ROCC) a été inauguré aujourd’hui par Thales Alenia Space (société commune entre Thales 67% et Leonardo 33%), ALTEC (Aerospace Logistics Technology Engineering Company), l’Agence Spatiale Italienne (ASI) et l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Il est situé dans les locaux d’ALTEC, société commune entre Thales Alenia Space et l’ASI proposant des services d’ingénierie et de logistique.

Développé dans le cadre du contrat ExoMars 2020, le ROCC contrôlera et surveillera les opérations du Rover. Les commandes seront transmises par l’intermédiaire du Trace Gas Orbiter (TGO), lancé pendant la mission ExoMars 2016, aujourd’hui en orbite autour de Mars, et du réseau de communications spatiales de l’ESA exploité au Centre européen des opérations spatiales (ESOC) à Darmstadt en Allemagne.

 

 

Menée par l’ESA en collaboration avec l’agence spatiale russe Roscosmos, la mission ExoMars 2020 lancera un Rover européen et une plateforme russe à la surface de Mars. La fusée Proton lancera l’engin spatial, qui arrivera sur Mars après un voyage qui va durer neuf mois. Le rover ExoMars se déplacera sur la surface martienne à la recherche de traces de vie et de réponses aux questions qui ont toujours fasciné l’humanité. Il collectera des échantillons avec une foreuse développée et construite par Leonardo et les analysera au sein de son propre laboratoire. ExoMars sera la première mission à combiner l’exploration de la surface de Mars et l’analyse profonde de celle-ci.

 

 

Le ROCC sera opérationnel à partir de juillet 2020, quand le vaisseau spatial ExoMars décollera pour son long voyage de neuf mois.

« C'est l'endroit crucial sur Terre d'où nous pourrons écouter les instruments du Rover, voir ce qu'il voit et envoyer des commandes pour diriger la recherche de traces de vie à la surface et sous la surface », a déclaré Jan Wörner, directeur général de l'ESA.

«Par le biais de l'Agence Spatiale Italienne (ASI), l'Italie possède une forte connaissance dans l'étude et l'exploration de Mars grâce à sa participation aux plus importantes missions internationales pour l'étude de la planète rouge. La mission ExoMars représente le résumé de la capacité technologique italienne atteinte au cours de ces années qui aujourd'hui, avec l’inauguration du ROOC chez ALTEC, trouve sa plus grande expression dans la démonstration des compétences de la communauté scientifique et de notre industrie spatiale. Grâce au ROCC, l'Europe aura la grande opportunité de gérer les activités du Rover sur Mars afin de planifier et de tester ses mouvements à la surface de Mars, à la recherche des zones les plus appropriées pour atteindre le but de la mission : la recherche des traces qui peuvent être associées aux formes de vie passées ou présentes. Cela nous permettra d'identifier et de diffuser des informations cruciales pour une connaissance complète de la planète. Le ROCC jouera donc un rôle clé pour le succès du rover Exomars 2020 ainsi que pour l’ASI.  Ce sera la première étape avant de dédier ce centre de contrôle pour de nouvelles missions consacrées à l’étude de Mars ainsi que d'autres corps célestes. Nous avons investi dans cette activité parce que nous croyons fermement qu'elle représente un élément essentiel pour l'avenir de l'exploration robotique de l'Univers », a déclaré Giorgio Saccoccia, président de l'Agence spatiale italienne.

« Nous sommes ravis de jouer un rôle important dans cet ambitieux programme d’étude européen de la planète rouge » a déclaré Donato Amoroso, Senior Vice-Président, Observation, Exploration et Navigation chez Thales Alenia Space. « Aujourd’hui nous inaugurons le ROCC qui reflète le résultat d’une collaboration fructueuse entre les agences spatiales et les industriels, et qui marque le début de la recherche des réponses aux grandes questions de l’humanité.»

« ALTEC est honoré d'être à l'avant-garde de l'exploration robotique européenne avec cette importante contribution qu'est le centre de contrôle des opérations du Rover »,  a déclaré Vincenzo Giorgio, CEO d'ALTEC. « Le ROCC est le résultat d’un dévouement et d'une approche fortement axée sur des objectifs déployée par les agences, l'industrie et ses sous-traitants, pour faire de cette première mission européenne de l'exploration robotique un succès, où le ROCC sera le cerveau de la mission toute entière ».

Le ROCC est composé de plusieurs systèmes et moyens :

  • Une salle de contrôle des opérations, où toutes les missions du Rover sont gérées, planifiées et exécutées en coordination avec l’équipe scientifique sur le site.
  • Un simulateur du terrain martien (MTS), qui simule le terrain Martien (aussi bien en terme de forme que de composition) et qui va supporter des opérations terrestres quotidiennes, faire fonctionner le modèle terrestre du Rover ExoMars (GTM) et reproduire la surface que le Rover va rencontrer pendant sa mission afin de prendre en compte toutes les éventualités
  • donner un support adéquat pour reproduire l’éventuelle surface de la mission.
  • Une plateforme d’inclinaison : une structure (8x8 mètres) utilisée comme surface de simulation pour tester les différents scénarios possibles de la mission en utilisant le Rover Ground Test Model.
  • Des équipements de forage et d’illumination capables de reproduire les opérations de forage et de simuler les variations de la lumière sur Mars.

La mission ExoMars 2020 est aujourd’hui à un stade de développement avancé. Après l'intégration et les tests du système central du Rover, et du laboratoire d’analyse ALD (Analytical Laboratory Drawer) dans les locaux turinois en Italie, Thales Alenia Space continue d’intégrer et de tester le Rover Ground Test Module, un simulateur complet du rover équipé d'une copie du laboratoire ALD. Ce simulateur sera utilisé pour répéter depuis Turin toutes les activités opérationnelles et scientifiques relatives à la mission du Rover sur Mars.

 

 

Thales Alenia Space développe également le logiciel de contrôle de mission et complète l'intégration et les tests du module de descente (fourni par Lavochkin), y compris son assemblage avec le transporteur (« Carrier module » fourni par OHB). L’ensemble sera transféré en juillet dans les salles blanches de Thales Alenia Space à Cannes, où se dérouleront les essais environnementaux. Avant de quitter Cannes, le rover Rosalind Franklin, sera assemblé à la plateforme d'atterrissage Kazachok et au transporteur, afin de devenir l’engin spatial ExoMars 2020. Le lancement est prévu pour juillet 2020 depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

 

A propos de la mission Exomars 2020

La chronologie peut se résumer comme suit : lancement de Baïkonour, voyage vers Mars via une trajectoire balistique directe, séparation du module de communication et du module de descente, entrée dans l'atmosphère martienne, descente et atterrissage du module de descente et de son rover de 2 tonnes environ, arrivée d'une plate-forme d'atterrissage et sortie du rover; exploration par le rover d'une vaste région de Mars, avec échantillonnage géologique et scientifique de la surface et du sous-sol de la planète, en prélevant et analysant des échantillons de sol jusqu'à une profondeur de 2 mètres; recherche de formes de vie présentes ou passées dans les échantillons de sol qui seront traités sur le véhicule spatial; étude géochimique et atmosphérique de la surface et des environnements souterrains.

 

A propos du consortium industriel

Dans le cadre de la mission 2020, Thales Alenia Space en Italie est en charge de la conception, du développement et de la vérification de l'ensemble du système, du développement du système de navigation et de guidage du Carrier Module et du développement du système EDL/GNC, du système du Rover, y compris le laboratoire d’analyse des échantillons (ALD), ainsi que de la fourniture des pièces de base du module de descente (DM), dont l'altimètre radar. Par ailleurs, Thales Alenia Space en Italie collabore étroitement avec Lavochkin pour le développement du module de descente. OHB est en charge du développement du module de communication ainsi que du mécanisme ALD SPDS et des tâches annexes, le rover lui-même est fourni par Airbus Defence and Space au Royaume-Uni. Leonardo développe la foreuse ExoMars 2020, qui creusera le sous-sol martien à une profondeur de deux mètres et ALTEC - Aerospace Logistics Technology Engineering, une société de Thales Alenia Space en Italie (63,75%) et ASI (36,25%) - est également responsable de la conception, du développement et de la maintenance du ROCC (Rover Operation Control Center) et du contrôle du rover à la surface martienne.

 

A propos de Thales Alenia Space

Combinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en terme d’expertise, de talents et de cultures les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space afin de concevoir, réaliser et livrer  des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde; pour observer notre Planète; pour optimiser l'utilisation des ressources de la Terre ainsi que celles de notre Système Solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space forme la Space Alliance avec Telespazio pour proposer une offre complète de solutions incluant les services. Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d'affaires d’environ 2.5 milliards d’euros en 2018 et emploie approximativement 8000 personnes dans 9 pays. www.thalesaleniaspace.com

 

Thales Alenia Space – Contacts Presse :

Sandrine Bielecki    
Tel: +33 (0)4 92 92 70 94    
sandrine.bielecki@thalesaleniaspace.com

Chrystelle Dugimont
Tel: +33 (0)4 92 92 74 06
chrystelle.dugimont@thalesaleniaspace.com

 

Photo copyrights: ©Thales Alenia Space/Master Image Programmes - © ALTEC & © Thales Alenia Space.