Prises de commandes et chiffre d’affaires du premier trimestre 2017

 
  • Prises de commandes en ligne avec les attentes : 2,3 Md€, en baisse de  1%
  • Chiffre d’affaires : 3,1 Mds€, en croissance organique[1] de 11,0% (+11,9% à données publiées)
  • Confirmation de tous les objectifs financiers
 
Thales (Euronext Paris : HO) publie aujourd’hui ses prises de commandes et son chiffre d’affaires du premier trimestre 2017. A cette occasion, Patrice Caine, Président-directeur général, a déclaré : «Le début d’année 2017 confirme la bonne dynamique de toutes nos activités, avec une croissance organique du chiffre d’affaires en avance sur l’objectif annuel, tirée à la fois par les marchés matures et par les marchés  émergents. Les prises de commandes du premier trimestre 2017 sont en ligne avec nos attentes. Nous restons focalisés sur la mise en œuvre de toutes les initiatives lancées dans le cadre de notre plan stratégique Ambition 10 et nous confirmons les objectifs de croissance et de rentabilité pour 2017. »
 
Prises de commandes, en millions d’euros T1 2017 T1 2016 Variation totale Variation organique
Aérospatial 938 1 030 -9% -9%
Transport 215 231 -7% -7%
Défense & Sécurité 1 112 1 030 +8% +7%
Autres 16 21    
Total 2 281 2 312 -1% -2%
Chiffre d’affaires, en millions d’euros        
Aérospatial 1 252 1 067 +17,3% +16,2%
Transport 279 260 +7,2% +7,2%
Défense & Sécurité 1 511 1 386 +9,0% +8,0%
Autres 15 19    
Total 3 058 2 732 +11,9% +11,0%
Dont marchés matures[2] 2 148 1 959 +9,7% +8,7%
Dont marchés émergents2 909 773 +17,6% +16,6%
 
 

Prises de commandes

Au premier trimestre 2017, les prises de commandes s’élèvent à 2 281 M€, en baisse de 1% par rapport au premier trimestre 2016 (-2% à périmètre et taux de change constants).

Une grande commande d’un montant supérieur à 100 M€ a été enregistrée  au premier trimestre 2017, pour la fourniture d’un satellite de télécommunications.

A 1 606 M€, le volume de petites commandes, d’un montant inférieur à 10 M€, s’inscrit en hausse de 5% par rapport au premier trimestre 2016.

Du point de vue géographique[3], les prises de commandes dans les marchés émergents sont en légère baisse (603 M€, -4%), tandis que les prises de commandes dans les pays matures restent stables par rapport au premier trimestre 2016 (1 677 M€, -1%).

Les prises de commandes du secteur Aérospatial sont en baisse de 9%, à 938 M€ contre 1 030 M€ au premier trimestre 2016. Les prises de commandes des activités spatiales et d’avionique commerciale sont en hausse par rapport à l’an dernier, tandis que le multimédia de bord (IFE) et les activités de formation et de simulation n’ont pas enregistré de contrats significatifs, à la différence du premier trimestre 2016.

A 215 M€, les prises de commandes du secteur Transport s’inscrivent en légère baisse (-7%) par rapport au premier trimestre 2016 (231 M€).

Les prises de commandes dans le secteur Défense & Sécurité sont quant à elles en hausse de 8% et atteignent 1 112 M€, contre 1 030 M€ au premier trimestre 2016.

 

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2017 s’établit à 3 058M€, contre 2 732 M€ au premier trimestre 2016, en hausse de 11,9% à données publiées, et de 11,0% à périmètre et change constants (variation « organique »). Au deuxième trimestre, la croissance du chiffre d’affaires devrait être impactée par une base de comparaison élevée[4], en particulier dans le transport et l’aérospatial.

Du point de vue géographique[5], cette très bonne performance s’explique à la fois par la poursuite de la forte croissance dans les marchés émergents (+16,6%, après +21,8% au T1 2016) et par l’accélération de la croissance organique dans les marchés matures (+8,7% après +2,5% au T1 2016).

Dans le secteur Aérospatial, le chiffre d'affaires atteint 1 252 M€, en hausse de 17,3% par rapport au premier trimestre 2016 (+16,2% à périmètre et change constants). Cette forte croissance s’explique par une base de comparaison favorable dans le multimédia de bord, qui avait été temporairement faible au premier trimestre 2016, et par la croissance élevée du chiffre d'affaires de l'activité Espace, tirée en particulier par les activités d’observation, d’exploration et de navigation, qui ont enregistré des commandes importantes en 2015 et 2016.

Le secteur Transport enregistre un chiffre d’affaires de 279 M€, en hausse de 7,2% par rapport au premier trimestre 2016 (+7,2% à périmètre et change constants). L’activité bénéficie en particulier de la montée en charge des grands contrats de signalisation ferroviaire urbaine signés en 2015 et 2016.

Le chiffre d’affaires du secteur Défense & Sécurité atteint 1 511 M€, en hausse de 9,0% par rapport au premier trimestre 2016 (+8,0% à périmètre et change constants). Ce segment continue de bénéficier d’un large socle de croissance, tiré notamment par les grands contrats gagnés en 2015 et 2016 (Hawkei en Australie, Rafale…), par les réseaux de télécommunications militaires, et par les activités de cyber­sécurité.

 

Perspectives

Les prises de commandes et le chiffre d’affaires du premier trimestre sont en ligne avec les attentes. Dans ce contexte, le Groupe maintient l’ensemble de ses objectifs, rappelés ci-dessous.

Sans néanmoins atteindre les niveaux très élevés de 2015 et 2016, les prises de commandes de 2017 devraient rester dynamiques et se situer autour de 14 Mds€.

Le chiffre d’affaires de 2017 devrait connaître une croissance organique de l’ordre de 5% par rapport à 2016.

Cette évolution favorable, combinée à la poursuite des efforts d’amélioration de la compétitivité, devrait conduire Thales à afficher en 2017, sur la base du périmètre et des taux de change de février 2017, un EBIT compris entre 1 480 et 1 500 M€, en hausse de 9 à 11% par rapport à 2016.

Le Groupe confirme par ailleurs ses objectifs à moyen terme : une croissance organique de son chiffre d’affaires de l’ordre de 5% en moyenne sur les années 2016-2018, et un taux de marge d'EBIT de 9,5 à 10% en 2017/18.
 
****
Ce communiqué peut contenir des déclarations de nature prospective. Ces déclarations constituent soit des tendances, soit des objectifs et ne sauraient être considérées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Les résultats effectifs peuvent différer sensiblement des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, tels que notamment décrits dans le Document de Référence de la société, déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Dans ce communiqué, les montants exprimés en millions d'euros sont arrondis au million le plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté. Tous les ratios et variations sont calculés à partir des montants sous-jacents, qui figurent dans les états financiers consolidés.
 

[1] Dans ce communiqué, « organique » signifie « à périmètre et taux de change constants ».
[2] Marchés matures : Europe, Amérique du nord, Australie, Nouvelle-Zélande ; marchés émergents : tous les autres pays. Voir tableau page 5.
[3] Voir tableau page 5.
[4] Croissance organique du chiffre d’affaires total : +11,3% entre le T2 2014 et le T2 2015, +9,9% entre le T2 2015 et le T2 2016, sensiblement supérieures aux croissances organiques observées sur l’année : +4,5% entre 2014 et 2015, +6,8% entre 2015 et 2016.
[5] Voir tableau page 5.

 

Prises de commandes par destination – T1 2017

 
en millions d’euros T1
2017
T1
2016
Variation totale Variation organique Poids
T1 2017

en %
France 571  471  +21% +21% 25%
Royaume-Uni 123  290  -58% -54% 5%
Autres pays d'Europe 522  569  -8% -9% 23%
Sous-total Europe 1 216 1 330 -9% -7% 53%
Etats-Unis et Canada 264  231  +14% +6% 12%
Australie et Nouvelle-Zélande 197  125  +58% +46% 9%
Total marchés matures 1 677 1 687 -1% -1% 74%
Asie 412  250  +65% +67% 18%
Proche et Moyen-Orient 140  217  -35% -35% 6%
Reste du Monde 51  159  -68% -69% 2%
Total marchés émergents 603  625 -4% -4% 26%
Total tous marchés 2 281 2 312 -1% -2% 100%
 

 

Chiffre d’affaires par destination – T1 2017    
en millions d’euros T1
2017
T1
2016
Variation totale Variation organique Poids
T1 2017

en %
 
France 737  715  +3,1% +3,0% 24%  
Royaume-Uni 274  270  +1,5% +9,0% 9%  
Autres pays d’Europe 597  521  +14,7% +13,7% 20%  
Sous-total Europe 1 608  1 505  +6,8% +7,8% 53%  
Etats-Unis et Canada 333  306  +9,0% +2,6% 11%  
Australie et Nouvelle-Zélande 207  149  +39,6% +29,4% 7%  
Total marchés matures 2 148 1 959 +9,7% +8,7% 70%  
Asie 434  399  +9,0% +8,2% 14%  
Proche et Moyen-Orient 395  280  +41,0% +40,5% 13%  
Reste du Monde 80  94  -15,2% -17,7% 3%  
Total marchés émergents 909  773  +17,6% +16,6% 30%  
Total tous marchés 3 058 2 732 +11,9% +11,0% 100%  
 
Contact
Relations Médias - Matt Pothecary
+33 (0)1 57 77 87 00
See the list of our contacts