Les chemins de fer égyptiens s’appuient sur Thales pour moderniser et cybersécuriser leur réseau

Egypt National Railways (ENR) vient d’attribuer à Thales un contrat de trois ans pour moderniser la signalisation, les télécommunications et travaux associés sur 180 km de son réseau grandes lignes. Ce tronçon, qui relie les villes d’Asyut et de Nagh Hammadi, en Haute Égypte, fait partie du corridor Alexandrie/Le Caire/Assouan.

Points clés
  • Le contrat permettra de déployer des enclenchements électroniques de toute dernière génération.
  • Cette solution intégrée de signalisation et de communication améliorera la fiabilité et la sécurité des chemins de fer, et permettra d’augmenter la vitesse de circulation des trains de 120 km/h à 160 km/h.
  • Les systèmes de signalisation et de télécommunications sont protégés contre les cyberattaques.
Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme ambitieux de transformation des infrastructures ferroviaires égyptiennes, lancé par le ministère des Transports et intégralement financé par la Banque mondiale.
 
Il a pour finalité d’améliorer la sûreté et la sécurité du trafic ferroviaire et de permettre aux trains de circuler jusqu’à 160 km/h, contre 120 km/h actuellement, avec pour effet de doubler le trafic. Tous ces changements augmenteront la capacité de transport de voyageurs et de marchandises le long de cet axe majeur qui relie le Nord au Sud du pays, d’Alexandrie à Assouan, en passant par le Caire.
 
La solution proposée a été conçue pour pouvoir fonctionner avec le système ATP (protection automatique des trains) existant, ainsi qu’avec le futur système ETCS (European Train Control System).
 
Le programme prévoit le déploiement de systèmes de signalisation et de télécommunications totalement protégés contre les cyberattaques, afin de garantir la sécurité et la continuité de service.
 
C’est le second contrat remporté par Thales en Égypte dans ce domaine. Il fait suite au programme de modernisation de la ligne entre Alexandrie et Le Caire obtenu en 2013. ENR est le deuxième plus grand opérateur ferroviaire d’Afrique, avec un réseau de plus de 5 000 km de voies. C’est aussi le second plus ancien après celui du Royaume-Uni. Les solutions ETCS de Thales sont actuellement déployées dans les programmes ferroviaires les plus prestigieux et les plus exigeants du monde.
Egypt National Railways modernise ses systèmes de signalisation et de communication afin d’offrir des trains plus fréquents, plus rapides et plus sûrs, protégés contre les cyberattaques grâce aux technologies de Thales.
Yves Joannic, Directeur des activités de signalisation grandes lignes de Thales
Notes aux journalistes : à propos de l’ETCS (European Train Control System)
Développé pour favoriser l’interopérabilité en Europe, l’ETCS connaît une expansion rapide à travers le monde, qu’il y ait ou non des frontières à traverser.
Plus de trains : L’ETCS permet une augmentation de la capacité des réseaux existants pouvant aller jusqu’à 40 %.
Une fiabilité renforcée : les communications radio et la réduction du nombre d’infrastructures nécessaires diminuent les risques de problèmes.
Un marché ouvert : les équipements de voie et embarqués sont fabriqués par de nombreux fournisseurs sur un marché concurrentiel.
Un coût de possession inférieur : la suppression de certains équipements de voie (tels que les signaux) diminue les coûts de maintenance.
Contact
Sonia Le Guével, Thales Relations Médias - Transport
+33 1 57 77 91 60